En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Atlantic Green

La fonte des glaces en Arctique enrichira-t-elle les groupes pétroliers ?

Publié le 08 juillet 2012
Avec Zegreenweb
L'Arctique, zone naturelle protégée, menacée par le réchauffement climatique, attire les convoitises des groupes pétroliers. Ces derniers lorgnent de près cette zone de la planète riche en ressources énergétiques inestimables.
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Zegreenweb
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le site www.zegreenweb.compropose chaque jour toute l'actualité du développement durable et offre une véritable boîte à outil pour un quotidien plus soucieux de la planète (écogestes, recettes de cuisine bio, guide des restos bio, espace emplois verts,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Arctique, zone naturelle protégée, menacée par le réchauffement climatique, attire les convoitises des groupes pétroliers. Ces derniers lorgnent de près cette zone de la planète riche en ressources énergétiques inestimables.
Avec Zegreenweb

Sinon catastrophique, en tout cas très préoccupante pour de nombreuses espèces, dont l’emblématique ours polaire, la fonte des glaces s’accélère dans l’Arctique. Un phénomène qui s’explique bien sûr par l’aggravation du réchauffement climatique et qui pourrait, à terme, ouvrir de nouvelles routes commerciales permettant l’accès à des ressources naturelles et énergétiques inestimables. D’où au bout du compte un bouleversement de la donne géopolitique mondiale…

La calotte glaciaire au plus mal

La médaille a cependant un gros revers, l’érosion de la banquise libérant des quantités astronomiques de méthane (CH4), un gaz à l’effet de serre une vingtaine de fois plus puissant que le dioxyde de carbone (CO2). De quoi envisager des changements climatiques profonds et des dommages irréparables sur la biodiversité marine.

En attendant, force est de reconnaître que la calotte glaciaire n’a sans doute jamais été aussi en difficulté, à tout le moins à l’époque contemporaine. Le microcosme scientifique est unanimement inquiet et les observations récentes lui donnent raison : d’après les dernières mesures satellite, la banquise aurait en effet fondu de quelque 508 000 kilomètres carrés - soit à peu de choses près la superficie de la France - lors de la dernière semaine de juin par rapport à la même semaine en 2011.

Le mois écoulé est à marquer d’une pierre noire puisqu’il s’agit de la perte la plus importante depuis la mise en place des relevés des données en 1979. Incontestable, le déclin est-il pour autant inexorable ?

Pour en savoir plus

Les people sont eux aussi préoccupés…

Les spécialistes ne sont pas les seuls à tirer la sonnette d’alarme. Les acteurs Jude Law, Robert Redford et Penelope Cruz, le réalisateur Pedro Almodovar ou encore le chanteur du groupe Radiohead Thom Yorke se sont effet associés à une campagne lancée par Greenpeace le 21 juin dernier en marge du sommet Rio+20 (Brésil).

Baptisée Save the Arctic (« Protégeons l’Arctique »), elle vise à faire de l’Arctique, région touchée de plein fouet par le réchauffement climatique et de plus en plus menacée par les convoitises des grands groupes pétroliers, une zone naturelle préservée. Celle-ci serait placée « sous la protection des Nations Unies, afin d’empêcher l’exploitation du pétrole et des ressources naturelles de la région ». « Il (s’agirait) d’un statut similaire à celui de l’Antarctique, protégé depuis une vingtaine d’années par le protocole de Madrid », détaille Greenpeace.

Vu les intérêts financiers en jeu et la force du lobby pétrolier, on imagine cependant mal une sanctuarisation à court ou même à moyen terme…

Pour en savoir plus

Un écosystème chamboulé

Tragique, le cas des ours polaires contraints de nager des centaines de kilomètres pour pouvoir s’alimenter n’est toutefois pas isolé. L’écosystème dans son ensemble est en effet bouleversé dans d’immenses proportions, comme en témoigne la mise au jour récente par des biologistes de l’Université de Stanford (Californie) de phytoplancton sous la banquise.

Destinée à améliorer la surveillance de l’évolution des conditions climatiques et pilotée par la NASA, l’expédition Icescape a permis cette découverte qui, selon les chercheurs, constitue la preuve irréfutable d’un changement important de l’écosystème du Pôle Nord. Elle démontre également, si besoin était, que la planète se réchauffe bel et bien.

Dernier constat, peut-être plus troublant encore : les algues se sont manifestement plus vite développées sous la banquise que dans l’eau non couverte. On n’est sans doute pas à l’abri d’autres (mauvaises) surprises dans les mois à venir.

Pour en savoir plus 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

05.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

01.

Abidal opéré "sans complication"

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

06.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
benj117
- 08/07/2012 - 13:35
compagnies petrolieres et les Etats
s'enrichissent, tout le monde il est content! c'est bien pour cette raison que nos dirigeants s'en branlent carrément de l'ecologie! le plus important, c'est le fric et le plus vite possible! et puis nos gamins, ils se demerderont avec ce qu'ils auront, c'est pas notre probleme! D'ici là, je pense qu'on va se marrer quand il va falloir determiner les territoires du pole Nord!
texarkana
- 08/07/2012 - 13:32
ces people sont bien gentils
mais face aux grands groupes pétroliers tout puissants (et beaucoup moins diabolisés que les banques, comme c'est étrange), ils ne pésent par lourd. Pour la famine en Afrique çà marche mieux (ex Bono) car montrer un petit Africain le ventre ballonné çà fait pleurer dans les chaumières, mais pour l'Arctique, ils faudraient qu'ils montrent des petits Knut à l'agonie, et encore...
ZOEDUBATO
- 08/07/2012 - 10:37
C'est de l'Intox et de la propagande comme toujours avec
les écologistes
Il faud quand même un minimum d'honneteté intellectuelle avant de bonimenter et vouloir faire croire à l'apocalypse
Sur un prix de vente base 100 les Etats (producteurs, raffineurs, distributeurs, etc ...) prélève ~70 % à 90 % et les 30 % restant dégage à peu près 3% à 4% de bénéfices eux-mêmes qui supportent les taxes sur les distribution de dividentes et l'impôt sur le revenu
Ce sont, doc, les Etats qui s'enrichissent en dormant grâce au travail des autres