Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 01 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Des baskets Adidas créent la polémique

Accusée d'être "pro-esclavage", la nouvelle création du designer Jeremy Scott a déchaîné les foudres des internautes.

Bad buzz

Publié le

Le nombre des commentaires enregistrés sur la page Facebook d'Adidas aurait pu passer pour un plébiscite du nouveau modèle de la marque, les JS Roundhouse Mids. Sauf que sur les 36 000 "like" reçus par le post de la marque et les plus de 2000 commentaires déposés, la majorité avait une connotation négative.

En cause : le design controversé du nouveau modèle, qui possède des anneaux aux chevilles, reliés aux chaussures par des chaînes. Pour beaucoup, il s'agirait là d'un rappel mal venu au temps de l'esclavage. 

"Un design pathétique, et une capacité de jugement vraiment atrophiée: Adidas fait fort !

Il n'y a aucune connotation positive à enchaîner quelqu'un, où que ce soit dans le monde", juge un internaute, Robert Camacho.

De son côté, la marque a démenti avoir voulu faire référence à ce douloureux passé, se retranchant derrière son designer, Jeremy Scott : "Le design des JS Roundhouse Mid n'est rien de plus que le point de vue unique et tranché de notre designer Jeremy Scott sur la mode, et n'a rien à voir avec l'esclavage. Jeremy Scott est renommé pour son style léger et plein de finesse: ses dernières créations comportaient des têtes de panda, et Mickey Mouse. Tout commentaire suggérant que ces chaussures ont un rapport avec l'esclavage ne peut être pris au sérieux".

Jeremy Scott assure qu'il ne s'est pas inspiré de l'esclavage pour concevoir les JS Roundhouse Mids, mais d'une peluche aux mains menottées : My Pet Monster !

Sauf que face à l'ampleur des commentaires, l'enseigne a déjà fait volte-face. Dans un nouveau communiqué, Adidas précise qu'elle renonce finalement à commercialiser les JS Roundhouse Mids, dont la mise sur le marché était prévue pour le mois d'août. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Guti - 19/06/2012 - 15:02 - Signaler un abus Adidas peut les remercier car

    Adidas peut les remercier car vu la tronche des baskets, ils en auraient pas vendus beaucoup, connotations douteuses ou pas!

  • Par ISABLEUE - 19/06/2012 - 15:24 - Signaler un abus warf warf quelle horreur...

    c'était pas juste pour voir si cela allait plaire aux ados retardés ???

  • Par kassian - 20/06/2012 - 12:04 - Signaler un abus arrêtez la polémique

    on peut trouver le design de ces baskets discutable, mais dans quelle époque mortifère vivons nous! Cette chape de plomb qui nous interdit de rire, de penser, de vivre autrement que dans le carcan du politiquement correct c'est étouffant. A ce rythme, dans 10 ans on ne pourra même plus faire de l'humour sur les noir, les arabes, les juifs etc. Ah si, les Belges on pourra continuer à se foutre de leur gueule, eux n'ont pas de lobbys pro-frites!

  • Par chacal - 21/06/2012 - 10:42 - Signaler un abus oui arrêtons...

    C'est usant ! Si ca te pleit pas tu les achètes pas et puis c'est tout.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€