Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Japon débute la construction de l'ordinateur le plus puissant du monde

L'engin pourra lancer 130 millions de milliards d'opérations à la seconde.

Monstre

Publié le
Le Japon débute la construction de l'ordinateur le plus puissant du monde

S'il est bien un domaine qui surpasse constamment son passé, c'est surement l'informatique. Des ordinateurs toujours plus puissants sont en construction mais celui que va réaliser l'Institut national japonais des sciences industrielles avancées et de la technologie est sans commune mesure.

La puissance des supercalculateurs se calculent en pétaflops. Le Séquoia, fabriqué par l'américain IBM en 2012 en comptait 16. Le récent Sunway TaihuLight, construit en Chine en 2015 en cumule 93. Le prochain monstre japonais, baptisé AIBC en affiche… 130 !

Pour le moment, il est en cours d'étude mais deviendra l'ordinateur le plus puissant du monde en réalisant 130 millions de milliards d'opérations à la seconde. Un record. "Pour autant que nous le sachions, il n'y a rien là-bas qui est aussi rapide", a déclaré Satoshi Sekiguchi, directeur de l'Institut. Alors à quoi va bien pouvoir servir un tel ordinateur ? A la recherche médicale, principalement mais aussi pour l'intelligence artificielle. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jurgio - 30/11/2016 - 17:26 - Signaler un abus Bof !

    Avec la mode de mise en parallèle de microprocesseurs, cela ne représente plus beaucoup d'intérêt.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€