En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

07.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Anticipation

Coronavirus : ces mesures prises ailleurs dont la France aurait grand besoin pour maîtriser une rentrée à risques

il y a 1 min 58 sec
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Traité d’antidiplomatie

il y a 38 min 44 sec
décryptage > International
Retour vers le passé

Le Liban sous mandat français ? Peut-être, mais est-on sûr que Macron soit de taille ?

il y a 1 heure 21 min
décryptage > France
La ruée vers l'Ouest

Quel impact des canicules sur l’immobilier ?

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Cléopâtre

il y a 2 heures 3 min
pépites > International
Drame
Niger : six touristes français et leurs deux guides tués par des hommes armés
il y a 17 heures 13 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 18 heures 42 min
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 19 heures 35 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 21 heures 52 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 22 heures 48 min
décryptage > Economie
Baisse des prix

Le Covid-19 est déflationniste

il y a 16 min 46 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Incognito, vraiment ? Pourquoi la navigation en mode privé ne correspond pas vraiment à ce que vous croyez
il y a 59 min 40 sec
décryptage > High-tech
Fake news

Vidéos trafiquées : les deepfakes deviennent de plus en plus faciles à produire et de plus en plus crédibles

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Economie
Classement

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

il y a 1 heure 48 min
light > Media
Accident industriel
Franck Dubosc signe le pire score d'audience en prime-time de l'histoire de TF1
il y a 16 heures 59 min
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 18 heures 26 min
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 18 heures 58 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 21 heures 35 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 22 heures 22 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 23 heures 55 min
© Reuters
© Reuters
Révolution en vue

Bientôt l'arrivée de la 5G : ce que ça changera vraiment (ou pas...)

Publié le 20 février 2017
La 5G est prévue en France d'ici 2020. Bien plus qu'une simple histoire de débit, une révolution pour le quotidien. Pour autant, si la France veut en bénéficier pleinement, un long chemin reste encore à parcourir.
Yvon Moysan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yvon Moysan est diplômé de Harvard et de l’ESSEC. Il est Lecturer de Digital Marketing et Directeur Académique du Master en Apprentissage Digital Marketing et Innovation à l’IESEG School of Management. Ses travaux de recherche académique s’articulent...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La 5G est prévue en France d'ici 2020. Bien plus qu'une simple histoire de débit, une révolution pour le quotidien. Pour autant, si la France veut en bénéficier pleinement, un long chemin reste encore à parcourir.

Atlantico : La 5G devrait arriver en France à l'horizon 2020 et promet 100 fois le débit de la 4G actuelle. Qu'est-ce que cela va changer pour les utilisateurs de smartphones et quelles sont les applications concrètes de cette nouvelle technologie ?

Yvon Moysan: Les générations précédentes, la 3G et la 4G, avaient pour ambition principale d’améliorer la vitesse afin de supporter l’usage croissant de l’Internet mobile. La 4G permet ainsi des débits pouvant atteindre les 300 Mbit/s. Avec de telles performances, on pourrait légitimement se poser la question de l’intérêt de développer un nouveau standard, mais l’objectif de la 5G n’est pas de répondre aux besoins actuels, mais à ceux du futurs, quand nous possèderons plusieurs centaines de milliards d’objets connectés, des voitures autonomes, que nous utiliserons régulièrement la réalité augmentée et virtuelle et que nous consommerons encore plus de vidéos de bien meilleure définition. La 5G est spécifiquement conçue pour cet accroissement démesuré, pour créer un réseau qui ne craindrait ni la surcharge, ni les évolutions et pouvant s’adapter à de nouveaux usages toujours plus exigeants.

En termes de performance et d’utilisation plus concrète, l'Internet 5G pourrait afficher un débit 100 fois supérieur à celui des smartphones utilisant la 4G actuelle…ce qui permettra de télécharger un film en moins de 5 secondes. La 5G a également pour ambition de réduire le temps de latence dans la transmission de données. À l’heure actuelle, le temps de réaction des réseaux mobiles peut atteindre la demi-seconde, ce qui peut paraitre peu, mais c’est beaucoup trop quand il est question, par exemple, de voitures autonomes où le niveau attendu devrait être inférieur à une milliseconde pour éviter tout accident potentiel dû à un retard de réaction sur une autoroute ou dans un embouteillage par exemple. 

La 5G devrait –avec un peu de chance– commencer à arriver en France à l'horizon 2020. Mais au vu des difficultés qu'ont les opérateurs français à couvrir l'intégralité du territoire, est-ce que le déploiement de la 5G va accentuer la "fracture de la connexion" géographique ? Qu'est-ce qui risque de faire défaut dans son installation?

En France, trouver un signal 4G relève encore de la chance, et ce même en Ile-de-France et à l’opposé, nous avons déjà tous été confrontés à l'impossibilité de téléphoner ou d'envoyer un e-mail, une photo, une vidéo lors d'un séjour à la campagne ; cela est malheureusement le quotidien pour plusieurs milliers de Français. Le rythme de déploiement des réseaux est par nature lent. Afin de lutter contre cette fracture numérique, le gouvernement français a mis en place toute une série de plans avec des progrès incontestables, mais au final la couverture de qualité peine à s'imposer sur tout le territoire.

Avec l’arrivée de la 5G, cette fracture numérique risque effectivement de devenir béante. D'un côté, nous assisterons à la naissance de smart cities au cœur des mégapoles. Les objets connectés envahiront alors de nombreux domaines comme ceux de la santé, de l'environnement, de l’habitat, de l’automobile... De l'autre côté, nous aurons les zones rurales et périurbaines, où l'accès au mobile et à l’Internet ne sera toujours pas de qualité. Et la volonté politique ne sera malheureusement pas suffisante pour régler cette question. Il faut en effet trouver une équation financière de long terme capable de garantir partout la viabilité des investissements des opérateurs privés de l’ordre de plusieurs centaines de millions d’euros pour pouvoir répondre aux besoins croissants des ménages et des entreprises en vue d'accéder à un réseau partout où ils se trouvent. Ce qui a par ailleurs été le cas pour le déploiement de la radio, de la télévision ou de la TNT.

Les retombées économiques de cette nouvelle technologie sont faramineuses. Les prévisions sont de l'ordre de 12 300 milliards de dollars, et on parle de la création de 22 millions d'emplois. Pour autant, les perspectives pour la France sont des plus modestes avec seulement 85 milliards de retombées et la création de 440 000 emplois. L'Allemagne, elle, devrait bénéficier de 200 milliards d'euros de retombées et de 1.2 millions d'emplois créés. Comment expliquer cette différence et quelles mesures devrait-on prendre pour essayer d'accroître les perspectives françaises ? 

Les chiffres que vous mentionnez sont ceux issus de l'étude publiée par le cabinet anglais IHS Markit, ils sont gigantesques. Pour ce qui concerne la répartition des retombées économiques, c'est la Chine qui est en tête avec 927 milliards d'euros, puis viennent les États-Unis avec 677 milliards d'euros. Cela s’explique notamment par la qualité de l’écosystème et des acteurs locaux, mais aussi par le volume des investissements annoncés : à titre d’exemple, le chinois Huawei a annoncé un budget R&D de 600 millions d'euros pour la 5G.

Le Japon et la Corée du Sud sont également à la pointe, cette dernière ayant décidé de tester la 5G lors des prochains Jeux Olympiques d'hiver 2018 à Pyongchang, Tokyo ayant prévu de suivre en 2020.

En Europe, c’est effectivement l'Allemagne qui sort en tête avec 202 milliards de revenus et 1,2 million d'emplois créés. Ici encore, on remarque que l’avantage va encore à ceux qui devraient mettre les premières fréquences en vente : en Europe l’Allemagne avait déjà été la première à lancer les enchères pour la 4G. La France arrive en effet après ; elle ne devrait ainsi bénéficier "que" de 85 milliards d'euros de revenus et d'une création de 400.000 nouveaux emplois. Le manque d'investissement du secteur public dans cette nouvelle voie est souvent décrié et le fait que la vente des fréquences n’ait pas été encore annoncée peut aussi l’expliquer. Pour y remédier, il faudrait d’une part que l’Etat français et le régulateur investissent plus massivement, et accélèrent le calendrier de mise à disposition des premières fréquences d'autre part.

Cela pourrait d’ailleurs se faire au niveau européen. L’Europe a, en effet, déjà injecté 700 millions d'euros dans un partenariat public privé (PPP) avec les industriels du secteur : le 5G PPP. Celui-ci est en effet dirigé par le Français Jean-Pierre Bienaimé, qui a longtemps présidé l'UMTS Forum avec pour objectif d’effectuer des premiers tests dès cette année dans l'Union européenne avec des essais "pré-commerciaux" l'année suivante, et de disposer d'une couverture 5G complète dans au moins une ville importante de chaque pays d'Europe fin 2020. Enfin, l'ensemble des zones urbaines et des voies de communication terrestres devraient être couvertes d'ici 2025. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires