En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 44 min 49 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 2 heures 9 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 4 heures 33 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 6 heures 5 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 6 heures 28 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 7 heures 28 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 7 heures 48 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 2 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 7 heures 23 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 7 heures 32 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 7 heures 52 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 1 jour 2 heures
© Reuters
© Reuters
Atlantico Green

Sommes-nous capables d'assurer l'accès à l'électricité à l'ensemble de la population mondiale ?

Publié le 04 octobre 2015
A l'approche de la COP 21, une question difficile se pose déjà : si l'ensemble de la planète a finalement accès à l'électricité, les moyens de sa production sans danger pour la planète ajoute une complexité encore non résolue.
Stephan Silvestre est ingénieur en optique physique et docteur en sciences économiques. Il est professeur à la Paris School of Business, membre de la chaire des risques énergétiques.Il est le co-auteur de Perspectives énergétiques (2013, Ellipses) et de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stephan Silvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Stephan Silvestre est ingénieur en optique physique et docteur en sciences économiques. Il est professeur à la Paris School of Business, membre de la chaire des risques énergétiques.Il est le co-auteur de Perspectives énergétiques (2013, Ellipses) et de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'approche de la COP 21, une question difficile se pose déjà : si l'ensemble de la planète a finalement accès à l'électricité, les moyens de sa production sans danger pour la planète ajoute une complexité encore non résolue.

Atlantico : Où les hommes vont-ils trouver assez d'énergie pour faire face à leurs besoins sans détruire la planète ? Concrètement, de quelles ressources énergétiques disposons-nous sur Terre ?

Stephan Silvestre : L’énergie est disponible sur Terre en quantité infiniment supérieure aux besoins humains. À elles seules, les énergies fossiles, actuellement les plus utilisées, ont un potentiel d’au minimum un siècle de consommation humaine, et probablement davantage. Le flux de chaleur sous-terrain, entretenu par le manteau terrestre, représente une puissance plus de deux fois supérieure à la consommation humaine. La biomasse, notamment le bois, représente, elle, un potentiel de huit fois la consommation humaine, même s’il n’est pas entièrement exploitable. L’énergie atomique (actuellement exploitée sous forme de fission nucléaire, puis, à terme, sous forme de fusion nucléaire) constitue un potentiel aussi très au-delà de la consommation humaine. Enfin, les radiations solaires représentent en permanence 10 000 fois la consommation humaine.

On voit donc qu’il n’existe aucun risque de pénurie et que les choix énergétiques humains ont, jusqu’à présent, été guidés par des critères économiques et techniques (par exemple, pour un véhicule automobile, le meilleur vecteur énergétique est un liquide). Mais aujourd’hui, deux nouveaux critères viennent contraindre les choix : celui de la durabilité, orientant vers des énergies renouvelables, et celui des impacts sanitaires et environnementaux, poussant vers des sources les plus propres possibles. Les meilleurs candidats sont alors l’énergie hydraulique, mais elle n’est pas disponible partout, l’hydrogène, mais qui nécessite encore de la mise au point, l’énergie solaire, mais elle est onéreuse, la biomasse, notamment les biocarburants, et la fusion nucléaire, mais ce sera pour le siècle prochain.

Comment s'effectue le choix entre les différentes énergies propres (solaire, vent, biomasse) ? Quels sont les enjeux en fonction des options envisagées ? 

Tout d’abord, il faut définir l’usage. Les critères ne sont pas les mêmes pour la motricité (besoin d’une forte capacité énergétique par unité de volume), le chauffage (besoin d’une enthalpie élevée) et la production d’électricité. Pour cette dernière, il existe de nombreuses options. Le principal critère est, bien sûr, le coût de production. S’il était possible de décupler le prix de l’électricité sans dommage pour les consommateurs, il y a longtemps que l’on aurait opté pour d’autres solutions que les centrales thermiques. Ensuite, il y a la rapidité de disponibilité. Une centrale électrique doit pouvoir délivrer de la puissance très rapidement pour répondre à la demande, en tout cas une bonne partie du parc. Sur ce critère, les plus rapides sont l’hydroélectricité (à condition que les réservoirs soient pleins) et les centrales thermiques, les sources intermittentes étant hors-jeu. Enfin, il y a la capacité du parc de centrales qui, pour un pays comme la France, représente 128 GW installés. Les petites sources (solaire, biomasse) ne font donc que de la figuration.

Le principal enjeu actuel est donc de remplacer le parc de centrales thermiques par des énergies renouvelables. Celles-ci étant le plus souvent intermittentes, le préalable sera de trouver des solutions de stockage de forte capacité, susceptibles de restituer instantanément de l’électricité et à un coût assez faible. Attention aussi lorsque l’on parle d’énergies « propres ». Certaines sources présentent aussi des inconvénients cachés ; ainsi, les éoliennes utilisent des aimants permanents dont la fabrication est loin d’être neutre pour l’environnement. De même, la fabrication des panneaux photovoltaïques fait appel à certains métaux rares, dont l’exploitation est tout sauf durable. Si les ressources exploitées (vent, soleil) sont renouvelables, les équipements utilisés ne le sont pas plus que d’autres équipements humains.

L'énergie solaire est avancée par les scientifiques comme la seule solution viable à long terme parmi les énergies renouvelables. Qu'en pensez-vous ?

Par son potentiel énergétique presque infini, le rayonnement solaire a toujours fait rêver. Mais l’exploitation de cette ressource s’avère encore peu satisfaisante. Premièrement, les rendements sont faibles, ce qui rend sa production onéreuse. Ensuite, il y a le problème de l’intermittence, comme on l’a vu : il faudra attendre de meilleures solutions de stockage pour le lever. Néanmoins, l’énergie solaire est tout de même exploitée. Déjà, au travers de la photosynthèse qui alimente toute la flore, et donc la faune, mondiales. Ensuite certaines régions du monde utilisent à assez grande échelle des chauffe-eau solaires, implantés sur les toits des immeubles. Cette solution est méconnue en Europe, mais elle constitue un bon complément pour de nombreux foyers.

À l’échelle mondiale, il est peu réaliste d’envisager du solaire photovoltaïque généralisé. L’emprise au sol de cette solution est très largement supérieure à toutes les autres ressources et constituerait plus une nuisance qu’un bienfait. Mais elle restera utile dans les zones éloignées des grands réseaux électriques.

Outre pour l'électricité, nous avons besoin d'énergie pour le transport et le chauffage. Où en sommes-nous sur ces points-là en termes d'énergies renouvelables ?

Pour le transport, la contrainte est de pouvoir disposer d’une forte capacité énergétique dans un volume restreint. C’est pourquoi les liquides sont les plus performants. La meilleure alternative aux hydrocarbures serait, pour le moment, l’hydrogène. Les premiers véhicules disponibles sont d’ailleurs assez satisfaisants en termes d’autonomie, de performance et de propreté. Mais pour cela, encore faut-il que l’hydrogène soit lui-même produit proprement. Aujourd’hui, il est produit par craquage d’hydrocarbures, en émettant du CO2, ce qui n’est guère satisfaisant. À terme, il devra être produit par électrolyse de l’eau, ce qui est neutre pour l’environnement ; mais cela requiert beaucoup d’électricité, qui doit elle-même être produite proprement. Certains réacteurs nucléaires de quatrième génération seront capables de produire de l’hydrogène à moindre coût. À plus long terme, la fusion nucléaire pourrait aussi remplir cette fonction.

Pour le chauffage, il faut des énergies à haute enthalpie, c’est-à-dire susceptibles de délivrer beaucoup de calories (ce qui n’est pas le cas de l’électricité). La seule piste alternative aux hydrocarbures est celle de la biomasse (le bois), mais avec une forte pénalité, son danger pour la santé (émanations de CO et de particules fines). C’est pourquoi on travaille actuellement plutôt sur l’isolation des bâtiments et leurs performances énergétiques. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

05.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

06.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

07.

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires