Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

13-Novembre : les Eagles of Death Metal rendent hommage aux victimes

Le groupe de rock californien a improvisé un concert devant la mairie du XIe arrondissement de Paris.

Hommage

Publié le
13-Novembre : les Eagles of Death Metal rendent hommage aux victimes

Invités lors de cette journée de cérémonies en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, deux membres des Eagles of Death Metal, dont le chanteur Jesse Hughes, ont livré un concert surprise de quelques minutes ce lundi, place Léon-Blum, devant la mairie du XIe arrondissement de Paris. Le groupe de rock californien, qui était sur la scène de la salle du Bataclan le soir des attentats, a interprété deux titres : "Save a Prayer", le dernier morceau entier qu'ils avaient joué il y a deux ans avant que l'attaque ne commence, puis "I Love You All The Time".

Très ému, Jesse Hughes a ensuite distribué des roses blanches aux proches de victimes.

Depuis les attentats, le groupe américain a déjà rejoué à Paris deux fois. La première, à la fin d'un concert de U2, quelques semaines après les attentats du 13 novembre, puis en février 2016 à l'Olympia lors d'un concert placé sous haute sécurité, devant un public composé en partie de rescapés de l'attaque.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 14/11/2017 - 10:33 - Signaler un abus Et Sting

    aux assassins.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€