En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
22/05/2019 - 09:31
Vidéo
François Hollande s'exprime sur l'affaire Vincent Lambert
Invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC, l'ancien président de la République s'est exprimé sur le cas de Vincent Lambert.

François Hollande était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi 22 mai sur BFMTV/RMC. Il s'est exprimé sur l'affaire Vincent Lambert, au cœur de l'actualité après que la cour d'appel de Paris ait ordonné la reprise des soins permettant à ce dernier d'être maintenu artificiellement en vie après dix ans dans un état végétatif.

L'ancien président décrit "un acharnement qui ne cesse pas" et assure avoir été choqué par la réaction des avocats qui célébraient la décision de la cour d'appel comme s'il s'agissait d'un match de football : "On avait l'impression que c'était une équipe de football, comme si Vincent Lambert était un instrument pour défendre une thèse".

Pour François Hollande, "à un moment, il faut que la loi s'applique, éviter les recours qui créent des souffrances", pensant alors à la famille de Vincent Lambert. "C'est un conflit familial, qui devient juridique mais qui ne doit pas être politique. Il y a la loi et toute la loi" indique-t-il.

Afin d'éviter que le cas de Vincent Lambert ne se reproduise dans d'autres familles, les Français ont la possibilité de donner des consignes écrites à travers ce que l'on appelle des "directives anticipées". Un document qui, le jour venu, pourra aider les médecins à prendre leurs décisions sur les soins à donner si la personne ne peut plus exprimer ses volontés.

L'ancien maire de Tulles a abordé la question sur le plateau de BFMTV/RMC : "Moi-même, alors que j'ai promu cette réflexion, je me suis rendu compte que je faisais partie des Français qui n'avaient pas rédigé de directives anticipées. Et je vais le faire, car je considère que c'est très important de montrer l'exemple. Car, après, s'il n'y a pas de consignes ça peut créer des conflits au sein de la famille".

Aujourd'hui, seuls 13% des individus âgés de plus de 50 ans ont rédigé une directive anticipée.

Publié le 22/05/2019 - 09:31
Vu sur : BFMTV
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
06.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires