En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Une page se tourne ?

La fin de règne d’Angela Merkel se dessine dans le congrès du SPD

il y a 7 min 48 sec
décryptage > France
Dichotomie

Gilets jaunes, black blocks et délinquants : une répression à géométrie variable

il y a 56 min 48 sec
décryptage > France
Vieillesse

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

il y a 1 heure 29 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 13 heures 4 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 15 heures 19 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 18 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 19 heures 19 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 20 heures 52 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 22 heures 30 min
décryptage > Politique
Insatisfaction croissante

Retraites : le gouvernement face au piège du paradoxe de Tocqueville

il y a 20 min 55 sec
décryptage > Politique
Futurs scrutins

Ce nouvel espace politique qu’ouvrent Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen (mais pas pour eux…)

il y a 1 heure 10 min
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 12 heures 1 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 15 heures 1 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 56 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 17 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 19 heures 9 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 20 heures 33 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 21 heures 28 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 22 heures 46 min
Politico Scanner

Entre bons sentiments, intimidations morales et inquiétude pour l'environnement, radioscopie des vrais sentiments des Français sur l’écologie

Publié le 05 décembre 2018
Nucléaire, énergies renouvelables... les Français entretiennent un rapport à l'environnement plutôt ambigu.
Bruno Jeanbart est le Directeur Général adjoint de l'institut de sondage Opinionway. Il est l'auteur de "La Présidence anormale – Aux racines de l’élection d’Emmanuel Macron", mars 2018, éditions Cent Mille Milliards / Descartes & Cie.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeanbart
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Jeanbart est le Directeur Général adjoint de l'institut de sondage Opinionway. Il est l'auteur de "La Présidence anormale – Aux racines de l’élection d’Emmanuel Macron", mars 2018, éditions Cent Mille Milliards / Descartes & Cie.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nucléaire, énergies renouvelables... les Français entretiennent un rapport à l'environnement plutôt ambigu.

Atlantico : D'une manière générale, quel est le rapport des Français vis-à-vis des problématiques environnementales ? 

Bruno Jeanbart : Le rapport à l’environnement est très ambigu dans l’opinion. D’une part, toutes nos enquêtes indiquent que la sensibilité aux enjeux environnementaux est forte dans la société française : la pollution, la protection de la faune et de la flore ou le changement climatique sont des sujets qui préoccupent très majoritairement. Sur le changement climatique, plus de 70% estiment qu’il est causé par l’activité humaine et moins de 20% considèrent que c’est un sujet dont on parle trop dans les médias. Il n’y a donc ni climato-scepticisme, ni sentiment d’une surexposition du sujet au regard de son importance.

Toutefois, en terme de hiérarchie, l’environnement n’est absolument pas la première priorité des Français et c’est une constante depuis des années. De la même façon, ce n’est pas une motivation de vote majeure. L’enjeu environnemental demeure généralement devancé par celui de l’emploi, de la protection sociale et de l’immigration. Il est également la plupart du temps jugé moins prioritaire que la sécurité. Et depuis 2013 et l’émergence du « ras-le-bol fiscal », l’environnement est également perçu comme moins prioritaire que la fiscalité, qui était dans notre dernière enquête sur les enjeux la seconde priorité des Français avec 45% de réponses, après l’emploi (49%) quand l’environnement n’était cité que par 24% des Français. Même auprès des plus jeunes et des catégories sociales supérieures, plus sensibles à cette thématique, l’environnement n’est pas la priorité pour le pays.

2 43 % des Français pensent qu'il faut encourager le développement de la filière nucléaire. Pourtant, la politique du gouvernement est d'annoncer des fermetures de réacteurs. Y a-t-il une illusion sur un sentiment dominant anti-nucléaire en France ? Que pensent réellement les Français sur ce sujet ?

C’est un sujet qui divise depuis longtemps la société française, presqu’en deux blocs de parts égales : d’un côté ceux qui s’opposent à cette énergie et de l’autre, ceux qui la soutiennent. La tendance est plutôt à l’augmentation des opposants au nucléaire mais plus de 40% y sont encore favorables. Ce qui fait consensus, dans la société, c’est l’idée qu’il faut réduire la part du nucléaire en France, jugée trop importante, ainsi que la volonté de voir les énergies renouvelables se développer. Mais à l’inverse, l’idée qu’il faudrait totalement se passer du nucléaire reste minoritaire dans l’opinion, car elle demeure perçue comme l’énergie la plus performante. Là encore, nous ne sommes pas exempts de paradoxes. L’acceptation de certains types d’énergie renouvelable ne va pas de soi. Si le solaire ne suscite que très peu d’opposition, ce n’est pas le cas de l’éolien, qui tant dans les enquêtes d’opinion que sur le terrain reste confronté au phénomène NIMBY (Not In My Back Yard), rendant parfois difficile son implantation.

Finalement, assez peu de logements, que ce soit de propriétaires et de locataires, s'équipent en énergies renouvelables. Comment peut-on expliquer cette faible part ?

Modifier son mode énergétique dans son logement est bien plus complexe qu’on ne le laisse entendre parfois. D’une part, 40% des Français n’étant pas propriétaires, cette question n’est pas vraiment de leur ressort. D’autre part, du côté des propriétaires qui occupent leur logement, la mobilité est un frein à ce type d’investissement. 10% des ménages déménagent chaque année et on estime qu’un propriétaire de son logement déménage tous les 13 ans. Or le retour sur investissement de ce type de travaux est souvent très long et en tous cas perçu comme tel par les Français, ce qui limite le recours aux dispositifs mis en place.

Du point de vue des ménages, ce n’est pas à eux d’agir en priorité pour protéger l’environnement, mais aux pouvoirs publics. Avant d’envisager de renoncer à l’usage quotidien de leur voiture, les enquêtés attendent au préalable que l’offre de transports en commun s’améliore. Toutefois, ils se préoccupent de la qualité de l'air...N'y a-t-il pas un paradoxe ?

Ce n’est pas si paradoxal que cela dans la mesure où les questions environnementales sont perçues comme devant être gérées non pas au niveau national mais mondial. Dès lors, les individus sont tiraillées entre la nécessité de modifier leurs comportements individuels et le sentiment que s’ils sont les seuls à agir, rien ne changera. Par ailleurs, dans les demandes de changement auxquels sont confrontées les Français pour mieux respecter l’environnement, certaines se heurtent à des contraintes : l’accès au transport, le coût, la perte de temps. La vraie question, dans le fond, est de savoir si on ne « sous vend » pas aux Français l’ampleur des efforts à faire. Si comme le dit Nicolas Hulot, pour inverser la tendance sur le climat, il faut changer radicalement nos modes de vies, voire y renoncer, il est évident que la majorité du pays n’y est pas prête. Mais jusqu’à présent, les responsables politiques ont plutôt expliqué que les changements comportementaux à mettre en œuvre n’étaient pas aussi radicaux. Et même dans ce contexte, on voit que la société bloque. Probablement parce que l’on en revient au constat de départ : la société française est sensible à l’enjeu environnemental mais n’en fait pas sa priorité.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

07.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 05/12/2018 - 19:32
Ecologie...
Les Français veulent moins de nucléaire mais ne veulent pas d'augmentation du prix de l'électricité et pas d'éoliennes devant chez eux. Ils veulent des transports en commun mais à condition qu'ils soient aussi efficaces que la voiture pour eux. Etc. Bref ils veulent la lune. Il est vrai que comme le discours écolo des gouvernements ne consiste pas à proposer des alternatives claires, réalistes et chiffrées mais à vouloir imposer les solutions qui les arrangent (à coup de taxes et autres contrariétés mais aussi en favorisant certains secteurs économiques) et que ces solutions n'ont aucune cohérence, la confusion n'est pas très étonnante. Comme les médias font en plus du lavage de cerveaux...
robotiq
- 05/12/2018 - 15:41
Une politique absurde
Si j'ai bien compris les problèmes sont climatiques, les émissions de CO2 à réduire, et environnementaux, essentiellement les particules fines et les NOx.
Sur le plan des émissions de CO2 on décide de réduire le diesel au profit de l'essence qui produit plus de CO2 !! On veut mettre en place à marche forcée des éoliennes et des panneaux solaires tous deux énergies discontinues qui nécessitent de mettre en oeuvre des centrales thermiques émettrices de CO2 pour se substituer à elles au moment où elles ne produisent pas. On veut fermer des tranches de centrales nucléaires qui pourraient encore fonctionner longtemps sans danger, qui n'émettent pas de CO2 et qui produisent une électricité bon marché car elles sont amorties depuis longtemps. C'est ce qui a été fait en Allemagne et qui a été un fiasco.
Sur le plan environnemental on oublie de dire qu'aux nouvelles normes les véhicules diesel ne sont pas plus polluants que les véhicules essence, que les particules fines sont pour moitié dues au freinage et à l'usure des pneus et des routes et qu'elles sont dues pour une très large partie au secteur tertiaire et en particulier le chauffage au fuel. Cherchez les erreurs!!