En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon « Le Monde », Abdouallakh Anzorov, l’auteur de l’attentat, a donné plusieurs centaines d’euros à des élèves du collège en échange d’informations pour identifier le professeur

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

04.

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

07.

Comment les comparateurs en ligne menacent la survie de pans entiers de l’industrie des services en France

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Emmanuel Macron, le Gorbatchev de la technostructure française ?

ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 4 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 4 heures 44 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 6 heures 24 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 7 heures 30 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 10 heures 8 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 10 heures 28 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 9 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 12 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 13 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 4 heures 27 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 5 heures 34 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 6 heures 58 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 9 heures 32 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 10 heures 21 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 10 heures 42 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 11 heures 34 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 13 heures 16 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 13 heures 53 min
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Bourse boursiers New York Nyse Atlantico.fr
© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Bourse boursiers New York Nyse Atlantico.fr
Dollar

Les actions américaines à la croisée des chemins !

Publié le 03 juillet 2017
Le débat sur les niveaux de valorisations des actions américaines bat son plein depuis plusieurs semaines.
Alain Pitous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le débat sur les niveaux de valorisations des actions américaines bat son plein depuis plusieurs semaines.

Comme souvent les réseaux sociaux et les économistes en mal de notoriété affirment que les marchés américains sont en territoire d’excès… Limite « bulle de 2000 »… Certains martèlent ces messages depuis plus de 3 ans ; rappelons-nous simplement que le S&P 500, le baromètre des marchés américains, cotait 1800 début 2014…et plus de 2423 vendredi dernier…soit une hausse de plus de 30% en un peu plus de 3 ans ! 

Ceci étant, l’alerte, erronée il y a trois ans sur des niveaux de 1800, est peut-être à prendre plus en considération désormais… si l’on a encore des positions sur les actions américaines. 

Il nous semble que les résultats trimestriels des entreprises américaines, publiés dans quelques jours, vont marquer la tendance pour plusieurs mois. 

Ils permettront, ou pas, de justifier les performances récentes des actions américaines. 

Globalement les analystes s’attendent à ce que 9 secteurs sur 11 du S&P 500 annoncent des résultats supérieurs à ce qu’ils étaient il y a un an. Ces secteurs doivent avoir profité de la croissance mondiale et de la relative faiblesse du Dollar qui dope les exportations américaines. 

Les secteurs en pointe devraient être :

L’énergie : les résultats sont attendus en progression très forte après une année calamiteuse due au faible niveau du pétrole à l’époque. 

Le secteur des Technologies et de la finance qui devraient annoncer des hausses de résultats supérieures à 14% sur un an. 

Pourtant depuis la mi-mai environ une petite musique moins positive se fait entendre et justifie une certaine défiance des investisseurs. 

En premier lieu le pétrole est repris par ses démons …la spéculation joue désormais la baisse…pour le moment les choses sont sans trop de conséquences sur le plan macro-économique mais si la situation empirait, nul doute que les entreprises liées au pétrole seraient sous pression. 

Ensuite, et nous l’avons signalé à plusieurs reprises, l’aplatissement de la courbe des taux aux Etats-Unis envoie un mauvais signal : quand les taux longs se rapprochent des taux courts cela signifie bien souvent que les investisseurs anticipent un ralentissement de l’économie…De plus depuis quelques années les périodes d’aplatissement de courbe des taux sont des périodes de sous-performance des banques. C’est assez logique : schématiquement, les banques s’endettent à court-terme pour prêter à long-terme et plus l’écart entre les deux niveaux de taux  est faible plus leurs résultats sont faibles également ! 

Beaucoup d’économistes font également remarquer que la période d’expansion de l’économie américaine date de plus de 7 ans… c’est historiquement très long et un essoufflement serait logique. 

Pour évaluer la cherté d’une valeur, même si la mesure est imparfaite pour les puristes de l’analyse financière, on calcule le rapport entre les cours et le bénéfice : le Price Earning Ratio . Cela permet de comparer la valorisation relative des entreprises d’un secteur ou d’analyser les évolutions dans le temps. Lorsque l’on applique ce ratio à l’ensemble du marché américain force est de constater que le S&P500 évolue sur des niveaux élevés, largement supérieur à sa moyenne historique. 

Dans ce type de périodes deux choses peuvent se produire : soit les résultats montent fortement et le marché devient moins « cher » …soit les résultats évoluent peu…et dans ce cas, pour revenir sur des niveaux historiques plus cohérents, ce sont les cours qui baissent. 

On comprend dès lors mieux l’importance capitale qu’auront les annonces de résultats trimestriels pour les actions américaines. Si les résultats déçoivent, il faut s’attendre à une baisse sensible des cours. 

Finalement cette situation est assez classique sur les marchés actions, en particulier aux Etats-Unis. Chaque trimestre, les investisseurs ajustent soit leurs prévisions soit leurs positions pour valoriser correctement les entreprises en portefeuille. Cette année la situation est rendue encore plus compliquée par l’attitude du nouveau président américain : en effet il a annoncé depuis des mois qu’il allait réduire les impôts…et donc améliorer d’autant les résultats des entreprises américaines.  les analystes estiment que ces réductions d’impôts pourraient améliorer les résultats des entreprises américaines de 10% en moyenne. Et de crainte de rater ce moment les investisseurs restent en position et profitent de chaque baisse pour renforcer les positions. 

L’équation de l’été est donc compliquée : la cherté ou non des marchés actions US dépend à la fois des résultats du trimestre mais aussi de la capacité pour M.Trump de faire passer sa réforme fiscale. Il paraît hautement probable que les masques tombent pendant l’été…dans le pire scénario (résultats décevants et report de la réforme fiscale) les cassandres pourraient enfin avoir raison. 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires