Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Johnny n'a finalement pas pu prêter sa maison de Saint-Barth aux sinistrés d'Irma

Sévèrement touchée par l'ouragan, la résidence du rockeur n'est pas "habitable du tout".

Beau geste

Publié le
Johnny n'a finalement pas pu prêter sa maison de Saint-Barth aux sinistrés d'Irma

Un beau geste… finalement impossible. Emu devant la détresse des habitants de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy après le passage de l'ouragan Irma, Johnny Hallyday avait mis à disposition la coquette résidence qu'il possède à "Saint-Barth". Mais la demeure du rockeur et de sa femme Laetitia n'a finalement pas accueilli les sinistrés, comme le relate un article de BFMTV.

"Elle n'est pas prêtée parce qu'elle n'est pas habitable du tout, du tout", a confié Raphaël Saal, un artisan. "Avec l'effet du cyclone, les toitures sont arrachées, il y a pas mal de boulot dedans, il n'y a pas d'eau, pas d'électricité". Plutôt logique : le cyclone de catégorie 5 a tout dévasté, aussi bien les habitations modestes, les hôtels… ou les villas de stars.

Le chef de l'Etat Emmanuel Macron est arrivé ce mardi midi à Pointe-à-Pitre, avant de se rendre à Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Irma a fait au moins dix morts et sept disparus dans les îles françaises, quatre dans la partie néerlandaise, selon le dernier bilan. Au total, 27 personnes sont mortes dans les Caraïbes

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 12/09/2017 - 16:12 - Signaler un abus Ce n'est pas ce qui était écrit

    dans la page d'accueil de orange. Il était question qu'une partie était endommagé et que l'autre habitait des sinistrés. Mme Johnny pleurait comme une Madeleine son paradis détruit. Une tournée dans toute la France et tout rentrera dans l'ordre pour eux.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€