En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Violences
L'IGPN ouvre une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant deux policiers frapper un manifestant à terre le 5 décembre
il y a 11 heures 19 min
pépites > International
Drame
Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois
il y a 12 heures 31 min
pépites > France
Autre mouvement de protestation
Prix du gazole : des blocages routiers organisés dans toute la France
il y a 13 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Léonard 2 Vinci" : Une étonnante fresque, qui magnifie le grand Léonard, et le "9ème art"

il y a 14 heures 58 min
décryptage > Politique
Perdus

Après le ratage des Gilets jaunes, la droite impuissante sur la réforme des retraites

il y a 17 heures 17 min
décryptage > International
Election présidentielle américiane

Joe Biden, fantôme poids plume d'Obama ?

il y a 18 heures 38 min
décryptage > France
Et pendant ce temps-là...

Les infos importantes que la crise des retraites vous a probablement fait zapper

il y a 18 heures 55 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le jour où de Gaulle est tombé sous le charme de Jackie Kennedy

il y a 20 heures 19 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Le débat public peut-il se passer des Libéraux ?

il y a 20 heures 20 min
décryptage > France
Il n'est pas trop tard

Contre la pensée bourgeoise – celle du politiquement correct – osons être révolutionnaires !

il y a 20 heures 20 min
pépite vidéo > People
Plus de peur que de mal
Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain
il y a 11 heures 46 min
pépites > Politique
Friends will be Friends
Mise en examen de François Bayrou : Emmanuel Macron continuera à échanger avec lui
il y a 13 heures 16 min
light > Société
Inégalités
Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe
il y a 14 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'A-Démocratie. Volet 1: Elf, la pompe Afrique" : un des plus grands scandales politico-financiers de la fin du XXème siècle

il y a 15 heures 2 min
décryptage > Politique
Vrai combat

Fini de rire, la République s'attaque à la Haine

il y a 18 heures 18 min
décryptage > Politique
Pour une nuit, pour la vie ?

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

il y a 18 heures 48 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex
il y a 19 heures 23 min
décryptage > Sport
Bonnes feuilles

Le sportif, ce nouveau héros de temps de paix

il y a 20 heures 20 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Elections 2020 : les enjeux du combat face à Donald Trump

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Economie
Paroxysme

Services publics paralysés et pression fiscale record : tous les symptômes d’une faillite programmée du système français

il y a 20 heures 20 min
© DR
© DR
Revue de presse des hebdos

Sarkozy : l'erreur fatale ? ; Hollande candidat en 2017 ; djihadisme et islam : le débat chaud-bouillant

Publié le 05 février 2015
Mais aussi le double discours qui entoure la "laïcité", la législative partielle du Doubs ou la preuve qu'il n'y a pas eu d'"effet Charlie" et, et, et... ce que va faire "Charlie Hebdo" de ses millions. Y'a de quoi lire, et de quoi réfléchir, dans la revue de presse des hebdos !
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mais aussi le double discours qui entoure la "laïcité", la législative partielle du Doubs ou la preuve qu'il n'y a pas eu d'"effet Charlie" et, et, et... ce que va faire "Charlie Hebdo" de ses millions. Y'a de quoi lire, et de quoi réfléchir, dans la revue de presse des hebdos !

 

Beaucoup de choses intéressantes, cette semaine — intéressantes, oui, oui. Pas forcément drôles, carrément sérieuses, même, mais pas compliquées à comprendre, et surtout sacrément titillantes. Comme, par exemple, l'article des "Inrocks" sur le djihadisme, sur ce qu'il est, et surtout, sur ce qu'il n'est pas, en résumé sur "les idées reçues" qu'on s'en fait... Hou, vous allez pas être déçus !

 

Un djihadisme sans islamisme et sans islam

Pour savoir ce qu'est et ce que n'est pas le djihadisme, "Les Inrocks" sont allés interviewer le sociologue et philosophe Raphaël Liogier qui dirige l'Observatoire du religieux, et il a bien fait ! Sérieux, si vous pouvez, lisez l'article tout entier : il n'y a rien à jeter. "Aujourd'hui, dit le chercheur, on a un jihadisme sans islamisme, et donc a fortiori sans islam. (...) Les jihadistes ne passent même pas par un endoctrinement politique construit, ils sautent directement à la case jihad, sans passer par la case islam, car ils ont préalablement ce désir de violence. (...) ce sont des jeunes (...) qui n'ont pas réussi leur processus d'individuation, (...) qui sont complètement désocialisés. (...) Y compris de leur communauté d'origine. Le problème n'est donc pas le communautarisme". Ah, on voit les choses un peu autrement, tout d'un coup, hmmm ?

 

Les Français "méfiants" vis-à-vis de l'islam

Vous trouvez Raphaël Liogier angéliste ? Il a devancé le reproche : "Je ne cherche même pas à être éthique", dit-il aux "Inrocks". On est loin, il est vrai, du discours tenu dans "L'Express" qui, ce jeudi, affiche en couverture : "La République face à l'islam". Qu'est-ce que va-t-on encore trouver là-dedans ?, s'est-on demandé en découvrant la une... Il faut dire que le dossier commence par un "état des lieux" où l'on rappelle, d'emblée, que "l'islam en tant que religion suscite toujours une profonde méfiance" en France. Et le mag de rappeler les résultats d'une étude de l'institut américain Pew Research Center selon qui "74 % des Français (auraient) une bonne opinion des musulmans" tandis que "51 % d'entre eux estiment aujourd'hui que l'islam est incompatible avec les valeurs de la société". Pourquoi ? "L'Express" avance trois explications possibles...

 

Pourquoi les Français sont "méfiants"

Première explication possible : "les mosquées bénéficient de financements étrangers à hauteur de 20 % en moyenne, et 80 % des 1800 imams officiant sur le territoire ne sont pas français". Deuxième explication : le fait que les djihadistes se réclament de l'islam. Sur ce point, on vous renvoie aux arguments développés par Raphaël Liogier dans "Les Inrocks" cités plus haut... Reste un troisième élément qui, pour le coup, nous amène, cette fois, à nous interroger sur la responsabilité de la France au regard de la religion musulmane. Vous voyez de quoi il s'agit ? Oui, non ? Du fameux principe de "laïcité"... et de la façon dont on l'applique : "Le double discours sur la laïcité alimente le flou", indique le journal. Le double discours, quel double discours ?

 

"On confond laïcité et neutralité"

Dans son gros dossier sur "La République face à l'islam", "L'Express" propose un entretien — sacrément éclairant — avec Jean Baubérot, "fondateur de la sociologie de la laïcité" et chercheur au CNRS-EPHE. Là encore, si vous le pouvez, lisez l'article dans son intégralité : vous ne le regretterez pas. Que dit en substance Jean Baubérot ? "On confond laïcité et neutralité, cette dernière n'étant qu'un moyen et non une finalité en soi. (...) La loi est supposée dire : "Cachez cette religion que je ne saurais voir..." Mais pas du tout ! La loi n'a jamais interdit les manifestations de la religion sur la voie publique. (...) Dans la loi de 1905, l'obligation de neutralité est faite à l'Etat et à ses représentants, pas aux citoyens". En confondant "le combat pour la laïcité avec la négation de la religion ou sa relégation dans l'"intime", précise encore le chercheur, l'Etat sort de son rôle : il n'est "plus laïque mais partiellement athée". Fait parlant, longuement étayé par le sociologue : c'est à partir du moment où l'Etat a cherché à empêcher les manifestations publiques de la religion que les problèmes sont apparus...

 

Il faut "une "relaxation" des exigences républicaines"

Comme en écho à Jean Baubérot, Constantin Languille "pointe l'intolérance du laïcisme français", nous dit "Le Point". Dans ses pages "Le postillon", l'hebdo publie les bonnes feuilles du livre de ce jeune essayiste, intitulé "La possibilité du cosmopolitisme" (Gallimard) : "La pacification des tensions exige une "relaxation" des exigences républicaines, assimilatrices et uniformisantes, écrit-il notamment : il faut accorder aux Français de confession musulmane une plus grande marge de liberté dans leur vie de tous les jours et dans leurs interactions sociales, dans le monde du travail et au contact des services publics".

 

La laïcité à géométrie variable

Constantin Languille serait-il d'accord avec Jean Baubérot quand ce dernier dit, dans "L'Express", qu'en confiant le dossier laïcité au Haut Conseil à l'intégration, Nicolas Sarkozy a commis une grave erreur, car "le message subliminal officiel est devenu celui-ci : la laïcité n'est pas pour tous les Français, mais un passeport obligatoire pour les immigrés. (...) La laïcité, appuie le chercheur, est utilisée à géométrie variable, et de façon plus sévère et injuste envers l'islam".

 

"Le drame de l'islam, c'est qu'il est trop fort"

Victimes de la laïcité, les musulmans ? Franz-Olivier Giesbert ne se prononce pas sur le sujet. Dans sa "Lettre à un ami musulman", l'éditorialiste du "Point" se concentre en revanche sur l'essor de l'islam : "Le drame de l'islam, écrit-il, c'est simplement qu'il est fort, trop fort, et que, comme l'Eglise autrefois, grisé par ses avancées, il lui arrive de se croire tout permis. (...) Si plus de 150 millions de chrétiens sont persécutés à travers la planète, ce n'est pas par des bouddhistes, ni par des hindouistes, ni par des confucianistes, mais par des islamistes qui brûlent leurs églises et les poussent à l'exode. Si les mots ont un sens, cela s'appelle de l'épuration religieuse. (...) l'islam paie d'avoir pris le pouvoir dans une grande partie de la planète où, vivant en concubinage avec les gouvernants, il se sent si puissant qu'il refuse de répondre de ses actes. Ce qui ne l'empêche pas de jouer la victimisation". Conclusion de Giesbert, en résumé et en substance : il est temps de relativiser. Cela vaut pour les musulmans comme pour ceux qui ne le sont pas. Ca peut pas faire de mal, hein ?

 

La législative partielle du Doubs, ou la preuve qu'il n'y a pas eu d'"effet Charlie"

Mais passons aux questions de politique politicienne et... à l'élection législative partielle dans la quatrième circonscription du Doubs. Comme vous le savez, le FN est arrivé en tête au premier tour, devant le PS, et l'UMP a été éliminée. "Sarko foire la première élection depuis son retour à la tête du parti. C'est une claque à la veille des départementales de mars", cinglent "Les Inrocks", qui observent pourtant que "tous les partis ont perdu des électeurs : le FN recule de 1 200 voix, l'UMP de 2 500, et le PS de 9 000. En somme, ce premier tour ne confirme pas tant la dynamique du FN que la difficulté du PS à mobiliser son électorat. (...) Il n'y aura donc pas eu d'effet Charlie comme l'espérait Manuel Valls".

 

Sarkozy : l'erreur fatale ?

Si l'après-Charlie s'annonçait d'emblée délicat à gérer pour Nicolas Sarkozy, son appel à ne voter ni pour le FN, ni pour le PS au deuxième tour de la législative partielle du Doubs ne s'est pas révélé des plus judicieux. "Sarkozy pris à son propre piège", c'est le titre de l'édito de Matthieu Croissandeau dans "L'Obs". Pour le patron de l'hebdo, le président de l'UMP a commis "une double erreur. La première est de dédiaboliser encore un peu plus la formation d'extrême droite en la mettant dans le même sac qu'un parti de gouvernement. C'est ce qu'on appelle confondre son ennemi avec son adversaire". Deuxième faux pas : "laisser ses partisans choisir, c'est ancrer chez eux l'idée qu'on peut être tour à tour électeur du FN et de l'UMP (...) Au risque de longtemps le regretter".

 

"Son leadership s'est émietté"

Un malheur n'arrivant jamais seul, le président de l'UMP est de plus en plus isolé. "A l'exception d'une poignée de soutiens historiques — type Brice Hortefeux —, indique "L'Express", Nicolas Sarkozy n'a plus grand monde autour de lui en qui il puisse placer sa confiance. "En fait, il est seul", analyse un permanent du parti. (...) "Il n'a plus le monopole des idées. C'est ce qui faisait sa force. Et plus il court après le consensus, moins il a la "vista"", s'inquiète un proche. A tous les niveaux de l'échelle politique, son leadership s'est émietté. "Il n'impressionne plus", décrypte un de ses anciens ministres. "Il est moins écouté par les parlementaires", abonde Valérie Pécresse (...)". Hé bé !

 

François Hollande candidat en 2017

Mais quelles nouvelles, de notre président ? "L'Obs" nous l'apprend : "Pour relancer son quinquennat, le chef de l'Etat a renouvelé son cabinet de fond en comble. Il a confié les clés du pays à une bande de trentenaires surdiplômés qui lui sont entièrement dévoués". Au nombre de six, les nouveaux sherpas prennent la pose dans un salon de l'Elysée, où ils ont reçu le magazine. La photo, il faut le reconnaître, est assez belle — elle en impose, en tout cas, et cela d'autant plus qu'elle donne à voir des visages qu'on ne connaissait pas, ou très peu. A l'image de celui d'Audrey Azoulay, la conseillère culture du président, qu'on découvre en couverture. Autour d'elle et du médiatique Gaspard Gantzer, chargé de redorer l'image de François Hollande, on trouve en effet l'ex-journaliste de Canal+ Nathalie Ianetta (conseillère sport), le secrétaire général adjoint de l'Elysée Boris Vallaud (époux de Najat Vallaud-Belkacem — aïe, on l'a dit !), les très jeunes Jean-Jacques Barbéris (conseiller conjoncture, commerce extérieur et financement de l'économie) et Constance Rivière (directrice adjointe de cabinet), âgés tous deux de 34 ans. "Le grand lifting opéré au Château par un président inquiet aura-t-il un effet durable sur sa cote de popularité ?, s'interroge "L'Obs". Il est, en tout cas, le signe qu'il est déjà en campagne pour 2017. "En jouant la carte des trentenaires, souligne l'un d'eux, il nous fait comprendre qu'il faut déjà se préparer pour cette échéance. Elle se rapproche sérieusement..."". Houlou !

 

Que devient "Charlie Hebdo" ?

Mais puisque nous avons évoqué "l'effet Charlie" (ou son absence), que diriez-vous de faire un petit point sur le journal, ce qu'il devient — un mois tout juste après l'attentat du 7 janvier ? ""Charlie" : que faire des millions ?", c'est le titre de l'enquête que "Le Point" consacre à l'hebdomadaire satirique. Première nouvelle : ""Charlie Hebdo" reviendra dans les kiosques le 25 février". "La rédaction sera dirigée par un "tandem aux commandes", Gérard Biard et le dessinateur Riss, un ancien du journal", indique encore le mag qui s'interroge longuement sur la rumeur persistante du retour de Philippe Val (lequel dément "catégoriquement") et sur la présence singulière de la très influente conseillère en communication Anne Hommel ("Je le fais bien volontiers, et à titre gracieux", précise-t-elle).

 

Des millions pour quoi faire ?

Entre les "13 millions d'euros (...) qu'aurait rapporté net la vente du numéro" en hommage aux victimes, les "2, 35 millions d'euros (...) de dons collectés par l'association Presse et pluralisme pour le fonctionnement du journal" et le million d'euros que "Fleur Pellerin, la ministre de la Culture a (...) promis de débloquer le lendemain du drame", "Charlie Hebdo" a ce qu'il faut, côté finances, comme ne manque pas de le souligner "Le Point"... Il a aussi gagné "250 000 abonnés potentiels depuis le 8 janvier. A raison de 96 euros pour un abonnement annuel", détaille le mag. Est-ce pour autant la fin des soucis ? ""Même si "Charlie" a reçu beaucoup d'argent, il n'est pas certain qu'un marché existe pour ce genre de publication. La preuve : il agonisait dans l'indifférence générale fin 2014", commente un expert. Peu avant les attentats, ajoute "Le Point", l'hebdomadaire ne trouvait que 24 000 acheteurs. (...) Parmi les "nouveaux" abonnés, beaucoup ne connaissent pas "Charlie Hebdo". Ce public, financièrement vital, se reconnaîtra-t-il dans un journal habitué à amuser un public restreint, conquis et ancien ?" La question est posée... Sur ce, bonne semaine, les gourmands de l'info, digérez bien tout ça, et continuez de lire, c'est bon pour le teint !

 

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

La guerre Filipetti /Piketty repart; Gad Elmaleh retrouve l’amour avec Léna (4 ans de plus que son fils), Cyril Hanouna reperd Emilie; Brigitte Macron a peur pour sa famille; Louane enceinte jusqu’aux dents; Jenifer Aniston passe Thanksgiving avec son ex

03.

L'Insoumis (Jean-Luc Mélenchon) veut se pacser avec l'Insoumise (Marine Le Pen). Et l'Humanité s'étrangle d'indignation

04.

Brest : les urinoirs retirés à la gare sous pression d'une association féministe

05.

Pakistan : les autorités enterrent l'enquête sur les centaines de femmes chrétiennes vendues à des Chinois

06.

Miss Univers : Maëva Coucke chute pendant le défilé en maillot de bain

07.

Grèves : les "blacks blocs" blancs, ça ne serait pas un peu du blackface ?

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

04.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ex abrupto
- 07/02/2015 - 18:07
A la direction d'Atlantico
Coincé entre les commentaires "surnuméraires" des adeptes du FN et associés et la gaucho-boboïtude parisianiste de Lambert, j'envisage de me désabonner.
Mettez au moins VA dans votre revue de presse hebdo. Et pas par Lambert....
Ex abrupto
- 07/02/2015 - 18:04
Charlie Hebdo
Pas certains que les nouveaux lecteurs "contraints" de CH apprécient sa thématique "pisse-caca-prout-bite". Ca amuse de temps en temps; Pas sur la durée.
Tant que j'y pense Mme Pellerin pourrait aussi faire un virement également de 1 M€ à l'imprimerie qui a été ravagée lors de la prise des frères Kouachi.....
Vincennes
- 05/02/2015 - 23:09
et pour résumer
c'est l'autre qui se récolte les lauriers. Heureusement, sa popularité semble, déjà, prendre du "plomb dans l'aile" puisque ce matin HUFFINGTON POST et YOUGOUV l'annonçaient à 22% (y compris une embellie de 6%) loin des 40% annoncés le 19/1 pour lui et 61% pour Valls par ODEXA et PARIS MATCH "aux ordres" et, j'espère que ça va continuer de dégringoler.