En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

Oser la vérité !

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 6 heures 49 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 13 heures 55 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 14 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 50 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 15 heures 22 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 25 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 41 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 18 heures 3 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 18 heures 19 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 12 heures 51 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 14 heures 6 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 14 heures 47 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 15 heures 2 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 15 heures 44 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 30 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 17 heures 54 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 18 heures 12 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 26 min
© Reuters
© Reuters
« Politico Scanner »

Que nous dit le classement des sujets de conversation les plus abordés par les Français en 2012 ?

Publié le 03 avril 2013
L'Ifop révèle les sujets de discussion favoris des Français en 2012. Sans surprise, les catastrophes comme l'ouragan Sandy ou le naufrage de Concordia, mais aussi les faits divers tels que les morts de Mohamed Merah ou de Jean-Luc Delarue les ont beaucoup préoccupés.
Frédéric Dabi et Jean-Luc Mano
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Dabi est directeur général adjoint Ifop et directeur du pôle Opinion et Stratégies d'entrepriseJean-Luc Mano est est journaliste et conseiller en communication chez Only Conseil, dont il est le co-fondateur et le directeur associé. Il anime un...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Ifop révèle les sujets de discussion favoris des Français en 2012. Sans surprise, les catastrophes comme l'ouragan Sandy ou le naufrage de Concordia, mais aussi les faits divers tels que les morts de Mohamed Merah ou de Jean-Luc Delarue les ont beaucoup préoccupés.

Tous les ans depuis maintenant 2003, l'Institut français d'opinion publique (Ifop) et l'hebdomadaire Paris Match s'associent pour réaliser une synthèse de l'année politique. Au programme : une synthèse des enquêtes effectuées sur l'année concernant la cote de popularité des personnalités politiques mais aussi les sujets de conversation préférés des Français. Les sujets de discussion favoris des Français permettent ainsi de révéler l'état d'esprit de la société et d'en apprendre plus sur leurs préoccupations.

Qu'est-ce que ce baromètre révèle de l'état d'esprit des Français ?

Frédéric Dabi : On a de vrais tendances de fond : tout ce qui est lié à des catastrophes naturelles (la vague de froid, l'ouragan Sandy) mais aussi des questions d'économie et microéconomie (diverses hausses des prix et des taxes, baisse du prix du carburant, hausse d'impôts). Plus le sujet a un impact sur le quotidien des Français, plus il influe sur leur pouvoir d’achat et donc leur quotidien, plus ils en parlent. Les faits exceptionnels attirent également leur attention : mort de Mohamed Merah, décès de l'animateur Jean-Luc Delarue, Oscar du meilleur acteur décerné à Jean Dujardin. En revanche, ils se désintéressent de tout ce qui concerne la macroéconomie et les organisations partisanes. Par exemple, la création de l'UDI par Jean-Louis Borloo est passée quasiment à la trappe. Néanmoins, ce n'est pas confirmé pour ce qui concerne l'élection présidentielle de l'année dernière, ce qui contredit les a priori sur le taux d'abstention que l'on avait anticipé.

Jean-Luc Mano : Ce sont clairement les sujets du quotidien et ceux très spectaculaires à très forte charge émotionnelle qui occupent les Français. Quand l’actualité n’a pas de talent ou quand elle est ordinaire, quand c'est la météo ou les questions de vie quotidienne qui dominent, les Français parlent de cela. Le sondage contredit ceux qui seraient tentés de tirer des conclusions telles que les Français ne s'intéressent à rien, ce sont des beaufs, etc... Pour des observateurs politiques cela n’a rien de décourageant. On est dans une forme de logique. Quand il fait froid, on s’en préoccupe plus que de l'UDI de Jean-Louis Borloo. Les Français s’intéressent à ce qui se passe à l’étranger : l'ouragan Sandy, l’élection américaine. Ils ne s'intéressent pas qu’aux people et faits divers. Le premier sujet c'est naturellement ce qui les impacte directement. Car ce qui impacte vient naturellement dans la conversation. On a la confirmation que les sujets dits de proximité et d’impact immédiat sont les plus préoccupants pour les Français mais ils ne sont pas exclusifs lorsque l’actualité est forte sur certains sujets ou lorsqu'elle comporte une forte charge émotionnelle.

A partir de ce message qu'envoient les Français, quel discours politique peut-on construire ?

Jean-Luc Mano : Personne en politique ne peut échapper au cœur des problèmes. Personne ne peut être à leur périphérie. On peut contourner leur centre d’intérêt pendant un temps, mais si un responsable politique essaye de ne pas aborder les questions difficiles qu’il soit dans le pouvoir ou l’opposition, ça ne marche pas dans la durée. Le message politique qui a de l’avenir, c'est l’affrontement du réel, dans une certaine mesure, le contraire de ce que l’on voit actuellement. Il n’est pas interdit d’être habile en politique mais il ne faut pas jouer au malin. Dans une autre étude que j'ai vu récemment, les Français considèrent que l’élu le plus proche est le maire. En effet, il est en charge de ces questions pour une part, il reste proche d'eux. L'exigence absolue pour une personnalité politique est d'être présent sur ces terrains-là. Cela doit conduire les politiques, et les journalistes aussi d’ailleurs, à une très grande humilité.

Ces sujets de discussion sont-ils décalés par rapport au discours politico-médiatique ?

Frédéric Dabi : On saisit effectivement le décalage entre l’agenda politique et médiatique et ce dont parle réellement les Français. Par exemple, l'intervention en Syrie, la campagne présidentielle aux Etats-Unis.

Propos recueillis par Marie Théobald

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
westie51
- 07/02/2013 - 15:42
Tout dépend du quartier dans lequel tu vis !
sujets récurents chez moi : immigration, violence, délinquance, drogue, islam...
Que voulez-vous, tout le monde n'a pas la chance d'habiter des quartiers hupés, la campagne... ! alors, quand à la tv on vous dit que ces sujets ne sont pas la priorité des Français, laissez-moi rire !
JS
- 06/02/2013 - 21:53
Une chose est sure : la
Une chose est sure : la mariage homo on s'en tamponne !
géodith
- 06/02/2013 - 12:55
Dépression
Depuis mai 2012, la majorité des sujets abordés tournent autour de la politique mais la prise de conscience est encore plus déprimante quand on se rend compte du peu de pouvoir qu'on a et du mur vers lequel on se dirige.
Bayrou avait prédit fevrier, on y est...