En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
02/12/2018 - 14:29
Colère
Des Gilets jaunes scandent "Macron démission" et huent le président sur son passage
Le président Emmanuel Macron s'est rendu à l'Arc de triomphe dimanche, pour saluer les pompiers et les forces de l'ordre.

Le président de la République, Emmanuel Macron, s'est rendu à l'Arc de triomphe, ce dimanche, au lendemain des violences et dégradations qui ont eu lieu en marge du rassemblement des Gilets jaunes.

Accompagné de son ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner et du secrétaire d'État Laurent Nuñez, il s'est d'abord recueilli sur la tombe du soldat inconnu, puis est allé saluer les pompiers et des forces de l'ordre sur l'avenue Kléber. Il a serré la main à chaque gendarme, policier et pompier sur place.

Sa visite a été perturbée par plusieurs Gilets jaunes, qui l'ont hué et crié "Macron démission" sur son passage. D'autres personnes ont applaudi pour tenter de couvrir le bruit des huées.

Les troubles ont débuté dès samedi matin, autour de l'Arc de Triomphe, en haut des Champs-Elysées. Tandis que plusieurs centaines de Gilets jaunes manifestaient dans le calme sur l'avenue, des casseurs ont pris à partie les forces de l'ordre, avant d'être dispersées. Elles ont alors envahi les rues adjacentes, faisant d'important dégats. Plusieurs véhicules ont été incendiés et les vitrines des magasins brisées dans l'avenue Raymond Poincaré, l'avenue Kléber, l'avenue Foch ou la place Wladimir Garcin. Une agence bancaire et un magasin de mobilier de cuisine ont aussi été incendiés.

 

Publié le 02/12/2018 - 14:29
Vu sur : Lu sur BFMTV
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
04.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
05.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
06.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
07.
Derrière la réforme de l’assurance chômage, une révolution dont le gouvernement ne veut pas assumer le nom ?
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 02/12/2018 - 17:44
Les forces de l'ordre sont fatigués et,
au lieu de les laisser se reposer, Macron les fait attendre des heures pour sa Com. Après, il est allé parler à deux patrons de brasseries parisiennes et il n'a pas eu un seul regard pour les GLJ, affichant envers eux le plus grand mépris. Le peu de lien qu'il a eu avec les français sont à jamais rompu et la haine s'est installée. On n'a pas vu un président de la République, mais un sale con.