En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Le travail c'est la santé

Chômage des seniors : la France épinglée par l'Insee

Publié le 06 mars 2013
En Europe, la France se place en queue du peloton avec un taux d’emploi des 55-64 ans de 39,7 % pour une moyenne de 46,3%.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
En Europe, la France se place en queue du peloton avec un taux d’emploi des 55-64 ans de 39,7 % pour une moyenne de 46,3%.

Dans l’édition 2013 de son panorama Emploi et salaires, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) consacre un dossier à la recherche d’emploi des plus de 55 ans.

En France, le taux d'activité des plus de 55 ans (le rapport entre le nombre de personnes en âge de travailler et la population totale) est devenu particulièrement faible, à 69% en 2011, soit 17 points de moins que celui des 50-54 ans. En 2011, 36% des 55-59 ans, soit 1,4 million de Français, n’avaient pas d’emploi. Parmi eux, un sur six déclarait souhaiter travailler, principalement des anciens ouvriers et employés.

En Europe, la France se place en queue du peloton avec un taux d’emploi des 55-64 ans de 39,7 % pour une moyenne de 46,3%. En Allemagne, ce taux atteint 57,7%. Au Royaume-Uni, il est de 57,1% et il atteint 70,5% en Suède. La France se situe également en dessous du niveau de l’Espagne (43,6%), du Portugal (49,2%) et de la Grèce (42,3%). Seule l’Italie fait moins bien (36,6%) dans les pays proches, avec la Belgique (37,3%) et le Luxembourg (39,6%).

L’Insee explique ce phénomène par le développement des préretraites dans les années 80 et 90 et le passage de 65 à 60 ans de l’âge légal de la retraite (en 1983). La crise économique et la fin des dispenses de recherche d’emploi ont récemment accentué le phénomène. Depuis le 1er janvier 2009, l’âge minimal pour bénéficier de la dispense de recherche d’emploi a été progressivement relevé, de 57 à 60 ans, poussant les seniors sans emploi à être classés comme chômeurs au sens du BIT.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires