En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

05.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

06.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

07.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 6 min 9 sec
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 54 min 47 sec
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 2 heures 39 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 2 heures 50 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 13 heures 18 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 14 heures 45 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 19 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 21 heures 26 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 23 heures 2 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 min 40 sec
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 1 heure 38 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 2 heures 43 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 3 heures 35 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 14 heures 2 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 18 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 21 heures 4 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 22 heures 40 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 23 heures 29 min
© Reuters
© Reuters
Le Nettoyeur

Ce qu'il faudrait faire pour diminuer nos dépenses de santé

Publié le 15 mai 2015
La raison principale de l'explosion des dépenses de santé est l'étatisation et la centralisation de nos systèmes de soin, qui font gonfler les prix par manque d'innovation et de concurrence.
Pascal-Emmanuel Gobry
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal-Emmanuel Gobry est journaliste pour Atlantico.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La raison principale de l'explosion des dépenses de santé est l'étatisation et la centralisation de nos systèmes de soin, qui font gonfler les prix par manque d'innovation et de concurrence.

Pourquoi dépensons-nous autant d'argent pour notre santé ? A priori, ça peut ressembler à la question la plus stupide qu'on peut imaginer. Et pourtant, c'est une question d'une grande importance pour l'avenir des pays développés - et une question dont la réponse n'est pas aussi évidente qu'il n'y paraît... En effet, tous les pays développés ont en ce moment à gérer une forte croissance des dépenses de santé, croissance qui ne va que se renforcer avec le vieillissement de leurs population. Une part de plus en plus importante de la richesse nationale est engloutie.

D'où la question, légitimement : pourquoi ? La réponse la plus souvent avancée pour expliquer l'augmentation des dépenses de santé est le progrès technologique : les technologies de santé sont de plus en plus avancées, donc ça coûte de plus en plus cher. 

Ça paraît intuitif, jusqu'à ce qu'on se rende compte que dans tous les autres secteurs de l'économie, c'est l'inverse qui se produit. Au fur et à mesure que la technologie s'améliore, le prix baisse. L'informatique est un secteur emblématique : qui ne s'est plaint, ou a entendu quelqu'un se plaindre, d'avoir acheté un ordinateur juste avant qu'un nouveau modèle meilleur et moins cher ne sorte ? Mais ce phénomène se retrouve dans les autres secteurs. Aujourd'hui, une voiture coûte une part du revenu mensuel bien plus faible que dans les années 50, et les voitures d'aujourd'hui sont des trésors de technologie par rapport aux voitures des années 50 - GPS, airbag, direction assistée, climatisation...

Donc l'argument de la technologie ne convainc pas. Et on comprend pourquoi : la technologie, c'est justement l'art de faire plus avec moins. Donc plus un secteur devient technologique, plus ses coûts devraient baisser. 

Que se passe-t-il ? Eh bien, y a-t-il un autre secteur comme la santé, où loin de faire baisser les prix, la technologie les fait augmenter ? 

Oui, il y en a un : la défense. Le Rafale est un bien meilleur avion que le Mystère - et il est beaucoup, beaucoup plus cher. De même pour le F-35 américain par rapport au F-5 Phantom. 

Comment expliquer ce phénomène? Qu'ont la santé et la défense en commun ? Pourrait-ce être... L'influence et le rôle prépondérant de l'Etat ? 

La technologie fait baisser les coûts, on l'a vu. Qu'est-ce qui crée la technologie ? L'innovation. Et qu'est-ce qui crée l'innovation ? La plupart du temps, c'est la décentralisation de la prise de décision, qui permet à la société collectivement de tenter le plus d'idées possibles et donc de découvrir le plus vite celles qui marchent ou pas, et d'apprendre le mieux. La décentralisation de la décision crée aussi la concurrence, qui fait baisser les prix. Pour le Rafale, ni décentralisation de la décision, ni concurrence : personne n'a jamais douté que l'avion Dassault serait celui que l'Etat achèterait, point. Aussi formidable que soit le Rafale, comment s'étonner qu'il ait vingt ans de retard et coûte si cher ?

Cela suggère donc que la raison principale pour l'explosion des dépenses de santé est l'étatisation et la centralisation de nos systèmes de santé, qui font gonfler les prix par manque d'innovation et de concurrence. Ce manque d'innovation ne représente pas que des euros et des centimes, d'ailleurs : c'est également des milliers de vies qui ne sont pas sauvées par des innovations médicales jamais inventées.

Peut-on imaginer d'autres raisons? 

Il y en a une autre, dont personne ne veut parler, mais qui me semble la plus logique. Et si la santé était un bien de luxe ? 

Pensons aux rois des comptes du monde ancien qui, une fois bien installés, cherchent le philtre d'immortalité. Aujourd'hui, nous sommes tous des rois : contrairement à l'immense majorité de l'Histoire, toute personne dans le monde industrialisé mange à sa faim, a des bonnes conditions de vie, a accès à énormément d'expériences de divertissement, et ainsi de suite. Dans une telle société, n'est-il pas concevable que la hantise de la mort et de la maladie prendrait une ampleur démesurée ? Et que dans une santé devenue si riche, nous dépenserions de l'argent dans la santé, pas tant pour des raisons d'efficacité, que pour des raisons d'exorcisme ? 

L'universitaire américain Robin Hanson signale un consensus absolu des experts de santé américain - consensus dont personne ne parle- sur le fait qu'au moins la moitié des dépenses de santé aux Etats-Unis est gâchée. Elle n'a aucun effet. (Evidemment, si on savait quelle moitié...). C'est quand même frappant, non ? Et ça mérite de se poser des questions, non ? Si nous allons déverser une telle portion de notre richesse nationale dans un trou noir ? 

Mais on peut se dire que cette dépense n'est pas "gâchée", tout comme ce n'est pas "gâcher" d'acheter un sac à main très cher plutôt que de se promener avec un sac poubelle, si on se dit que ces dépenses sont des dépenses de talismans, des dépenses qu'on fait pour se rassurer ou pour se dire des choses sur soi-même, plutôt que des dépenses de santé au sens strict. En tous les cas, ça expliquerait bien les données du phénomène. Et on peut même observer que dans des sociétés qui ont de plus en plus évacué la question de la religion et de la transcendance, qui peuvent permettre d'affronter sereinement la mort et la maladie, cet effet d'exorcisme vain de la maladie par la dépense ostensible ne serait que renforcé. 

Ca nous amènerait à parler du lien si souvent oublié par les économistes entre culture et économie. Et ça nous entraînerait, depuis l'économie, vers la métaphysique. Hors sujet pour cette chronique, donc...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 16/05/2015 - 09:52
Pour évoquer la Santé, laissez parler des professionnels...
Vous en apprendriez beaucoup plus que ce les solutions à l'emporte-pièce d'observateurs mal informés...vous apprendriez ainsi que la Santé coûte de moins en moins cher! Et oui! Les actes n'ont pas été revalorisés depuis une dizaine d'années, les prix des médicaments ne cessent de baisser, les durées d'hospitalisation baissent, les soins ambulatoires beaucoup moins chers augmentent. Alors, pourquoi le budget de la Santé augmente-t-il? Un ensemble de facteurs, mauvaise gestion gauchiste, vieillissement de la population, aide gratuite aux délinquants immigrés et aux étrangers venant se faire soigner en France, maternités ouvertes aux étrangers...les autres pays parviennent à juguler leurs dépenses de santé, alors que la France gauchiste les explose, malgré la baisse des coûts! Réponse?...
Anouman
- 15/05/2015 - 22:49
Santé
Ce qui coûte cher ce sont tous les malades imaginaires, les arrêts de maladie bidons, tout ce qui est lié à la maternité.
Je ne vois pas qui remettra de l'ordre dans tout ça.
Karg se
- 15/05/2015 - 18:39
Risible
Aussi formidable que soit le Rafale, comment s'étonner qu'il ait vingt ans de retard et coûte si cher ?
1- Il n'est pas ne retard, c'est pas la faute de Dassault si l'état a mis le programme en sommeil quelques temps
2- Le cout est conforme au budget initial, à quelques % près
3- Sur le marché aucun avion n'a un rapport qualité prix aussi bon: les avions russes ne valent rien et le F35 ne vole pas.