Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 13 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Italie : se masturber en public n'est plus un crime

Vite, prenons nos billets.

La vita è bella

Publié le
Italie : se masturber en public n'est plus un crime

La Cour de cassation italienne l'a décidé. Se masturber en public n'est plus un crime, même lorsque c'est fait avec l'intention affichée d'être vu par d'autres membres du public. 

La Cour a statué dans le cas d'un homme de 69 ans qui s'était fait arrêté dans la ville de Catania, dans le sud. Pietro L. avait, il est avéré, "sorti son pénis" et "pratiquait l'auto-érotisme" devant des étudiantes de l'université locale. L'homme a été condamné à trois mois de prison et une amende de 3 420 €.

Mais la Cour a appliqué une réforme récente, qui élimine la qualification criminelle des actes obscènes en public. Pietro L. n'ira donc pas en prison, même s'il devra payer une amende, placée entre 5 000 et 30 000 euros, à la discretion de la juridiction locale. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par viandapneu - 09/09/2016 - 16:57 - Signaler un abus cinq mille balles pour une

    cinq mille balles pour une branlette !! Il va regretter de ne pas être rentré à la maison ce jour là le papy !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€