Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 21 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Insoumeetic" le groupe Facebook des rencontres entre Insoumis

Des sympathisants du mouvement La France insoumise ont créé un groupe sur le réseau social Facebook dédié aux rencontres entre "gauchistes".

Bonne blague

Publié le
"Insoumeetic" le groupe Facebook des rencontres entre Insoumis

Qui a dit qu'il ne fallait pas parler politique au premier rendez-vous ? Avec ce groupe Facebook au moins, peu de chance d'avoir des divergences d'opinion en la matière. "Insoumeetic", un groupe Facebook qui fait référence à la fois aux "insoumis" de Jean-Luc Mélenchon et au célèbre site de rencontre "Meetic" a été créé par des sympathisants du parti. Une plateforme de rencontre qui promet "Des rencontres pour célibataires intransigeants", détournant alors le slogan du site internet "Attractive World", "Des rencontres pour célibataires exigeants".

Fort de plus de 3500 membres, la plateforme permet à ses utilisateurs de discuter, se rencontrer et plus si affinités. Pour autant les frictions, même entre sympathisants de gauche peuvent arriver. Un jeune militant communiste contacté par BFMTV déclare : "On peut discuter avec des personnes avec lesquelles on a beaucoup de mal à communiquer en temps normal. Ça passe sur le ton de la blague, on a une piste pour le débat, puisque  la situation est assez tendue entre Insoumis et communistes".

Ce groupe fermé, à la base repéré par le JDD a été lancé pendant les élections législatives. "C'est parti de rien… Dans un groupe Insoumis consacré aux législatives, une adhérente avait fait une publication dans le style d'un site de rencontre. Son message a fait beaucoup réagir, plus de 800 commentaires, au point que l'administrateur a dû les suspendre. De fil en aiguille, on a rigolé là-dessus, j'ai créé le logo en faisant le jeu de mot puis on a créé la page" confie le fondateur au journal.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€