En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Traquer et terrasser le fléau : la lutte acharnée de Pasteur et d’Adrien Loir contre le mal rouge des porcs dans le Vaucluse

il y a 1 heure 28 min
décryptage > Economie
Choix cornéliens

Covid-19 : des morts plutôt que la crise ?

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Economie
En toute sécurité

Comment les grandes entreprises ont parfois changé de locaux pour se cacher dans des bureaux "secrets"

il y a 2 heures 25 min
décryptage > Société
Egoïsme ?

Pourquoi il est si compliqué d’accepter les règles du confinement même quand on en a compris l’intérêt

il y a 2 heures 48 min
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 3 heures 26 min
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 4 heures 27 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 16 heures 8 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 18 heures 49 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 20 heures 18 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 22 heures 2 min
décryptage > Société
Tentation

Coronavirus : la dérive totalitaire ?

il y a 1 heure 40 min
décryptage > Défense
Terrorisme

Afrique : malgré le coronavirus, la guerre continue

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Santé
Exemple chinois

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

il y a 2 heures 43 min
décryptage > Finance
Nerf de la guerre

Crise de trésorerie généralisée : tensions (évitables) sur le secteur bancaire

il y a 3 heures 8 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 4 heures 12 min
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 15 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 16 heures 41 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 19 heures 52 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 21 heures 37 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 22 heures 37 min
Le Nettoyeur

Quand la science nous explique pourquoi l'Etat est incapable de prévoir si une politique publique peut fonctionner ou non

Publié le 13 juillet 2013
Dans nos débats politiques, surtout en France, il y a souvent des débats pour décider si nous devons adopter une solution A ou une solution B, mais peu de débats pour savoir si nous sommes même capables de savoir s'il y a une solution.
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans nos débats politiques, surtout en France, il y a souvent des débats pour décider si nous devons adopter une solution A ou une solution B, mais peu de débats pour savoir si nous sommes même capables de savoir s'il y a une solution.

La question fondamentale de la politique est : comment devons-nous organiser la société ?

Répondre à cette question fait appel à de nombreux présupposés moraux et philosophiques, aux convictions sur la nature humaine et la justice. C'est normal.

Cela étant dit, on peut aussi remarquer que cette question présuppose que nous savons comment organiser la société. Et que ça peut être un problème.

Dans nos débats politiques, surtout en France, il y a souvent des débats pour décider si nous devons adopter une solution A ou une solution B, mais peu de débats pour savoir si nous sommes même capables de savoir s'il y a une solution.

Dans un livre récent, l'entrepreneur et intellectuel Jim Manzi démontre les limites de notre connaissance dans le domaine humain : les méthodes expérimentales développées pour les sciences “dures” ne permettent pas d'établir des équivalents pour le domaine humain des “lois de la nature”. La plupart des conclusions des sciences sociales ne sont pas “scientifiques” dans le sens où le sont les conclusions des sciences exactes.

Si je vous injecte un vaccin qui a été testé dans des conditions scientifiques, j'ai une probabilité très forte qu'il aura l'effet sur vous qu'indique le test des conditions. Si j'ai testé un programme de réduction du chômage dans une ville et que je l'étends à tout le pays, je n'ai qu'une probabilité très faible que les résultats seront les mêmes.

La raison est la “densité causale” : dans une expérience de physique ou de chimie, les facteurs de cause et d'effet sont limités, et donc il est relativement facile de déterminer si, quand il se passe A puis B, A a causé B. Dans une situation sociale, la densité causale est tellement importante que c'est bien plus difficile. On a réduit le RSA et le chômage a baissé. Peut être que c'est dû à la baisse du RSA. Mais peut-être que c'est parce que les circonstances macroéconomiques ont changé. Peut-être que c'est parce qu'en même temps le gouvernement a mis en place d'autres politiques. Peut-être que c'est parce la structure du marché du travail a changé. Il est tout simplement impossible de déterminer scientifiquement l'impact causal d'une politique publique.

Lorsqu'on se rend compte de cela, on doit se rendre compte que le premier critère des politiques doit être l'humilité. Comme le dit le dicton, le début de la sagesse, c'est connaître les limites de son savoir et en ce qui concerne les sciences sociales et les politiques publiques, nous savons très peu de choses.

La conséquence de cette humilité est de se rendre compte que le meilleur moyen de progresser est de faire autant d'expérimentation que possible pour permettre à chaque personne et à de nombreux groupes de découvrir ce qui marche, dans un processus adaptatif d'essai et d'erreur.

Faire de l'expérimentation littéralement : faire autant d'expériences en sciences sociales que possible pour essayer d'en apprendre plus sur notre condition.

Mais faire de l'expérimentation métaphoriquement aussi : permettre autant que faire se peut à chaque acteur social de faire ce qu'il veut, puisque l'Etat est si mal placé pour savoir ce qui marchera ou pas.

Les êtres humains sont très mauvais pour accumuler et traiter l'information. Ça montre que la planification centrale ne peut qu'échouer, et que le meilleur moyen d'avancer est que la personne ou le groupe le plus proche d'une situation prenne les décisions le concernant, car c'est celui qui a le plus d'information.

Autrement dit, nous sommes bêtes et ignorants, et c'est pour ça que nous devons être libres.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi l’Occident ne comprend pas ce qui a vraiment marché à Wuhan

05.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

06.

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

07.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Anton Arfinkel
- 14/07/2013 - 10:25
Affligeant
Voilà qui nous rappelle ces théologiens qui nous exliquaient jadis que certains mystères étaient impénétrables et qu'il valait mieux se cantonner à une humble prière.
Mais ici, il y a la volonté de se déguiser derrière un galimatias pseudo-scientifique combinant idées reçues (sciences sociales moins exactes), néologismes (densité causale), conflit d'intérets (affiliation au marché) et objectif pré-déterminé (volonté d'écarter l'Etat).
Tout système rationnel devient imprévisible dès lors qu'on le transforme en un jeu de stratégie avec plusieurs joueurs en compétition et non en collaboration. Et c'est pourquoi le système libéral a été créé : pour mettre en échec les institutions prévoyantes.
Lorsqu'au18ème siècle les révolutions ont ambitionné de mettre en place des Républiques améliorées (i.e. de type Athénien sans esclavage) et souveraines, le pouvoir s'est réfugié dans le libéralisme industriel et financier apatride, créant le chaos non déterministe. La concurrence entre entrepreneurs, entre financiers, n'est que la partie visible de l'iceberg. Leur vrai concurrent commun, l'ennemi dont ils ont juré la perte, c'est la République.
Laissez la science aux scientifiques, messieurs !
gliocyte
- 13/07/2013 - 12:08
@ths2554
Le résultat des politiques publiques est toujours le résultat des politiques qui les ont mises en oeuvre. Désolidariser le Politique des politiques publiques m'est apparu comme une façon, en accusant en plus les sciences, de les dédouaner de leurs fautes. Je maintiens donc ce que j'ai écrit. En revanche, il est vrai que j'ai mal orthographié le nom de l'auteur, "Gosby" au lieu de Gobry. Aller savoir pourquoi j'avais en tête le nom des croquettes Gosby, ce qui explique, sans doute, ce lapsus... Que monsieur Gobry, m'en excuse.
ledevois
- 13/07/2013 - 09:19
la sagesse
retirer la moitié des politiques et virer tous les barons des régions qui ne servent à rien serait déja une grande économie de future prospérité ,