En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

07.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 12 min 23 sec
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 1 heure 7 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 3 heures 33 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 5 heures 53 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 18 heures 36 min
pépites > Economie
"Se battre pour l’emploi et l’industrie"
Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques
il y a 20 heures 47 min
pépites > Santé
Immunité
Coronavirus : les malades faiblement atteints pourraient être immunisés, selon une nouvelle étude
il y a 22 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’empreinte du dieu" (Tome 4 de la saga "Gens du Nord") de Maxence Van der Meersch : cet été 2020 marchez en Flandres dans les empreintes du dieu

il y a 23 heures 17 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 40 min 10 sec
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 3 heures 16 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 4 heures 20 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 4 heures 53 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 6 heures 5 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 19 heures 46 min
Relance de la consommation
Le Printemps Haussmann à Paris va pouvoir rouvrir ses portes suite à une décision de justice
il y a 21 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Mandela, une philosophie en actes" de Jean-Paul Jouary : un essai intéressant qui appelle néanmoins pas mal de réserves…

il y a 23 heures 1 min
pépites > Politique
"Agir ensemble"
Création d’un 10e groupe politique, situé dans la majorité, à l’Assemblée nationale
il y a 23 heures 37 min
© Capture d'écran Youtube
© Capture d'écran Youtube
Politico Scanner

Charte des patriotes : quel potentiel électoral réel pour les souverainistes pur sucre ?

Publié le 08 novembre 2017
Ce mardi 7 novembre Florian Philippot a présenté la charte de son parti, "les patriotes", définissant une ligne politique orientée vers le "dépassement du clivage entre droite et gauche", et reposant essentiellement sur le souverainisme.
Chloé Morin est ex-conseillère Opinion du Premier ministre de 2012 à 2017, et Experte-associée à la Fondation Jean Jaurès.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chloé Morin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chloé Morin est ex-conseillère Opinion du Premier ministre de 2012 à 2017, et Experte-associée à la Fondation Jean Jaurès.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce mardi 7 novembre Florian Philippot a présenté la charte de son parti, "les patriotes", définissant une ligne politique orientée vers le "dépassement du clivage entre droite et gauche", et reposant essentiellement sur le souverainisme.

Atlantico : Quel peut être le potentiel électoral d'une ligne politique souverainiste en France ?

Chloé Morin : Depuis Maastricht, on constate à la fois que les offres souverainistes - De Villiers, Pasqua, Dupont Aignant - ont su réaliser de bons scores, mais ont toujours échoué. Ils se sont souvent perdus en aventures personnelles et en querelles individuelles. Ils ont acquis une véritable victoire idéologique, au sens où il n’est plus du tout honteux de se dire « patriote » et où le sentiment anti-européen a grandi - rappelons ce sondage, réalisé par l’Ifop, qui indiquait que le « non » de 2005 eût été largement amplifié si l’on avait revoté en 2015 -, mais en sortant de la marginalité, leurs idées ont été récupérées par des partis plus importants, et ils ont donc en quelques sortes perdu leur principale raison d’être.

Florian Philippot a pu déclarer vouloir "travailler ponctuellement" avec Jean Luc Mélenhon, essayant ainsi d'élargir son assise sur la gauche de l"electorat. Comment estimer la capacité de rassemblement d'une ligne "patriote", séparée du Front national ? 

Florian Philippot fait le pari du « ni droite, ni gauche », du « patriotisme », et investit les thèmes « modernes » (on le voit parler de numérique, d’écologie)… Mais en cela, il est terriblement « mainstream » en réalité! Car finalement, ces thèmes qui étaient autrefois des niches, ont ces dernières années été investis par à peu près tous les partis: on retrouve des accents patriotiques plus ou moins marqués chez Macron, Mélenchon, Wauquiez… on retrouve de l’écologie et une volonté de réfléchir au sujets « d’avenir » partout. Et la contestation du clivage gauche droite a été amplement exploitée non seulement par Emmanuel Macron - qui disqualifie le clivage gauche droite en le réduisant souvent à des affrontements stériles, qui s’opposeraient à « ce qui marche » - mais aussi par Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon, qui souhaitent désenclaver idéologiquement leur parti, « briser le plafond de verre ». Du coup, on peine à identifier ce qui distingue le parti de Philippot des autres. Quelle est sa spécificité par rapport à l’offre électorale existante? Je crois que c’est là sa principale erreur: il se positionne comme s’il était un parti visant à agréger 51% de l’électorat. Or, il devrait se positionner en « Start-up », identifier une « niche » à partir de laquelle se dégager un espace politique. Je crains qu’il ne se trompe de sujet: il répond aux problèmes qui se posent au FN, pas à la Start-up des « Patriotes », qui a besoin de se constituer un socle avant même que de penser à élargir...

Quels sont les électorats les plus vulnérables ? Quelles sont les formations politiques les plus susceptibles de perdre des électeurs sur ce qui semble être une nouvelle offre politique ?

Sur le papier, beaucoup d’électeurs peuvent se retrouver dans son offre politique, car sur beaucoup de sujets elle correspond aux aspirations de nombreux électeurs. Mais c’est bien le problème: en tant que nouvel entrant sur le marché, il n’est a priori pas celui que les gens choisiront en « premier choix »: ils préfèreront probablement voter pour un parti aux idées proches (qu’il soit LFI ou LR), mais vraiment capable d’accéder un jour au pouvoir et de peser vraiment… Je pense que Philippot est condamné à surtout effectuer un travail de décrédibilisation et de rediabolisation du FN, qui risque de bénéficier surtout à des formations plus grandes, capables de gagner des élections. Il va sans doute chercher à créer des alliances, mais on sait historiquement que ce qui a souvent condamné les offres souverainistes, c’est la concurrence entre les personnalités qui ont prétendu représenter ce courrant, notamment aux élections présidentielles. A terme, je pense que Philippot aidera l’entreprise de Wauquiez: ce dernier parie clairement qu’avec le débat de l’entre deux tours, de nombreux électeurs FN ont compris, comme ce fut le cas en 2002, que le FN n’était pas prêt d’arriver au pouvoir, et qu’il valait mieux voter pour une droite certes moins conforme à leurs idées, mais peut être à même de les porter un jour au pouvoir. En ce sens, Philippot pourrait être le meilleur allié de Wauquiez dans l’OPA qu’il cherche à conduire auprès d’une partie des électeurs du FN.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 09/11/2017 - 10:50
Tout n'est pas perdu
Ganesha - 08/11/2017 - 09:35 - J'ai une bonne nouvelle pour vous. Dans le procès Fillon, je me permets de vous signaler que monsieur Fillon a été cité comme "TEMOIN ASSISTE". Nous courrons vers un non lieu.
Anouman
- 08/11/2017 - 23:29
Bof
En politique ce qui marche ce n'est pas le souverainisme ou l'européisme mais le clientélisme élargi. L'oublier c'est ne pas avoir d'avenir.
ajm
- 08/11/2017 - 23:17
Prétention.
Ganesha nous déclare que Philippot et Wauquiez n'ont pas de cervelle. A vrai dire, je pense qu'il aurait du mal à atteindre la moitié du niiveau culturel et d'intelligence pure de l'un ou de l'autre, que l'on les aime ou pas. Quelle prétention !