En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Tirs à vue

Jean-François Copé : "Ayrault est le maillon faible du gouvernement"

Publié le 24 novembre 2013
Le président de l’UMP était l’invité ce dimanche du Grand Rendez-Vous Europe 1/Le Monde/ITELE.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de l’UMP était l’invité ce dimanche du Grand Rendez-Vous Europe 1/Le Monde/ITELE.

Jean-François Copé dégaine. Comme à son habitude, il a tiré sur le chef de l’Etat et le gouvernement. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le président de l’UMP a la gâchette facile. Ce dimanche, il s’en est violemment pris à François Hollande et à Jean-Marc Ayrault lors du Grand Rendez-Vous Europe 1/Le Monde/ITELE. Le député-maire de Meaux de commencer par une accusation englobant l’ensemble de l’exécutif. "Depuis 18 mois, la crédibilité de la parole publique s'est effondrée sur tous les sujets. Aujourd'hui, le constat que font tous les Français, c'est une inaptitude au commandement dans un pays qui a absolument besoin, dans cette période, d'être dirigé", a-t-il déclaré.

Puis Jean-François Copé a réservé sa deuxième salve pour le Premier ministre. Interrogé sur ce qu’il pensait de la remise à plat de la fiscalité annoncée mardi, le député-maire de Meaux a dézingué le chef du gouvernement. "Nous avons vécu une semaine qui montre clairement que Jean-Marc Ayrault est devenu le maillon le plus faible de ce gouvernement, qui est lui-même sur un bateau ivre". 

"Nous avons vu un Premier ministre qui lâche en rase campagne son ministre de l'Economie, qu'il n'informe même pas de ce projet qui vient après 55 milliards de hausse d'impôts sur les Français. Cette même semaine, Jean-Marc Ayrault soutient mordicus son ministre de l'Education nationale sur une réforme en cours, les rythmes scolaires, qui est en train de devenir l'un des plus grands fiasco du gouvernement depuis qu'il est en charge", a poursuivi le président de l’UMP. "Le problème, c'est que la première réforme fiscale possible aujourd'hui, elle s'appelle baisse des impôts. Et moi je ne cautionnerai pas un projet qui ne prévoit pas d'abord une baisse massive des impôts pour rendre du pouvoir d'achat aux entreprises et aux ménages, qui sont aujourd'hui écrasés", a ensuite averti l’ancien ministre.

Enfin, Jean-François Copé a fini son propos en s’en prenant directement à François Hollande. Il estime en effet que l'aptitude au commandement, c'est "avoir une vision pour la France, or je n'en vois aucune autre que celle qui consiste à démolir tout ce qui a été fait avant. C'est ensuite avoir un projet, mais où est le projet si ce n'est une hausse permanente des impôts et un affaiblissement de l'autorité de l'Etat ?" 

"Troisièmement, une incapacité terrible à prendre des décisions courageuses", a insisté le député-maire de Meaux, qui "assume" cependant son soutien au président sur l'intervention militaire au Mali. Et de conclure : "Depuis 18 mois, jamais le gouvernement n'a entendu le moindre message de l'opposition. Je n'ai jamais été reçu par le Premier ministre, ce qui est quand même inouï sachant que je préside le premier parti de France ». Reste à savoir si ce coup de gueule sera entendu par l’exécutif…

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Anorexie : une nouvelle étude montre que les causes ne sont pas seulement psychologiques

03.

Finale de la CAN : 48% des Français pensent qu'il est normal pour des personnes d'origine algérienne de manifester leur joie et leur attachement à leur pays lors des victoires de l'Algérie en football

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

06.

Le pape François a transmis un message "très touchant" à Viviane Lambert, la mère de Vincent Lambert

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires