En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Retournement de veste

Quand le célèbre écologiste Mark Lynas devient un fervent défenseur des OGM

Publié le 08 janvier 2013
A force d'enquêtes et de recherche, l'écologiste britannique anti-OGM Mark Lynas a changé d'avis sur le sujet et vante désormais les mérites des OGM.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A force d'enquêtes et de recherche, l'écologiste britannique anti-OGM Mark Lynas a changé d'avis sur le sujet et vante désormais les mérites des OGM.

C'est ce qui s'appelle retourner sa veste. Après avoir combattu avec véhémence les organismes génétiquement modifiés (OGM), Mark Lynas a finalement changé d'avis et est devenu un pro-OGM comme il l'a expliqué lors de la conférence sur l'agriculture d'Oxford le 3 janvier dernier. Une annonce fracassante qui en a étonné plus d'un. L'écologiste britannique âgé de 40 ans est en effet l'un des précurseurs du mouvement anti-OGM des années 1990. Les gouvernements de nombreux pays d'Europe de l'Ouest comme d'Afrique ou d'Asie ont sur ses conseils freiné leurs recherches sur les OGM tandis que des nombreuses ONG ont arrêté les dons d'aliments génétiquement modifiés.

Mark Lynas s'est ainsi excusé de son rôle négatif et d'avoir "diabolisé une option technologique importante". Comment en est-il arrivé à changer complètement d'avis ? Tout simplement en s'intéressant de plus près aux OGM et aux études sur le sujet. Il a donc déclaré avoir "découvert la science" en faisant notamment des recherches pour écrire ses livres. La lecture des études réalisées sur le sujet lui a appris que les OGM permettent d'utiliser moins d'engrais mais aussi moins d'insecticides mais qu'ils permettent également aux fermiers de faire plus de bénéfices. Il a donc ajouté que "le débat sur les OGM n'a plus lieu d'être" et que "les fermiers devraient être libres d'utiliser des plans OGM, qui pourraient aider à nourrir les plus pauvres de cette planète" avant de préciser qu'on "avait plus de chance d'être frappé par des OGM que d'être empoissonné par les OGM".  Mark Lynas a par ailleurs assuré que "vilipender les OGM, c'est être aussi anti-science que ceux qui contestent la réalité du changement climatique".

Autant dire que ces déclarations n'ont pas plu à tout le monde. Suite à ce changement d'opinion, Mark Lynas est en effet devenu la cible de nombreux e-mails haineux.

Vu sur : Lu sur Slate
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Lateticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

06.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

07.

Le général iranien Qassem Souleimani, maître de guerre sur le front syro-irakien

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Vouivoui
- 09/01/2013 - 16:05
Mmmmhhh
3 possibilités :

1. Il a été corrompu, personne n'est parfait, même pas un écolo.

2. Il est naïf, il ne suffit pas de s'intéresser à la science pour devenir pro ogm, les scientifiques ne le sont pas tous.

3. Il a raison, mais c'est trop tôt pour le dire et pour cette raison, nous prenons des risques (potentiellement incontrôlables) à exploiter les ogms ailleurs qu'en laboratoire.
NicoLeFou
- 09/01/2013 - 07:09
Et oui
C'est ce qu'il arrive quand on s'interresse vraiment au sujet que l'on traite et que l'on tente de dépasser ses aprioris et les dogmes de la secte écologique. C'est certain que travailler, suivre une démarche scientifique et s'instruire est plus difficile que de gober les discours sans se poser de questions! Beaucoups de verts devraient s'en inspirer chez nous!
Néanmoins, si les OGM ont des bons cotés, il y en a aussi des mauvais, il faut controler et surveilleur pour qu'il n'y ait pas de dérapage!
issartier
- 08/01/2013 - 21:53
le travail rend intelligent
Quand un écolo aussi bavard qu' ignard se met à travailler
sérieusement il devient intelligent.Mais pour la presse aux ordres
de la police de la pensée ce n'est qu'un vulgaire retournement de veste