Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Espace : et si l'Agence spatiale européenne passait un grand coup de balai ?

La 6ème conférence des débris de l'espace de l'Agence spatiale européenne a lieu depuis lundi 22 avril : l'objectif est de trouver une solution à ces poubelles spatiales.

C'est un petit pas pour l'Homme...

Publié le
Espace : et si l'Agence spatiale européenne passait un grand coup de balai ?

Ce sont plus de 6 500 tonnes de déchets qui entourent la Terre Crédit DR

Après avoir pollué la Terre, l'humain s'attaque à l'espace. Ce n'est pas une nouveauté mais cela devient problématique. Depuis les années 60, les vols spatiaux – habités ou non – ont grandement augmenté, entraînant avec eux leurs lots de débris et de déchets qui entourent la Terre. Dans les chiffres, on trouve autour de la Terre 29 000 objets de plus de dix centimètres, 670 000 objets entre un et dix centimètres, et plus de 170 millions mesurant moins d'un millimètre, ce qui constitue au final 6 500 tonnes de déchets en tout genre.

Dans les fait, la taille des débris peut atteindre la taille d’un bus, mais même les plus petits peuvent abimer un vaisseau, estime Heiner Klinkrad, directeur du bureau des débris spatiaux de l’Agence spatiale européenne : “Un objet d’un centimètre avec une vitesse de collision standard de 50 000 km/h aurait une énergie cinétique à l’impact équivalente à une grenade qui explose ou une voiture percutant le satellite à 60km/h… je vous laisse imaginer.”  Certaines zones spatiales pourraient donc devenir impraticables pour les vaisseaux.

“La seule façon de résoudre ce problème est d’aller régulièrement dans l’espace au niveau de l’orbite pour y rapatrier entre cinq et dix objets massifs par an. C’est la seule manière d‘être sûr de contrôler cet environnement.” Problème : la façon de mettre en pratique ce contrôle reste encore à l'étude… D'autant que des questions de droit international et de propriété de ces déchets posent problème. Le métier d'éboueurs de l'espace semble donc définitivement être un métier d'avenir.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 25/04/2013 - 08:41 - Signaler un abus Et l'écotaxe ?

    A quoi sert-elle, l'écotaxe ? Existe-t-elle seulement quand on vend une mis sur orbite à un opérateur spatial ? Apparemment, pour ce qui touche au spatial, c'est comme pour le fond des océans, ni vu ni connu ! Et puis pour aller chercher des déchets, on en crée... Et pas moyen de prendre un grand râteau ou un filet... Pas de petit coup de poussette, pour les expédier plus haut donc plus loin, ou de freinage, pour les faire brûler dans l'armosphère... C'est pas la joie votre truc !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€