En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© REUTERS/Philippe Wojazer
Pas contente !
Réforme des retraites : la lourde charge de Laurence Parisot contre le rapport Moreau
Publié le 18 juin 2013
La présidente du Medef a fait part mardi de sa "déception" au sujet des pistes de réforme des retraites proposées par le rapport Moreau.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La présidente du Medef a fait part mardi de sa "déception" au sujet des pistes de réforme des retraites proposées par le rapport Moreau.

Il s'agissait de sa dernière conférence de presse en tant que présidente du Medef. Dès lors, Laurence Parisot s'en est donnée à cœur joie. Ce mardi, elle s'est donc lâchée. Elle a envoyé de nombreuses piques à l'encontre du gouvernement. Principal objet de son courroux : la réforme des retraites. Plus précisément les pistes évoquées par le rapport Moreau remis ce vendredi au Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Elle a en effet fait part de sa "déception" vis-à-vis de ce rapport. Toutefois, Laurence Parisot a indiqué espérer que la conférence sociale permette une "prise de conscience" sur ce sujet. Car selon elle, la question des retraites "est au cœur de l'avenir de notre pays" et sera "le sujet le plus important du sommet social" qui doit se dérouler jeudi et vendredi.

Précisant qu'elle participerait elle-même à la table ronde de la conférence sociale consacrée aux retraites, Laurence Parisot a déclaré que "plusieurs points nous semblent vraiment manquer de rigueur et de hauteur de vue". "Nous savons que les besoins de financement pour l'ensemble des régimes à l'horizon 2020 sont de l'ordre de 22 milliards d'euros par an". Or, sur cette somme, "8,6 milliards représentent les besoins de financement des seuls régimes des fonctionnaires" et "le rapport Moreau laisse entière (...) la question du financement" de ces régimes, a déploré la présidente du Medef.

Par ailleurs, selon elle, "à un horizon de court terme, les leviers d'action privilégiés par le rapport Moreau sont les pistes fiscales (...) qui passent notamment par une hausse de cotisation sur les entreprises et les actifs" : "c'est inacceptable, inenvisageable et irresponsable". Enfin, Laurence Parisot a souligné que "la piste de l'âge (légal de départ) tout comme la piste de la durée de cotisation sont considérées marginalement". Et de préciser : "le rapport imagine un déplacement de l'âge légal ou un allongement de la durée de cotisation sur un rythme tellement lent qu'effectivement ces mouvements ne produisent que très peu d'effets". Dès lors la présidente du Medef mise beaucoup sur la conférence sociale à venir. En effet, elle juge l'approche de cette réunion " tout à fait bonne". Elle souligne que cela "va dans le sens de ce que nous défendons, le dialogue, le diagnostic partagé et la volonté d'essayer de trouver un chemin commun". Avant la tenue de cette conférence Laurence Parisot a donc fait passer son message. Reste à savoir s'il sera entendu.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
04.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
05.
"Vous pesez autant qu'un épagneul breton" : la charge d'un élu RN contre Ian Brossat
06.
La métropole du Grand Paris prépare la transhumance des urbains vers les campagnes
07.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires