En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
Revue de presse people
François par Thomas (Hollande), Valérie Trierweiler déjà bridée ?, Charlotte et Yvan Attal à Venise
Publié le 16 mai 2012
Mais aussi Michael Jackson fratricide au “ sexe brûlé ” et les bienfaits de la masturbation… chauds, chauds, chauds, les people !
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi Michael Jackson fratricide au “ sexe brûlé ” et les bienfaits de la masturbation… chauds, chauds, chauds, les people !

Coucou, nous revoilà ! Après trois semaines — quasi — d’absence (bon, ok, on a pris des vacances, mais aussi fait tout plein de reportages), on reprend du service. Et, savez quoi ? Vous nous avez manqué… la vérité ! S’en est passé des choses, hmm, en l’espace de trois semaines (on vous rassure, on était là pour voter)... Comme vous vous en doutez, en ce lendemain d’élection, même la presse people n’en a que pour François et Valérie — surtout Valérie. Pffff !, soupirez-vous d’avance. Taratata, comme dirait Mame Scarlett O’Hara, vous ne savez pas tout. Comme on est gentil, et que, mine de rien, on lit et on bosse, on ne vous a gardé que le meilleur. Allez, on y va ?

 

François et Ségolène pas très famille élargie

Surprise ! C’est dans “ Paris-Match ”, où travaille encore sa “ belle-mère ”, que Thomas Hollande a choisi de se confier. Le fils du nouveau président y évoque notamment ses souvenirs d’enfance, la vie d’avant Valérie et de la course à l’élection. “ Les repas de famille ont toujours été des moments importants pour (François), raconte-t-il, mais (il) a une vision très restrictive de la famille. Elle se limite à sa femme et à ses enfants. Il déteste les repas où tout le monde est là, les grands-parents, oncles, tantes et cousins. Le soir de Noël, il était hors de question qu’il y ait du monde. Ni lui ni Ségolène ne sont très proches de leur famille ”. On ne va pas leur jeter la pierre, Pierre : la famille, on le sait, c’est surtout celle que l’on choisit.

 

Le président, père affectueux

D’autant que d’après “ Thomas ”, François Hollande serait un père très affectueux : “ C’est un père attentionné, attentif, présent, dit-il. Quelqu’un de très affectueux, de très tactile. Il aime embrasser ses enfants. Quand nous étions plus jeunes, nous faisions plein de choses ensemble. Même petits, nous avions de vraies discussions. Avec les filles, Clémence et Flora, qui sont aujourd’hui interne en médecine et étudiante en psychologie, il allait faire des courses, acheter des fringues. Avec Julien — devenu réalisateur de courts-métrages —, il partageait la passion du cinéma. Le dimanche, ils allaient chercher des DVD chez Virgin et regardaient des Truffaut, des Godard et des films américains. Avec moi, c’était plutôt des trucs liés au sport. Pendant l’année scolaire, on allait voir des matchs à Paris et l’été, pendant les vacances, on suivait ceux de Monaco et de l’AS Cannes, quand l’équipe était en première division. Quand nous étions à Mougins, nous faisions aussi des parties de tennis à Valbonne, juste à côté. Après le match, on buvait un jus de goyave ”. C’est vrai que c’est bon, la goyave.

 

François, papa du compromis

Thomas le dit encore : “ Quand on se disputait, il nous apprenait à relativiser. Il expliquait à mon petit frère comment faire pour éviter que je l’embête. Les histoires avant d’aller dormir, c’était plutôt Ségolène qui s’en chargeait. Lui nous racontait des passages de l’Histoire, des épisodes de la Révolution, des trucs comme ça ”. Papa pique et maman coud…

 

Le défaut de François : toujours en retard

Et sinon, Thomas, des défauts chez papa ? “ Sa principale qualité, répond-il, c’est la joie de vivre. Son principal défaut : il est toujours en retard ! Il ne supporte pas d’être en avance… Il a une notion particulière de la ponctualité. Au cinéma, il faut toujours arriver après les bandes-annonces, quelques instants avant le début du film. Même chose pour les trains ou les avions. Ca créait pas mal de tensions au moment des départs en vacances. ”

 

Comment François a annoncé sa candidature à ses enfants

Bon, tout ça, c’est très bien, très gentil, mais si on en revenait à l’élection, à comment François a annoncé qu’il allait s’y présenter à ses enfants. “ Il n’aime pas se raconter, il n’est pas très narcissique, raconte Thomas Hollande à “ Paris-Match ”. Il ne nous a pas réunis pour nous annoncer qu’il allait être candidat à la présidentielle. Il a fait comme il sait si bien faire, il a dit : “ Je me prépare. On verra bien, on verra si je suis en situation ”. En fait, ça s’est fait progressivement, explique le fils. En 2007, il n’était pas en situation. Ensuite, je m’attendais à ce qu’il soit candidat, il était légitime. Ségolène l’avait été, je trouvais naturel qu’il puisse l’être ”. Sage, et très mûr pour son âge, le petit Thomas.

 

Thomas Hollande : “ J’espère qu’il sera à la hauteur ”

Son père a-t-il changé au fil de la campagne ? Visiblement. “ Il y a quelques mois, accompagné de quelques autres, explique-t-il, j’étais allé le voir au QG pour évoquer le rythme de la campagne. Je lui ai fait des propositions. Et, quand il a dit non, j’ai senti que c’était un non indiscutable. J’ai senti l’autorité qui se dégageait de lui. Ce n’est pas qu’il m’ait fait peur, mais presque. S’il entre à l’Elysée, je le verrai moins, mais ça ne m’inquiète pas. La seule chose qui m’inquiète, c’est ce contexte, cette attente de changement très forte. J’espère qu’il sera à la hauteur ”. Nous aussi, Thomas.

 

Valérie Trierweiler parle à “ Elle ”

Bon, et sinon, quid de la première dame ? On vous fait grâce des papiers bla-bla-bla de “ Gala ”, “ Grazia ”, “ Public ” et consorts. Exclusivité aidant, on va droit au but et on file direct vers “ Elle ” qui, surprise ! ?, hmmm…, a décroché la première interview de la compagne de François Hollande “ à 48 heures du scrutin décisif ”. A part la description de “ la grande table en bois où, le dimanche, le couple déjeune en famille recomposée, avec ses sept enfants (à eux deux) ”, on n’en a, en vérité, pas retenu grand chose. Une phrase, peut-être, où “ Valérie ” dit que “ C’est dans la voiture, en quittant l’aéroport, à la vue de toutes ces motos qui nous suivaient, que j’ai réalisé ”. Bon, ça casse pas trois pattes à un canard, en même temps.

 

 

70 % des Français veulent une première dame qui travaille

Plus intéressante est l’analyse que proposent les “ experts ” sollicités par “ Elle ” quant à la possibilité pour la nouvelle première dame de continuer à travailler tout en n’étant pas mariée, comme elle en a exprimé le désir… “ Cette petite révolution serait-elle envisageable ?, se demande le magazine. Oui, si l’on en croit le sondage Sofres-ELLE : 70 % des Français y sont favorables. “ Les politiques ont tendance à croire les Français plus conservateurs qu’ils ne le sont, mais les mentalités ont changé, avec un début de basculement en 2007 ”, estime Armelle Le Bras-Chopard, professeure de sciences politiques. Pour preuve, en 2012, le fait que François Hollande ne soit pas marié n’a, à aucun moment, été un enjeu. (…) Alors, pourquoi pas une Première dame qui travaille ? ”, interpelle la politologue. ”

 

Etre Première dame : moins simple qu’être Premier Monsieur de France

Oui, pourquoi pas ? Hélas, trois fois hélas, les choses ne sont pas si simples… “ Ce serait un gage de modernité qu’elle y arrive, remarque la journaliste Hélène Jouan, fine observatrice des us et coutumes du microcosme politique. Mais je ne crois pas que la classe politique y soit prête. Celle-ci demeure, dans son ensemble, conservatrice et assez misogyne. Pour nombre de politiciens, le rôle de leur femme se résume à élever les enfants et à apparaître aux galettes des rois. Si nous avions un Premier monsieur de France, je suis persuadée que nous nous poserions moins de questions. On ne le soupçonnerait pas systématiquement de collusion ou de favoritisme en cas d’obtention d’un poste ou de promotion. Valérie Trierweiler se retrouve dans la situation que les femmes ont combattue depuis cinquante ans ! ” ”.

 

“ Je pense pouvoir continuer à faire du journalisme si je ne traite pas de l’actualité française ”

“ Etre journaliste rend les choses encore plus compliquées, poursuit “ Elle ” : comment analyser l’histoire immédiate et ne brouiller ni le message ni l’action du Président ? “ Depuis plusieurs années, à “ Paris-Match ”, je ne traite plus de l’actualité politique mais de la culture, répond Valérie Trierweiler. Je pense pouvoir continuer à faire du journalisme si je ne traite pas de l’actualité française, qu’elle qu’elle soit. Je pourrais, par exemple, mais ce n’est qu’à l’état de réflexion encore, réaliser des entretiens de personnalités étrangères, ce qui me permettrait de poser une distance saine. C’est une piste. Une chose est sûre, je ne ferai rien qui puisse gêner François et le gouvernement, ni ne défendrai aucune cause contraire à la diplomatie française. C’est la limite stricte que je me suis fixée ” ”.

 

Aucune “ femme de ” journaliste n’y est arrivée

Sur le papier, le plan paraît des plus faisables. Restent les usages — et les exemples du passé. “ A l’étranger, explique en effet “ Elle ”, Cherie Blair, avocate des droits de l’homme, Sarah Brown, communicante pour un maroquinier, ou Sonsoles Zapatero, chanteuse lyrique, ont continué à travailler. Mais de journaliste point. Doris Schröder a ainsi abandonné son métier de journaliste politique après l’élection de son mari à la chancellerie allemande en 1998. “ Même si elle ne traite pas de l’actualité, qui verra-t-on à la télé ? Qui lira-t-on ? La journaliste ou la femme du président ?, interroge Christian Delporte, spécialiste d’histoire politique. Les deux images publiques entreront en collision. Il y aura une ambiguité (…) Qu’elle le veuille ou non, Valérie Trierweiler n’est plus la journaliste, elle est la femme du président ”. Armelle Le Bras-Chopard est moins catégorique : “ Elle est intelligente, elle peut y arriver ” ”. Pas facile… et pas gagné.

 

Valérie et François obligés de déménager

Signe que les souhaits de la nouvelle Première dame sont hors de portée ? Déjà, son désir de demeurer dans l’appartement où elle vit avec François Hollande dans le 15e arrondissement de Paris est contrarié. “ Les services de sécurité, raconte “ Elle ”, leur ont fait comprendre que, à moins de fermer la rue, ce que refuse le couple par égard pour les riverains, ce ne serait pas possible. Ce sera donc un autre appartement plus adapté ou l’Elysée… ” Ah, pour sûr, ça fait du changement… et ça ne fait que commencer.

 

Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal en vacances à Venise

Bon, tout ça, c’est bien beau, mais côté people, on veut dire les vrais, on en est où ? A la veille de l’ouverture du Festival de Cannes, “ Grazia ” nous l’annonce avec “ un taux de fiabilité à 80 % ” : “ La promo de “ Confession du siècle ”, nouveau film de Sylvie Verheyde adapté d’Alfred de Musset, pourrait se faire sans ses principaux acteurs, Pete Doherty et Charlotte Gainsbourg, tous deux très fâchés ”. On l’apprend dans le même temps, via un entrefilet publié dans “ Gala ”, “ C’est à Venise que Charlotte Gainsbourg, Yvan Attal et leurs trois enfants — Ben, Alice et Joe — ont passé les vacances de Pâques. La petite dernière, Joe, était sur le dos de sa maman. Et a suivi les grands du Café Florian aux ruelles pavées de la cité lacustre. A la cool. Sans la moindre nounou ! ” Oh, mais qu’est-ce à dire ? Que nos plus beaux tourtereaux roucouleraient à nouveau ? Ah, ce qu’on aimerait que ça soit vrai… en même temps, c’est leur vie, hein ? Font comme ils veulent.

 

Michael Jackson et le boa constrictor Madonna

Moins zouli, zouli, il y a Michael Jackson, et les révélations de Matt Fiddles, son ex-bodyguard, qui, nous dit “ Voici ”, “ promet d’autres scoops dans un livre à paraître ”. En guise de zakouski, le garde du corps du chanteur a lâché des infos qui, déjà, font frémir. Outre le fait que, d’après lui, Michael, “ avait une collection secrète de vidéos porno à Neverland ” et “ pouvait passer des heures à visionner certaines scènes ”, le Moonwalker, raconte-t-il, “ détestait Madonna. “ Elle était sa concurrente directe, dit-il. Un jour qu’on était à Londres, il s’est arrêté pour acheter un boa constrictor. Il a dit qu’il allait l’appeler Madonna, parce que ça évoquait du poison… ” Il détestait aussi Steven Spielberg. Michael avait une poupée vaudou à son effigie dans laquelle il plantait des petites aiguilles ”. Sympaaaa…

 

 

Quand Michael Jackson se brûlait le sexe pour le faire blanchir

Mais il y a plus moche. Le bodyguard nous apprend en effet qu’ “ en guerre contre ses frères qui voulaient lui faire signer un accord de 500 millions de dollars pour reformer les Jackson Five, la star s’était entourée d’une armée de gardes du corps pour les empêcher d’accéder jusqu’à lui. “ Un jour où Randy a tenté de forcer le barrage, Michael a ordonné qu’on ouvre le feu sur lui ”. Ah, oui ?… Trop chouette, le frérot. Plus graveleux : d’après Matt Fiddles, le chanteur, obsédé par l’idée de “ devenir blanc ” se serait “ brûlé en tentant de se blanchir le sexe. “ Il a souffert le martyre ! ” Le pire, aurait-il confié, c’est que ça n’a même pas marché ”. Last, but not least, “ Quand (Whitney Houston) était au top de sa célébrité, et six ans après qu’(elle) fut sortie avec son frère Jermaine, Michael a eu une histoire secrète avec Whitney et rêvait carrément de l’épouser. “ Il est tombé amoureux d’elle et ne s’en est jamais remis quand elle a rompu ” Il pensait qu’ils étaient les deux plus grands artistes de la planète ”. Ca ne leur a pas porté chance, on dirait… en même temps — en même temps —, z’avez remarqué ?, c’est souvent glauque, au final, les histoires des beautiful…

 

Vous en voulez encore ?

On aurait aimé leur consacrer de la place, mais on n’en a plus. Si vous avez le temps, lisez les interviews de Sébastien Tellier dans “ Voici ” et d’Iggy Pop dans “ Elle ”. Ca dépote, et pas forcément dans le sens où on s’y attend… Tsss ! Non, on ne dira rien !

On n’a pas voulu accabler Nicolas et Carla… en même temps, le “ roman-photo ” de leur vie à l’Elysée que publie “ Grazia ” est assez hilarant. Difficile d’y résister… à vous de voir, hmmm ?

Rayon amour(s) : Mariah Carey et Nick Cannon ont renouvelé leurs vœux de mariage à Paris et dans “ Gala ” et, la vérité, c’est pas beau à voir ; Casper Smart menace de quitter Jenifer Lopez si elle n’obtient pas le divorce rapidement avec Marc Anthony (“ Gala ”) ; Demi Moore a enfin abandonné le pseudo de @mrs Kutcher pour celui de @justdemi sur Twitter (“ Voici ”, “ Public ”) ; Jenifer Aniston projette de s’installer dans les environs de Richmond, à Londres, où, surprise !, Brad Pitt et Angelina Jolie ont prévu d’emménager, une fois mariés (“ Gala ”) ; Lindsay Lohan et Samantha Ronson auraient remis le couvert à l’issue d’une “ folle nuit ” au Baron (“ Grazia ”) ; Lady Gaga et Taylor Kinney, c’est fini (“ Public ”) ; Kristen Stewart serait sur le point de rompre avec Robert Pattinson suite à sa rencontre avec l’acteur Garrett Hedlund rencontré sur le tournage de “ Sur la route ” (“ Public ”) ; bien qu’enceinte de son quatrième enfant avec Dean McDermott, Tori Spelling serait au bord du divorce (“ Gala ”) ; Jay-Z est le parrain de Dean, le fils de Jean Reno et Zofia Borucka (“ Public ”) ; Lorie fait une pause dans sa carrière pour faire un bébé (“ Voici ”) ; Pierre Cosso (“ La boum ”) a refait sa vie en Polynésie française à l’ombre d’une jolie vahiné, prénom Rautea, rencontrée à Bora Bora (“ Gala ”)

En vrac, sinon : ça ne s’arrange pas, Rihanna a été hospitalisée d’urgence lundi soir pour “ épuisement et déshydratation ” (“ Voici ”) ; Marty Rathburne, ex numéro 3 de l'Eglise de scientologie s’apprête à publier un livre à charge sur Tom Cruise (“ Gala ”) ; Robert Pattinson interprètera le rôle d’Eric Maddox qui a traqué Saddam Hussein dans le film “ Mission : The Blacklist ” du réalisateur français Jean-Stéphane Sauvaire (“ Paris-Match ”) ; François Hollande élu, contrairement à ce qu’il avait annoncé, Michaël Vendetta “ ne s’est pas exilé en Californie, mais seulement dans le Val d’Oise ” (“ Voici ”).

Côté tests : “ Elle ” propose un “ Etes-vous plus mère qu’épouse ? ” et “ Gala ” un “ Ministre ? Mais de quoi, au juste ? ” Et non, raté, on ne vous dira pas ce qu’on est.

Côté dossiers : “ Gala ” publie un spécial “ rêve Antarctique ” qui rafraîchit et aère l’esprit. Pour s’aérer tout court, et parce que ça fait du bien, lisez le dossier que “ Elle ” consacre à la masturbation : d’après les experts, le plaisir solitaire serait la clé d’une vie sexuelle épanouie. Hé oui ! Sur ce, bon week-end, les lapins !

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
Vent de sécularisation sur le monde arabe ? Ces pays qui commencent à se détourner de la religion
04.
Quand la SNCF se laisse déborder par ses contrôleurs
05.
Quand les secrets du succès du Bon Coin intriguent Amazon et eBay
06.
Nominations européennes : le bras de fer entamé par Emmanuel Macron avec l’Allemagne peut-il aboutir ?
07.
Canicule : y’a-t-il encore un adulte dans l’avion ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
03.
A la recherche des Gilets jaunes disparus
04.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
05.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
06.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (13)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
deere
- 18/05/2012 - 16:58
DEERE
on a jamais su, non plus, que Carla, été princesse
et que ces parents prince d isturi avaient dans les années
1970 immigré, a cause des brigades rouges !
( a cause des rançons)
mais je ne crois pas que de savoir cela et pour les autres
personnages c est la meme chose soit d une importance
capitale ! on s' en contre fou , pour trierweler c' est la meme
chose ; pour faire avancer le chemiling bling il faut autres
chose comme infos !
Blanc Cassis
- 17/05/2012 - 07:58
Info ou Intox sur VT
Valérie Massonneau suit une scolarité successivement au collège Jean Lurçat et au lycée Joachim-du-Bellay d'Angers, où elle obtient son baccalauréat en 1983 (série littéraire), avant de poursuivre ses études à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle suit dès lors des cours d'histoire puis de sciences politiques, conclus par un DESS de sciences politiques.
Son père, Jean-Noël Massonneau, invalide de guerre après avoir perdu une jambe en sautant sur un engin explosif à 12 ans. Banquiers, son grand-père et son arrière-grand-père ont été propriétaires de la banque angevine Massonneau et Cie, vendue en 1950 au Crédit de l'Ouest.
La famille Massonneau aurait vendu sa banque au Crédit de l’Ouest, mais devinrent actionnaires à hauteur de 11% du Crédit de l’Ouest. En 1957 fusion du Crédit Nantais (créé en 1912) et du Crédit de l'Ouest d'Angers (créé en 1913), puis fusion en décembre 2006 du Crédit Industriel de l'Ouest (CIO) et de la Banque régionale de l'Ouest (BRO). C’est maintenant le Crédit industriel et commercial Ouest (CIC Ouest).
Les Massonneau sont actionnaires au Crédit industriel et Commercial,
la famille serait amie d’un industriel nommé Michel Bolloré, père de Vincent !
toulonrct
- 14/05/2012 - 18:10
Si Madame Trierweiler est,
Si Madame Trierweiler est, comme la désignent rapidement les médias, la première dame de France, alors les Français, dans un souci de transparence et de moralisation de la vie politique, doivent être informés de sa vraie situation patrimoniale.

Wikipedia précise de façon laconique que le grand père de Valérie Massonneau, divorcée Trierweiler, était banquier, propriétaire de la Banque angevine Massonneau et Cie, vendue en 1950 au Crédit de l’Ouest.

« Jusqu’à ce que Ouest-France parle de la banque, j’avais toujours cru qu’il s’agissait d’une légende familiale ! » déclarait-elle à Ouest France il y a une semaine.

Vraiment ?