En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 2 min 15 sec
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 15 heures 20 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 16 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 17 heures 47 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 18 heures 35 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 19 heures 24 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 21 heures 17 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 23 heures 9 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 23 heures 32 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 14 heures 54 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 15 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 16 heures 56 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 18 heures 1 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 19 heures 8 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 19 heures 53 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 20 heures 18 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 22 heures 45 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 23 heures 20 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 23 heures 49 min
© Reuters
© Reuters
Revue de blogs

Twitter, ennemi politique numéro un : comment contourner la censure

Publié le 25 mars 2014
La Turquie, à la veille des élections municipales du 30 mars, a bloqué Twitter. Le réseau social, devenu le poumon de l'opposition dans de nombreux pays, est l'ennemi politique numéro un.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Turquie, à la veille des élections municipales du 30 mars, a bloqué Twitter. Le réseau social, devenu le poumon de l'opposition dans de nombreux pays, est l'ennemi politique numéro un.

illustration du blog Yolar

Le Premier ministre turc Erdogan, qui n'est pas à une énormité près, a bloqué Twitter pour que des enregistrements et révélations sur des affaires de corruption un peu trop proches ne fassent pas surface, en soulignant bien qu'il se fichait de ce que dirait la communauté internationale.

L'Europe a tonné et même Hollywood a donné de la voix : Mia Farrow, Russel Crowe et d'autres stars se sont indignés sur le même Twitter. Rien n'y a fait : la Turquie a encore renforcé le blocage pour que les tentatives de contournement échouent et songerait même à bloquer Facebook et d'autres réseaux sociaux. Un coup de poing d'autant plus bizarre que, selon le blog d'universitaire L'observatoire de la vie politique turque, "beaucoup de ministres et de collaborateurs du premier ministre sont des utilisateurs assidus de Twitter où ils se sont faits encore remarquer récemment.(...) Depuis l’interdiction de Twitter, des responsables gouvernementaux de premier plan continuent à utiliser le réseau social. Abdullah Gül, le président de la République (turque), l’a fait quant à lui pour dire son désaccord, en affirmant : Comme je l’ai dit plusieurs fois, vu le niveau atteint par les technologies actuelles, il est impossible de bloquer un réseau social international comme Twitter. J’espère que cette affaire ne durera pas." Elle dure. Et le pouvoir turc n'est pas le seul schizophrène .

Caricature publiée sur le site Tekiano

Dans un premier temps, le siège de Twitter a donné publiquement le code informatique DNS permettant de reparamétrer un navigateur et d'échapper à ce blocage et Google a également tendu la main aux Turcs. Des DNS alternatifs ont vite circulé sur les réseaux sociaux. Ils ont été à leur tour bloqués par les FAI (fournisseurs d'accès) turcs, sur ordre du gouvernement. Ne reste plus pour l'heure aux twittos turcs que l'option officielle "Twitter par SMS", peu commode et coûteuse. 

A la suite des éléphants de la cybercensure, la Chine et l'Iran, une multitude de gouvernements, après s'être montré enthousiastes à propos des réseaux sociaux pour leur communication personnelle, montrent les dents contre ce qu'ils ne parviennent plus à juguler : le pouvoir de diffusion mondiale et d'organisation des réseaux sociaux. Tout récemment, le Venezuela a frappé pour tenter de bloquer l'organisation des manifestations populaires. Les pays du Golfe se font une spécialité de la peine de prison lourde pour un unique tweet. Le Mexique se durcit, au nom de la "sécurité nationale". La Russie, en mode belliqueux dans le monde réel, l'est également dans le cybermonde. Hackers, arrestations, piratages, capture de mots de passe sont devenus le lot quotidien des internautes un peu trop bavards et repérables sur le territoire national. 

L'oppression a cependant provoqué une réaction technologique pour contourner la censure. 

Le vétéran des outils d'anonymisation et de contournement de la cyber-censure, TOR, est pris d'assaut, même si le téléchargement n'est pas toujours simple depuis les pays à qui il est utile. Un graphique montre l'explosion des téléchargements et utilisations du logiciel depuis la Turquie.

Rojbas donne également la marche à suivre pour utiliser un VPN (Virtual private network), un réseau crypté très utilisé dans tous les pays censurés.

BRG signale le lancement d'une alternative parmi d'autres, Twister, créée d'abord pour échapper au contrôle de la NSA aux Etats-Unis mais qui pourrait être comme d'autres un QG de résistance. Il permet un échange de pair à pair sur un réseau crypté avec la plateforme Bitcoin comme ombrelle protectrice et anonyme.

Gliph propose également une option de tchat crypté et d'adresses mail "jetables" pour augmenter la sécurité. 

La tendance étant aux messageries sur mobile de style Whatsapp, la tendance "sécurité" et "confidentialité" a aussi ses spécialistes sur ce front, comme Text Secure. 

Mais jusqu'à quel point ces réseaux sont-ils vraiment sûrs ? Un blog du New York Times se pose la question. Difficile en tout cas d'y retrouver le même pouvoir de diffusion que sur Twitter.

 

 




Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

06.

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

07.

Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
34groutcho
- 25/03/2014 - 11:37
Que dire ?
Que dire d'une personne que je ne connais ni d'Eve ni d'Adam qui voulait sur face de bouc me compter parmi ses "amis" pour, enfin, totaliser plus de 1000 contacts "Ami". Je lui ai répondu qu'il n'y avait aucune pour que, simplement, nous nous rencontrions. Qu'elle ne savait pas une broquille de renseignement sur moi et moi ? sur cette personne sans doute très bien, au demeurant. Ce que je ne saurais jamais. Ceci pour dire que mes amis (les vrais et ils sont suffisamment nombreux pour m'avoir offert un voyage magnifique en cargo) ne passent pas leur temps à m'espionner. Ce que font ces sites dits "de rencontre". Mais je ne veux rencontrer personne. Aussi je fais tout pour tenter de m'enlever de ces bidules qui ne servent qu'à se prétendre utiles. Mais, en fait veulent tout savoir de vous, consommation et autres habitudes.
Sniper
- 25/03/2014 - 10:44
Uitlisez
un DNS allemand:85-214-20-141 et le tour est joué
anakyn
- 25/03/2014 - 10:03
Et dire
que certains, à l'UMPSEELV, veulent que la Turquie entre dans l'UE.
Et dire que les contribuables européens (malgré eux) versent quelques 350 millions d'euro à la Turquie pour (dixit les eurocrates) "l'aider à son développement économique"
Et dire qu'un pays qui se dit garant des libertés individuelles et religieuses (les USA pour ne pas les citer) cautionne les agissements de Erdogan