Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'amendement "chocolatine" rejeté par l'Assemblée nationale

Des députés Républicains voulaient promouvoir cette appellation alternative du pain au chocolat.

Régionalisme

Publié le
L'amendement "chocolatine" rejeté par l'Assemblée nationale

 Crédit JOEL SAGET / AFP

L'amendement avait fait le buzz, mais cela n'a pas suffit : une dizaine d'élus Les Républicains réclamaient la modification du code rural et de la pêche maritime pour mettre en avant le terme chocolatine (utilisé par les habitants du Sud-Ouest de la France pour désigner la viennoiserie que le reste du monde connait sous le nom de "pain au chocolat) et "valoriser l’usage courant d’appellation due à la notoriété publique du produit et de ses qualités reconnues au travers d’une appellation populaire".

"Une telle évolution, légère, de la loi, permettra de redonner ses lettres de noblesse à de nombreux produits locaux. Ce sera par exemple le cas d'une viennoiserie dont historiquement le nom a puisé son origine dans la Région gasconne, et qui fait la fierté de tout le Sud de la France: la chocolatine", écrivaient les signataires de l'amendement.

Las, le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a estimé que ce n’était pas du niveau du Parlement. Difficile de lui donner tort. Plus intéressant : les députés ont voté pour l’inscription dans le code rural et de la pêche maritime de la volonté de "promouvoir les produits n’ayant pas contribué à la déforestation importée".

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 27/05/2018 - 18:15 - Signaler un abus Triste,

    ils n'ont donc que ça à faire? A 30 000 €/mois ?

  • Par assougoudrel - 27/05/2018 - 20:51 - Signaler un abus Après chocolatine, ce sera

    croissantine, briochine, pain aux raisines et autres conneries du même genre. Pour concurrencer Bécassine dans l'Ouest, il faudrait inventer Gourdassine dans l'Est.

  • Par moneo - 28/05/2018 - 10:43 - Signaler un abus révélateur

    ils sont submergés par le travail...ah les ....

  • Par vangog - 28/05/2018 - 21:46 - Signaler un abus Une liqueur fermentée à base de chocolat?

    Ils l’ont concoctée à la buvette de l'assemblée, celle-là?...

  • Par kelenborn - 29/05/2018 - 11:41 - Signaler un abus Beh dis donc

    Heureusement qu'ils ne sont pas trop nombreux!!! On imagine les sarthois rebaptiser les rillettes le Rifion ou les députés du 49 rebaptiser Bachelot Vaselyne...ah non c'était déjà fait...Remarque, moi j'ai bien rebaptisé Jerôme Leroy, le barde grouchomarxien de Causeur: Crassepoutine!...je mérite pas d'être député?

  • Par winnie - 31/05/2018 - 09:53 - Signaler un abus Je propose,

    a nos abrutis bobo deconstructeurs de deputes LREM de debaptiser le croissan, car c est une patisserie creer par les autrichiens pour celebrer leur victoire sur les Turcs

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€