En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

03.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

04.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

05.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

06.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

07.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

06.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

ça vient d'être publié
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 2 min 34 sec
pépites > Santé
Coronavirus
Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"
il y a 44 min 3 sec
décryptage > International
Prévisions

Doubler le PIB chinois d’ici 2035 ? Voilà pourquoi l’objectif de Xi Jinping est un pur fantasme

il y a 1 heure 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bercy force les assureurs à couvrir les risques de pandémie mais pas ceux du Covid. Ce n’est pas gagné

il y a 2 heures 2 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

Covid-19 : mais pourquoi l’Isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

il y a 2 heures 9 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 15 heures 32 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 17 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 20 heures 5 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 21 heures 13 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 21 heures 49 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 20 min 46 sec
décryptage > Environnement
Anticipation

Vers des coupures d’électricité cet hiver ? Ces avertissements que le gouvernement s’est ingénié à ne pas comprendre

il y a 55 min 46 sec
pépites > Politique
Etats-Unis
Donald Trump finit par débloquer le processus de transmission du pouvoir à Joe Biden
il y a 1 heure 41 min
décryptage > Europe
Capital politique en jachère

2020, l'année où l'Union européenne conserva l'approbation d'une majorité d'Européens contre vents et marées... sans rien savoir en faire

il y a 2 heures 6 min
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 15 heures 57 sec
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 16 heures 39 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 19 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 20 heures 27 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 21 heures 33 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 22 heures 38 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
La triangulation est un sport de combat

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

Publié le 20 octobre 2020
Le leader de la France insoumise est un acrobate de talent, mais même les meilleurs finissent par se casser la figure lorsqu’ils travaillent sans filet.
Hugues Serraf
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le leader de la France insoumise est un acrobate de talent, mais même les meilleurs finissent par se casser la figure lorsqu’ils travaillent sans filet.

Jean-Luc Mélenchon poursuit sa croisade anti-Tchétchènes, entamée cet été (à moins qu’il ne faille déjà parler de « deuxième croisade » ?), qu’il désigne en substance comme collectivement responsables de la décapitation de Samuel Paty.

Je comprends la stratégie tortueuse, à base de russophilie et de gages offerts aux bons islamistes bien de chez nous, mais je ne suis pas sûr qu'il reste lisible chez ses amis du CCIF. 

Et franchement, le discours qu'il développe au sujet de cette communauté spécifique —assassins, fanatiques, fauteurs de guerre civile— n'est pas très différent de celui de Zemmour avec ses « migrants faux mineurs et vrais voleurs » (lui au moins, lorsqu’il est poussé dans ses retranchements, consent tout de même à ajouter « pas tous »).

C’est que sa position est délicate : ce n’est plus de la triangulation, c’est carrément de la radiogoniométrie sportive. D’abord, il y a des profs à la France insoumise et, s’il y a un truc que ces derniers n’aiment pas, mais alors pas du tout, c’est qu’on leur coupe la tête à la sortie des cours. Ensuite, il y aussi pas mal de laïques, voire d’athées, dans ses rangs, et ceux-là sont très à cheval sur la possibilité de dessiner des petits Mickey irrévérencieux dans les journaux. 

Mais il doit également rester dans les bonnes grâces des obono-traoristes, SJW et autres pourfendeurs du racisme systémique qui traquent l’islamophobie néo-coloniale jusque dans « l’impensé » de leurs adversaires et prennent Charb pour le pseudonyme de Renaud Camus. C’est pas fastoche, avouez-le. Pas aussi compliqué que de gérer une pandémie, d’accord, mais pas loin.

Alors on louvoie. On manifeste un jour avec le ban et l’arrière-ban de l’islamisme politique, frères musulmans en tête, en hurlant contre les « lois liberticides » anti-burka ; et on se rassemble une autre fois avec les « Je suis Charlie » en imaginant naïvement ne pas se faire repérer dans la foule

Bon, il faut l’admettre, ça « eu marché », comme disait Fernand Raynaud. Mais juste un « certain temps », comme il disait aussi. Là, la position devient tellement intenable que même l’islamo-gauchismosphère finit par s’en rendre compte et lui fait sa fête sur les réseaux sociaux. On constate ainsi qu’il se fait désormais dessouder sur Twitter par Idriss Sihamedi, le patron « néo-salafiste » d’une ONG un peu trouble, notoirement rétif aux serrements de mains mixtes, à la fornication et aux condamnations du djihadisme, mais tout aussi hostile à l’anti-tchétchéchnisme primaire :

Pas sûr, pour autant, que Mélenchon ait complètement perdu son mojo. En quelques centaines d’années de mandats cumulés, il s’est sorti de bien des mauvaises passes. Mais l’ONG du gaillard sus-cité s’appelant Baraka, la chance risque peut-être de tourner pour de bon.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 25/10/2020 - 16:31
on peut dire ce qu'on veut de Melenchon
mais pas sur ce point là ce n'est pas parce que tous les Tchétchènes ne coupent pas les t^tes qu'on ne doit pas montrer du doigt cette communauté , car c'est bien un Tchétchène qui a tué ( et de quelle façon) cet homme . La partie est dans le tout, et le tout contient la partie . Un Fourniret et un Dutroux sont des Européens, l'Europe assume d'avoir de la pourriture dans son corps et n'en n'est pas fière .
hoche38
- 21/10/2020 - 11:27
Le processus est arrivé à son terme.
Jean-Luc Mélanchon croyait pouvoir satelliser les communautés racialistes à son profit. Mais une fois qu'elles ont suffisamment appris du jeu politicien, elles se sont organisées et ont naturellement pris leur autonomie. Le processus est arrivé à son terme. Le parti mélanchonien n'est plus qu'un satellite des organisations racialisées.
Alain Briens
- 20/10/2020 - 17:08
En effet !
20% aux présidentielles de 2017, 12% aujourd'hui dans les sondages, en effet ça eut payé...Mélenchon devrait savoir que les tenants de la religion d'amour et de paix préféreront toujours un islamiste "chimiquement pur" à un cheval de retour opportuniste et anciennement laïcard qu'ils soupçonneront toujours de pratiquer une sorte de taqiya à l'envers. Son électoralisme est bien trop transparent.