En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Non, non et non !

Cumul des mandats : Aubry tape du poing sur la table

Publié le 29 août 2012
Martine Aubry a rappelé ses troupes à l'ordre. Il ne doit pas y avoir de cumul des mandats chez les élus PS. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, elle les invite à démissionner au "plus tard en septembre".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martine Aubry a rappelé ses troupes à l'ordre. Il ne doit pas y avoir de cumul des mandats chez les élus PS. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, elle les invite à démissionner au "plus tard en septembre".

Une dernière mise au point avant de partir ? Alors que la succession de Martine Aubry se précise à la tête du PS, la maire de Lille a montré qu'elle restait bien la chef du parti et qu'elle souhaitait qu'on l'écoute. Et quoi de mieux que le sujet du cumul des mandats, thème cher à la gauche pour rappeler sa présence. Ainsi dans une lettre datée du 28 août, reçue ce mercredi par l'ensemble des députés et sénateurs socialistes, la première Secrétaire du parti les invite "à respecter l'engagement pris lors de son investiture et à démissionner au plus tard en septembre 2012 de leur mandat exécutif local". Elle ajoute que l'adoption d'une loi sur le non-cumul des mandats, prévue par François Hollande et annoncée par Jean-Marc Ayrault pour 2014, "ne saurait dispenser les socialistes d'appliquer leur engagement et d'être exemplaires".

Cette intervention fait suite à la fronde de François Rebsamen. Le sénateur a affirmé mardi son opposition à cette règle du non cumul des mandats et a indiqué qu'il n'avait pas l'intention de se retirer. "Pas pour moi." "J'ai pris un engagement devant les électeurs, j'ai été élu pour six ans, jusqu'en 2014 je serai sénateur et maire" avait-il prévenu. Une attitude qui a visiblement irrité Martine Aubry. D'autres en revanche, se sont montrés plus "dociles" à l'image de Christian Paul. Le député de la Nièvre a annoncé mardi qu'il démissionnait de ses fonctions de premier vice-président du conseil régional de Bourgogne. "Je me conforme à l'engagement que j'ai pris au moment de mon investiture aux législatives ainsi qu'aux règles du PS approuvées par les militants dès 2009 interdisant à un parlementaire d'avoir en même temps un mandat exécutif local", a-t-il déclaré à l'AFP. Christian Paul était premier vice-président de la région Bourgogne depuis 2004, année du basculement à gauche du conseil régional. Il restera simple conseiller régional, a-t-il précisé.

Martine Aubry a expliqué qu'elle resterait très ferme sur ce point. A La Rochelle, elle avait d'ailleurs exhorté les élus à se conformer à la règle de non-cumul pour les parlementaires, leur rappelant qu'il leur restait "un mois" pour le faire. Le sujet n'a pas fini de faire parler au PS.

Vu sur : Le nouvelobs.com
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Mots-clés :
PS, Aubry, cumul des mandats
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

02.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

03.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

04.

L'arrivée du Pape François et la fin d'une Eglise dogmatique

05.

Qui a dit « j’ai une intolérance aux homards, je n’aime pas le caviar, le champagne me donne mal à la tête » ?

06.

Pourquoi l’euro pourrait bien être le prochain dommage collatéral de la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis

07.

Après l’annonce de la mort d’Hamza Ben Laden, de hauts responsables d’Al-Qaida réapparaissent

01.

Les régimes spécieux

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

03.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

06.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

01.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

02.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
yoda
- 29/08/2012 - 12:12
Mr Rebsamen si vous aimez....
tant vos concitoyens gardez vos 2 mandats mais alors on ne vous paye plus qu'un SEUL mandat et là on verra si votre force de citoyenneté est toujours là !
tubixray
- 29/08/2012 - 10:34
boulversant
Pour la première fois de ma vie j'approuve des propos tenus par Mme Aubry !
bobocleaner
- 29/08/2012 - 10:11
C'est vrai quoi merde ....
ils ont qu'a prendre exemple sur Segolene Royal Canine qui a su donner un mandat à un petit secrétaire local du PS , Falorni et en plus lui faire une promo d'enfer

bon c'est vrai que Valérie l'a un peu aidée mais entre femmes de Flamby on se serre les pots