En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

07.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

ça vient d'être publié
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

il y a 55 sec
light > Justice
Et golouglouglou
Pernod Ricard : des employés dénoncent une culture de la consommation de l'alcool
il y a 14 heures 6 min
light > Culture
Jackpot !
Gros succès pour le Joker qui dépasse le milliard de dollars de recette
il y a 16 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Civilizations" de Laurent Binet : Suite et fin des prix littéraires 2019 chroniqués ici : le Prix de l'Académie française, qu récompense ce conte philosophique où les Incas envahissent l’Europe

il y a 16 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sans la liberté" de François Sureau : La liberté a déjà disparu

il y a 17 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
Bougeotte
Edouard Philippe assure que sa volonté de transformer le pays reste "intacte"
il y a 18 heures 44 min
décryptage > Economie
Combat profond

Huile de palme : comment le gouvernement profond combat l’écologie

il y a 19 heures 28 min
décryptage > Economie
Choc

Ce choc de gestion de l’Etat sans lequel la crise ouverte par les Gilets jaunes ne se refermera pas

il y a 19 heures 42 min
pépites > Politique
Réformons !
Edouard Philippe : la "volonté de "transformer" la France reste intacte dans les rangs de l'exécutif
il y a 19 heures 56 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Risques de piratages : ces 146 failles pré-installées sur les smartphones Android
il y a 21 heures 4 min
décryptage > Politique
Info ou intox ?

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

il y a 5 min 52 sec
décryptage > Politique
L'art de la punchline

Un 17 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 48 min
pépites > Société
A toute vitesse ?
Rouen : l'usine Lubrizol pourrait reprendre partiellement son activité avant la fin de l'année
il y a 16 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Théâtre : "La dernière bande" : Un texte exigeant mis à la portée de tous les cœurs par un immense comédien

il y a 17 heures 7 min
décryptage > Economie
Grande fierté

L’Italie n’a pas inventé les pâtes, mais a su préserver sa sauce bien mieux que la France. Connaissez-vous vraiment l’Italie ?

il y a 17 heures 24 min
pépites > Faits divers
Drame
Toulouse : un pont s’effondre, un mort et cinq blessés
il y a 18 heures 46 min
décryptage > Economie
"Impeachable" or not "impeachable" ?

Etats-Unis : pour les marchés financiers, Donald Trump n’est pas « impeachable »

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Quand le parti conservateur britannique redevient un parti de droite

il y a 19 heures 50 min
décryptage > Société
Bad choice ?

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

il y a 20 heures 48 min
décryptage > Economie
Discret abus d’optimisme ?

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

il y a 21 heures 26 min
© relay
© relay
Revue de presse des hebdos

Finkielkraut et la France pas négociable ; Hollande "fast and furious" vers le vide ; Philippe Séguin et son père caché ; Ramzi Khiroun, l'étrange ascension

Publié le 09 avril 2015
Sandra Freeman vous livre la revue des hebdos de la semaine.
Sandra Freeman est journaliste et productrice. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Freeman
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Freeman est journaliste et productrice. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sandra Freeman vous livre la revue des hebdos de la semaine.
  • La médecine change, les patients aussi : 13% des français possèdent un objet connecté destiné à améliorer leur santé.
  • Gagner 1000 € en un jour ? Transformer 200 dollars en 380 chaque minute ? Attention arnaque !
  • Les faux amis de Facebook, les Faux abonnés sur twitter et les Faux avis sur Tripadvisor : la « grande triche du web »
  • Voyage dans la Robolution : la fin du travail, ou plutôt le chômage pour tous…
  • Jean D’Ormesson : « Enfin une « Pléiade » qui va se vendre ! ».
  • 3 mois après les attentats. Charlie Hebdo.
  • Alain Finkelkraut : le 11 janvier : « C’était l’affirmation que la France n’est pas négociable ».
  • Manu Larcenet et sa BD sur la peur de l’étranger : « lors des attentats. Tout m’est revenu dans la tronche ».
  • Philipe Séguin, d’où il vient : son père caché.
  • Ramzi Khiroun, où il va : son « étrange ascension ».

 

Puisqu’il n’y a pas cette semaine « LE » grand sujet qui s’impose comme une évidence à tous, puisque les départementales sont passées, il est intéressant de voir ce vers quoi chacun de nos Hebdos se tourne. Qu’est-ce qui intéresse fondamentalement chacun d’entre eux ? Il n’y a qu’à voir leur unes cette semaine : quand le Point  titre sur « la France » de Alain Finkielkraut, l’Obs s’inquiète des « Robots qui attaquent nos boulots », Challenge se concentre sur les « meilleurs Masters » de nos Universités et L’Express pense à notre libido, notre alimentation et notre sérénité… bref à notre « santé ». Chacun semblerait donc partir dans son coin, traiter son sujet. Et pourtant, une vraie inquiétude ressort de notre presse : le progrès et ses revers !

Voyage dans la Robolution : la fin du travail, ou plutôt le chômage pour tous…

Et oui, on a peur du progrès. Rien de nouveau, me direz-vous, et cela surtout depuis l’incroyable découverte de la bombe atomique qui s’est finalement soldée par l’horreur. Et pourtant le progrès, c’est la ressource vers la relance, c’est le passage vers demain… peut-être mais concrètement, c’est par exemple, aujourd’hui les robots.

« L’Obs » zoom donc sur ces robots qui n’ont ni horaire, ni salaire et propose un voyage dans la "robolution". Alors on fait le tour du bréviaire technologique, ses « fourmis bioniques et exosquelettes », « chiens robots qui guident les aveugles, automates-mules trimballant de lourdes charges sur des terrains escarpés, mouches-drones espionnes ou exosquelettes qui rendent leurs mobilité aux handicapés »… désormais  les laboratoires du monde entier « peaufinent leurs prototypes » ! en cela c’est plutôt bien.Oui mais voilà : si on ajoute à cette percée sur l’aspect mécanique, les progrès fulgurants des systèmes d’intelligence artificielle, « ces machines ne servent plus qu’à aider l’homme, elle le remplacent d’ores et déjà ». Et c’est ça le bug pour l’Homme. « Ces immigrants du futur » n’ont « pas encore l’intelligence ou l’apparence des robots de « Real  Humans », mais ils sont déjà en passe de prendre notre place. L’Obs décrit la tendance : ça va toucher l’e-commerce automatique, le « marché industriel », avec cette question : « nos économies sauront elles créer tant d’emplois » ? La crainte, c’est le chômage face aux usines du futur qui se métamorphosent de plus en plus, face aux voitures automatiques.

Aujourd’hui les robots arrivent à grand pas, d’autant que leurs prix vont baisser de plus de 20% d’ici 2025. Donc, forcément, « on prévoit une réelle envolée de la robotique dans les 10 prochaines années ».

Alors, « va-t-on vers l’apocalypse robotique ? ». L’Obs pose la question à de vrais cerveaux dont celui du philosophe Bernard Stiegler (qui vient de publier « la Société automatique, l’avenir du Travail » chez Fayard). Il confirme la tendance : « l’accélération qui est foudroyante va considérablement s’intensifier. Et dans la course sans fin à la compétitivité, le tabou sur l’élimination des emplois va sauter. Réduire les effectifs deviendra la norme. Les grandes plateformes du web et leur économie des data bouleversent déjà des pans entiers d’activité : la librairie, l’édition, l’hôtellerie, la finance, le commerce. »

Mais il va encore plus loin, Bernard Stiegler, quand il décrit aujourd’hui « les réseaux numériques qui sont quatre fois plus rapides que notre système nerveux, ce qui permet aux plateformes qui canalisent nos traces numériques de télécommander nos comportements. ». Et la dérive est plus globale sur un plan culturel et politique : Stiegler nous éveille sur un point. « Inventé en Europe pour créer des communautés de savoir, le web n’est plus qu’un moteur pour collecter les data au profit d’une économie réticulaire ultra spéculative. Nos entreprises sont contraintes de travailler dans l’écosystème monopolistique de Google, qui n’est pas construit dans leur intérêt. L’Europe doit repenser et installer une architecture de réseau qui la serve ».

Les faux amis de Facebook, les faux abonnés sur Twitter et les faux avis sur Tripadvisor : la « grande triche du web »

Télérama tique aussi : sa couverture au tour de la « grande triche du web », les faux amis de Facebook, les faux abonnés sur twitter et les faux avis sur Tripadvisor…. Et pour nous en parler plus en détail, ils ont fait un vrai dossier. Ils sont allés à la rencontre de ceux qui « vendent des fans », ceux qui sont dans le « business de la triche ». C’est moche, mais la faute à qui ? à l’évolution de l’image, sans doute. Au fait que « l’assise sociale d’un individu se mesure à la force de sa communauté, au nombre de « like » qui saluent sa dernière blague. Le magazine d’avoir rencontré un de ces vendeurs de triche dont le témoignage est assez surprenant : « c’est vrai je vends de la poudre aux yeux, mais tout le monde en veut »… Ok. Et qui achète ? « Beaucoup de gens de la musique. Un chanteur français assez connu m’a demandé un jour un million de fans Facebook pour passer à la télé anglaise. Un autre producteur, voulait faire monter deux artistes à cinquante milles fans pour faciliter des contrats juste avant le Midem, mais j’ai aussi des hommes politique locaux, des avocats, architectes, centre commerciaux, magasins de proximité… ». Oaou !! je ne sais pas si c’est le net ou juste les Hommes chez qui les fils se touchent. Mais c’est certain, il se passe quelque chose ! Enfin rassurons-nous, lui « fait du fan français », pas du faux compte du Bengladesch. Ouf.

Gagner 1000 € en un jour ? Transformer 200 dollars en 380 chaque minute ? Attention arnaque !

On pourrait s’en douter lu comme ça. Mais ces pubs racoleuses ont leur petit succès sur le net… vraiment pas si net que çà ! L’Express fait une enquête cette semaine sur ces formes d’arnaques et nous parle d’« Arnaques.com pour apprentis traders ». Alors que des milliers d’internautes pensent faire fortune en misant sur des devises, l’or, le pétrole ou les actions, « beaucoup se font gruger par des sites de traders illégaux ».

« Derrière certains sites se cachent des escrocs prêts à siphonner les sommes investies » et quand on s’en aperçoit, c’est trop tard. « L’argent s’est déjà envolé vers un lointain paradis fiscal ». Quelques chiffres qui montrent qu’on peut perdre gros : « Au début de 2015, les pertes déclarées oscillent entre 100 et 800 0000 € ». Alors que retenir ? Et bien surtout que les sites autorisés rapportent peu mais de bonnes grosses galères puisque les investigationssont ensuit compliquées à suivre pour la brigade financière.

La médecine change, les patients aussi : 13% des Français possèdent un objet connecté destiné à améliorer sa santé

Alors je vous pose la question : le progrès trouverait-il grâce aux yeux de nos hebdos cette semaine ?

Et bien oui tout de même ! ça peut aider à prendre sa « santé en main », comme l’encourage l’Express dans son giga dossier cette semaine. « La médecine change, les patients aussi. Ils s’émancipent des spécialistes omnipotents et deviennent à leur manière des experts de leurs maladies et de leurs traitements. C’est l’esprit du nouveau livre du Dr. Saldmann (chez Albin Michel). Car en effet, Internet a changé la donne. « Prévenir plutôt que guérir : ce mot d’ordre s’est imposé » et cette révolution silencieuse se produit à l’échelle de la planète.

On appelle ce mouvement « l’empowerment » des patients, une sorte d’autonomisation ou « d’empouvoirment »… En gros c’est ce « processus au cours duquel un individu s’approprie lepouvoir et sa capacité à exercer de façon autonome ». Ces nouveaux patients « s’équipent de nouveaux appareils comme ces bracelets hightech qui comptabilisent leurs pas tout au long de la journée ». Et le magazine revient sur ces « nombreux instruments qui permettent de mesurer chez soi, toutes sortes de paramètres : la tension, le souffle, la masse grasse et la masse maigre, le taux de sucre ou le niveau d’oxygène dans le sang, la vitesse de la coagulation. Le site de référence, Automesure.com, élaboré par des médecins hospitaliers, permet d’ailleurs de savoir lesquels sont fiables et dans quelles conditions les utiliser ». Le virage comportemental est réel et d’ailleurs « pour l’instant, 13% des Français possèdent un objet connecté destiné à améliorer sa santé (selon un sondage Ipsos réalisé en janvier 2015). Les Américains eux frôlent déjà l’addiction ».

Et qu’est-ce qu’il dit alors le Dr. Saldmann pour accompagner les patients en émancipation de leurs autres docteurs ? Le « pape de l’auto prévention » parle de ces médicaments qui font grossir, de l’intestin notre deuxième cerveau, de ce qu’il faut faire contre les bouffées d’angoisse, des temps de récupération, des vertus des rapports sexuels (ça c’est son dada), des vertus du Bâillement, de l’aspirine le plus vieux médicament du monde, de la cure détox… Et puis et puis des cette force du mental qui soigne ! Dit comme ça, ça fait un peu simplet, quand on lit ses extraits, c’est un peu plus construit et ça peut interpeller par moment.

3 mois après les attentats de Charlie Hebdo

« Le journal irresponsable », comme il s’appelle lui-même, vient de sortir un nouveau numéro avec en couv’ un dessin de Riss croquant sur un pont en construction et une route inaboutie,François Hollande « Fast and Furious », fonçant dans le vide. Est-ce là un clin d’oeil à la situation aujourd’hui dans les travaux publics qui ne cessent d’alerter les politiques et les medias sur nos infrastructures de plus en plus défaillantes ? Ou est-ce juste montrer que le chef de l’Etat se casse la figure grandement ? Charlie croque. Et c’est ça qui compte encore aujourd’hui.  Et d’ailleurs, l’après Charlie, c’est au-delà de Charlie. On le lit ça et là encore cette semaine.

Manu Larcenet et sa BD sur la peur de l’étranger : « Lors des attentats, tout m’est revenu dans la tronche »

L’Express accorde un grand entretien à Manu Larcenet, auteur de bandes dessinées qui joue les têtes de gondoles. Son dernier album « Le Rapport de Brodeck (chez Dargaud) est une adaptation de Philippe Claudel et raconte la peur de l’étranger. Ce livre sur l’étranger mis au ban de la société, dénigré, assassiné : c’est l’odeur du moment ? demande le journaliste. Réponse : « Je n’y ai pas pensé jusqu’aux attentats. Tout m’est revenu dans la tronche ». Et d’ajouter « j’ai l’impression avec ce livre d’être au Moyen Age mais quand ce type se fait brûler sa caravane, je me rends compte que c’est aujourd’hui au XXI siècle »… comme quoi, « La vérité a structure de fiction » , comme disait Lacan (c’est Larcenet qui cite). Il parle aussi de ce livre plus en détail : « le seul qui m’a donné envie de dessiner. J’aime cette idée de l’artiste qui débarque dans un village et que tout le monde considère comme un ennemi. A ce point que les habitants finissent par le tuer. Je ne dévoile rien, on le sait dès le début. Je suis resté fidèle à cette trame narrative et me suis concentré sur le dessin ».

Alain Finkelkraut : le 11 janvier : « C’était l’affirmation que la France n’est pas négociable »

Alain Finkelkraut revient dans son grand entretien au journal « le Point » sur le 11 janvier. « C’était l’affirmation que la France – esprit Charlie inclus – n’est pas négociable. Des voix s’élèvent depuis lors pour dire, au contraire, que la France doit être renégociée et redéfinie à partir de ce qu’elle est aujourd’hui. L’enfant d’immigrés que je suis ne se reconnaît pas dans cette exigence ». Et le philosophe s’interroge sur « Sa France », sa civilisation, son école ,la laïcité, l’identité… et ses problèmes. « Le vrai problème ce n’est pas l’économie : c’est l'économisme », déclare-t-il avant de poursuivre : « les choses tournent mal et nous persistons à croire que la chose sera résolue par l’inversion de la courbe du chômage. L’économisme est un somnambulisme. Mais gare à ceux qui veulent réveiller les somnambules. Ils peuvent bien se réclamer de Lévis-strauss, c’est à Maurras qu’on les assimile ». Ainsi Alain Finkielkraut « porte le fer sur les lâchetés d’aujourd’hui » et la faute majeure dela gauche, sa politique éducative, et peut-être une forme de leurre intellectuel : « certes nous célébrons  la diversité mais elle se réduit pour nous à la table mondiale : sushis, pizzas, couscous, tacos et canard laqué ».

Alors au fait bien sûr pas de gauche, mais de droite, M. Finkielkraut ? « Il y a longtemps que je ne crains plus les foudres de la gauche divine. Si j’étais de droite, je le dirais sans hésiter. Seulement voilà : mon parti n’existe pas ».

Jean D’Ormesson : « Enfin une « Pléiade » qui va se vendre ! »

Oui, il est drôle Jean D’Ormesson (un autre « Immortel », qui divise). Et lui (question récurrente aujourd’hui), droite-gauche ? La réponse pourrait sembler évidente. Mais Avec Jean d’Ormesson, tout est un plus subtil que ça ne semble l’être. Questionnaire dans « Le Point » (pas de Proust) : "Pourquoi êtes vous de droite ?" « Je me sens parfois de gauche en face de gens de droite. Je me sens toujours à droite face à des gens de gauche ». Jooooli.

Plusieurs journaux s’intéressent cette semaine à cet écrivain qui a été le plus jeune « immortel à 48 ans ». Aujourd’hui, il s’apprête donc à rentrer à la Pléiade à 89 ans. Pour petit rappel, 14 écrivains sont entrés dans cette collection de leur vivant, comme Paul Claudel, Eugene Ionesco, Claude Lévi-Strauss, Nathalie Sarraute, André Malraux ou encore Milan Kundera. Pas mal. Ce qu’il avait dit à Antoine Gallimard lorsque celui-ci l’avait convoqué pour le lui annoncer l’an passé ? « Enfin une Pléiade qui va se vendre ! ». En réalité, ça lui fait aussi un peu peur. Il déclare d’ailleurs au magazine : « Il y a deux façons de ne pas parler de soi : se taire ou parler tout le temps pour ne rien en dire. C’est pour ça que l’appareil de la « pléiade » m’a fait peur. Je me suis dit que toute ma vie j’ai réussi à me cacher et maintenant quelqu'un va fouiller là-dedans ».

Et à « L’Obs », il avoue même - avec malice -  qu’il est très heureux : « je ne veux pas cracher dans la soupe, mais l’Académie ce n’est pas formidable sur le plan littéraire. La Pléiade, c’est autre chose. Bien sur c’est affolant de se dire qu’on va siéger avec Balzac ou Stendhal ».

Alors bien sûr, il y a des pours et des contres, et d’ailleurs L’Obs les interroge. Mais que ce soit jean-MarieRouart, Claro, régisJauffret,  pierre assouline, eric Neuhoff… Tout le monde y va de son bon mot (ou mauvais)… Mais tout le monde semble s’en moquer un peu. Ce qui compte surtout, c’est que ça fait plaisir à la postérité !

Philipe Séguin, d’où il vient : son père caché

Restent deux portraits à ne pas rater dans nos hebdos cette semaine :

Le magazine l’Express, dans son article « Séguin, au nom du vrai père » se concentre sur un livre « le fils perdu de la République », dans lequel Michel Taubmann évoque le secret de la filiation de Philipe Séguin avec un juif de Tunis. Sa mère aurait « sympathisé avec le gérant » du magasin dans lequel elle travaillait, un « presque trentenaire de haute taille à la voix forte. Il est chaleureux et joyeux », semble-t-il aussi cultivé, passionné de théâtre, mais « pas le plus fidèle des époux ». D’ailleurs, « Denise s’éprend de lui et tombe enceinte en 1942 d’un bébé qui sera Philipe Séguin ». Philippe Séguin, on homme coupé en deux ? il y a en effet d’un côté « l’homme politique qui voulait incarner un patriotisme inspiré par l’exemple d’un père, Robert Séguin, mort au champs d’honneur », et puis l’autre : « l’homme privé qui souffrait d’avoir appris à l’âge adulte l’existence d’un autre père, moins glorieux ».

Ramzi Khiroun, où il va : son « étrange ascension » 

Autre portrait, qui lui s’étale sur cinq pages (tout de même), celui de « l’Etonnant monsieur Khiroun » dans l’Obs. C’est ce genre de profil qui fascine : inconnu du grand public, parti de rien, mais « au cœur du pouvoir », « il s’appuie sur des réseaux aussi tentaculaires que mystérieux »…. On se souvient de lui au moment de l’affaire de sa voiture de fonction, une Porsche, quand il venait chercher DSK et Anne Sinclair place des Vosges… Mais M. Khiroun n’a pas été que dans l’ombre de DSK, avant cela, chez Euro RSCG, il avait accompagné la campagne de Lionel Jospin en 2002. Ses réseaux ? il y a aussi Arnaud Lagardère (auprès de qui il travaille), Jean Pierre Elkabbach… Beaucoup le craignent aussi tel un dangereux « Raspoutine ». Mais il semble faire tourner le vent avec aisance : « quand Hollande est élu en 2012, Ramzi Khiroun représente ce qu’il déteste : l’esbroufe, la confusion des genres, l’arrogance ». Aujourd’hui, il s’est rapproché du président. D’ailleurs pendant la détention en Syrie des journalistes d’Europe 1, il avait été « mandaté par Arnaud Lagardère « pour assurer la liaison avec les pouvoirs publics ». Lors du retour des otages, « sa présence au côté du président de la République ne passait pas inaperçue ». Un passionnant portrait d’un surprenant personnage et son « étrange ascension »…

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

03.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

04.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

05.

+60% de créations d’entreprises : quand le Financial Times loue les vertus des mesures économiques d’Emmanuel Macron

06.

Pourquoi nous devrions arrêter de parler de temps d’écran pour nos enfants

07.

Nintendo Switch : l'UFC-Que choisir dénonce "l'obsolescence programmée" des manettes

01.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

02.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

03.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

04.

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Retraites : le modèle suédois ne va pas si mal que ça, merci

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

06.

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 09/04/2015 - 16:10
Je fais moi la PROMO pour VALEURS ACTUELLES, qui traite :
"Le début de la fin" ou le naufrage programmé d'un Président à la dérive......mais aussi pour l'OPINION "Fais pas çi....fais pas ça" "arrêtez d'emmerder les Français" avec des lois inutiles, INTRUSIVES,COERCISIVES qui se multiplient qui affaiblissent les lois nécessaires !!! une dérive inquiétante digne de "big brother"
Vincennes
- 09/04/2015 - 16:03
Mais si, Sandra Freeman ou Lambert au choix, contrairement
à ce que vous écrivez, il y a des sujets qui nous intéressent mais que vos copains dont vous faites la promotion, (encore et encore mais dont on se fout car bien trop à gauche) ne traitent pas comme : "la Sté de DSK qui a laissé un passif de 100 MILLIONS d'€ et 150 créanciers dont le fisc.....pas mal pour le grand économiste PS qu'on nous a vendu pendant des lustres alors qu'il n'avait même pas vu arriver les crises en 2008. Mais aussi, la GREVE à Radio France (on se rend compte qu'on pourrait s'en passer) et la situation périlleuse de M.Gallet que le Gvt veut changer car pas assez docile !!Gouvernent qui se veut en recours mais qui, en réalité, joue les pyromanes car comment 6,42% des effectifs (utilisation des Syndicats comme le faisait Mitterand), peuvent t’ils ainsi contrer M.Gallet qui veut diminuer les 14 semaines de vacances (d’usage à radio France) ainsi que les privilèges de certains salariés (selon la Cour des comptes) 200.000€ pour qq heures de travail par semaine!!!! Soutenons M.GALLET nommé par le CSA contre l'avis d'Hollande/Valls/Sapin/Pellerin