En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

02.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

03.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

04.

Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction

05.

10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

07.

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Destruction massive de productivité

Pourquoi les booms immobiliers sapent notre futur économique

il y a 7 min 11 sec
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 36 min 58 sec
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 58 min 54 sec
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 16 heures 42 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 17 heures 57 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 20 heures 39 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 22 heures 18 sec
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 22 heures 32 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 23 heures 14 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 1 jour 20 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 16 min 56 sec
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 42 min 16 sec
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 16 heures 3 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 17 heures 41 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 20 heures 34 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 21 heures 42 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 22 heures 23 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 22 heures 55 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 23 heures 21 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 1 jour 37 min
04/06/2018 - 12:40
Les pieds dans l'eau

Finistère : orages, pluies diluviennes et inondations à Morlaix

Des inondations ont sinistré la petite ville du Finistère, dont le centre-ville a été totalement ravagé cette nuit du 4 juin. Un nouvel épisode pluvio-orageux intense est attendu dans le Nord du pays ce soir.
Dans cette vidéo amateur relayée par Le Télégramme, les eaux sont torrentielles dans les rues de Morlaix. Les images très éloquentes attestent de la nuit agitée qu'ont subi les Morlaisiens. La boue a envahi le centre-ville et l'eau a charrié des branchages et détruit des façades et le mobilier de plusieurs boutiques. En une heure cette nuit du 4 juin, il est tombé l'équivalent d'un mois de pluie. Certains commerçants se sont mis au travail dès la nuit tombée avec parfois un mètre d'eau.
 

La maire demande l'Etat de catastrophe naturelle

La maire de la ville Agnès Le Brun a reçu cette nuit, les Morlaisiens à la mairie. Elle a indiqué à Ouest-France que la Ville allait demander la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Une réunion de crise s'est tenue ce lundi matin. Le Finistère, avec la ville de Morlaix, a été lourdement touché par les orages. Les pompiers comptent 250 interventions dans cette ville durant la nuit pour évacuer des personnes en lien avec des inondations mais n'ont compté ni blessés ni disparus. L'inondation a également emporté des voitures. Actuellement, les pompiers sont à pied d'oeuvre pour sécuriser la zone. Les dégâts se comptent en dizaine de milliers d'euros. "C'est rare qu'on ait des orages ici comme ça, aussi puissants. Normalement, c'est avec la marée qu'on est embêté, jamais avec des orages comme ça", déplore un commerçant de Morlaix au micro de France 2. 
 

Ce lundi matin, après les inondations de dimanche, le centre-ville est rouvert à la circulation. Beaucoup de boue par endroits comme le démontre la vidéo mais ça circule. Douze agents de la ville étaient sur le pont toute la nuit « pour libérer la voirie sur les axes principaux, notamment l’accès à l’hôpital », indique la maire, Agnès Le Brun. La mairie a elle aussi été touchée par les inondations.

 

Les orages continuent

Mais les orages continuent ce lundi 4 juin, selon Météo France. Un nouvel épisode pluvio-orageux intense est attendu dans l'après-midi et surtout en soirée sur un axe allant de la Bretagne au Nord-Est. Seize départements sont placés en vigilance orange : l'Aube, le Calvados, le Côte-d'Or, les Côtes-d'Armor, le Doubs, l'Eure-et-Loir, l'Ille-et-Vilaine, la Haute-Marne, la Mayenne, le Morbihan, l'Orne, le Haut-Rhin, la Haute-Saône, la Sarthe, les Vosges et le Territoire de Belfort. L'alerte inondations est en revanche levée dans le Finistère.
 
Sept départements sont en alerte. Les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine, la Mayenne, le Morbihan, l'Orne et la Sarthe sont en vigilance orange aux orages lundi. Le Finistère est en alerte crue et inondation. "On attend des averses très intenses et soudaines en cours d'après-midi et soirée", a précisé sur franceinfo Etienne Kapikian, prévisionniste chez Météo France. Ce mois de mai est exceptionnel tant par l'ardeur de sa météo capricieuse que par sa durée. Quelque 180 000 impacts de foudre ont été enregistrés en métropole, soit 50 % de plus qu'en mai 2009. En outre, dans une atmosphère plus chaude, le potentiel de pluies intenses est plus important, souligne Etienne Kapikian.
 
 

 

Publié le 04/06/2018 - 12:40
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires