En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
Au soutien !

Morano, le FN et le canular : elle réplique à François Fillon

Publié le 15 juin 2012
L'ex Premier ministre avait tweeté dans l’après-midi que Nadine Morano n'aurait pas dû "parler aux dirigeants du FN". C'est ce qu'elle croyait faire pendant un canular où l'humoriste Gérald Dahan s'est fait passer pour Louis Aliot, numéro 2 du FN.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ex Premier ministre avait tweeté dans l’après-midi que Nadine Morano n'aurait pas dû "parler aux dirigeants du FN". C'est ce qu'elle croyait faire pendant un canular où l'humoriste Gérald Dahan s'est fait passer pour Louis Aliot, numéro 2 du FN.

[Mise à jour à 19h50]

"Marine Le Pen a du talent" ou encore "J'ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi!"

Pas de doute, Nadine Morano, ex ministre UMP, s'est faite piéger par l'humoriste Gérald Dahan. Pour cela, il a pris un accent méridional plutôt réussi, se faisant passer pour Louis Aliot, numéro 2 du FN et compagnon de Marine Le Pen. La candidate, qui pensait tenir une conversation privée, s'est montrée plus que cordiale avec l'humoriste qui souhaitait parler d'une alliance UMP-FN après les législatives. Le canular a été diffusé ce vendredi matin sur Sud Radio. Plus d'infos sur le canular ici.     

Cette "affaire" a créé la polémique.

19h20: Dans une interview donnée au Point, Louis Aliot, le numéro deux du FN, s'en prend violemment à l'ex-Premier ministre. "Mais qui est M. Fillon pour se permettre d'interdire à quelqu'un de prendre une personne au téléphone ? C'est quoi, c'est l'Union Soviétique? (...) Je trouve la réaction de M. Fillon pitoyable ! M. Fillon préférait sûrement discuter avec des staliniens qu'avec des patriotes !" Et en parlant des propos de la victime du canular: "Visiblement, Mme Morano ne partage pas l'ensemble des positions du FN, mais elle sait reconnaître des évidences comme le talent de Marine ou la réalité de certains problèmes de société".

18h00: Nadine Morano enfonce le clou au micro de RTL: elle n'a "de leçon à recevoir de personne". "Je ne suis pas sa collaboratrice et je ne suis même plus sa ministre donc je suis une responsable politique libre avec des convictions", argue-t-elle. "La situation est plus difficile quand on est dans une circonscription comme la mienne" que dans le "VIIe arrondissement de Paris, c'est une certitude",

17h30: Le Front National défend la candidate sur Twitter : @louis_aliot: "Au nom de quoi Fillon interdit-il à un être humain de parler à un autre être humain ? C'est pitoyable !" Le trésorier du FN @wdesaintjust réplique sur le réseau: "courage fillon"

17h20: Nadine Morano poste sur son Twitter officiel: "François Fillon devrait dénoncer le délit pénal d'un Dahan militant socialiste pour le reste je suis une responsable politique libre". Une réponse au gazouillis de celui-ci. 

15h05 : Sur Twitter, François Fillon juge que "Nadine Morano aurait dû raccrocher tout de suite car on ne parle pas aux dirigeants du FN. Il faut rejeter tous les extrémismes FN comme FDG"

15h00 : Atlantico recueille la réaction de Thierry Mariani, l'un des principaux dirigeants du courant de l'UMP "La droite populaire" : Polémique Morano - Thierry Mariani : "Mais qu’on arrête de prendre la gauche comme étalon de la morale" 

14h10 : "Avec Nadine Morano, nous avions jusqu’alors la musique. Maintenant, nous avons les paroles", estime vendredi Martine Aubry, jugeant «terrifiant» le dialogue entre Nadine Morano et le faux-Louis Aliot. «Nadine Morano est passée du Figaro à Minute. C’est terrifiant. Ces hommes et ces femmes (de l’UMP, NDLR) sont les petits-enfants des Résistants, du général De Gaulle, et ils osent dire ce qu’ils disent?" commente la première secrétaire du Parti socialiste, lors d’un déplacement à Nancy.

13h00 : En déplacement à Nantes, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault attaque la candidate UMP de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle : «Mme Morano n’a qu’une obsession, c’est de garder son siège de députée, elle est prête à tout, à renier ce que Jacques Chirac pendant des années a refusé, c’est-à-dire de se laisser aller sur les idées du Front national». «On ne peut pas accepter de dire qu’il y a des valeurs communes».

12h50 : Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts fait part de sa «grande inquiétude démocratique». «Aujourd’hui on voit bien que l’UMP perd pied et c’est grave pour la démocratie», ajoute-t-elle.

Sur LCI, le patron des sénateurs EELV, Jean-Vincent Placé, a assuré qu'"au-delà du canular, c'était la position officielle de l'UMP qui (l)'interpell(ait) cette semaine".

12h15 : Le JDD publie une interview de Louis Aliot, qui réagit au canular: "Je pense que ça ne dessert pas Nadine Morano. On ne parle que d’elle depuis vendredi matin, beaucoup de candidats auraient envie d’une telle exposition à quelques jours d’une élection." Pour le n°2 du FN, "l’UMP est en train d’abandonner petit à petit cette stratégie absurde du cordon sanitaire" avec le Front national.

12h00 : Claude Guéant réagit sur RTL: "Je ne vois qu'une interprétation, c'est qu'elle refuse les communautarismes», déclare l’ex-ministre de l’Intérieur. "Si tel est le cas je suis d'accord avec elle» car «il faut que nous fassions tous des efforts considérables pour qu'autour des valeurs de la République nous continuions à être une société unie, apaisée dans laquelle les personnes et les groupes s'entendent». «Ce que je retiens des déclarations de Nadine Morano c'est qu'elle a indiqué qu'elle comprenait les électeurs du FN. L'objectif à terme c'est tout simplement d'enlever aux électeurs du FN les raisons qu'ils ont eues de voter pour le FN", ajoute-t-il.

11h00 : Dans un tweet, Mehdi Ouraoui, secrétaire national du PS, ironise: "Le vrai problème, c'est que Nadine #Morano imite beaucoup mieux Marine Le Pen que Gérald #Dahan n'imite Louis Aliot !"

Le trésorier du FN, sous le pseudo @wdesaintjust sur Twitter, salue en revanche les déclarations de la candidate UMP: "Madame Morano : c'est bien, mais c'est tout le temps qu'il faut dire ce que vous pensez."

10h30 : Sur Europe 1, Nadine Morano et Gérald Dahan se retrouvent. En colère, la candidate dénonce "un coup politique", un "coup tordu du Parti socialiste". Elle taxe aussi l'humoriste de "mauvaise personne", d'homme "profondément malhonnête", de "menteur" et de "manipulateur". Gérald Dahan, lui, affirme que seules des parts insignifiantes de la conversation ont été coupées au montage. "Vous n'êtes pas une élue sérieuse, vous êtes un clown", lance-t-il à la candidate dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle.

9h00: Henri Guaino défend Nadine Morano sur Europe 1. "Ce n'est pas parce qu'on dit qu'elle a du talent qu'on est d'accord avec elle", a réagi l'ex-conseiller spécial de Nicolas Sarkozy. "Il y a des gens qui n'ont pas de talent avec qui je partage beaucoup de choses et d'autres qui ont plein de talent avec qui je ne partage rien". 

7h30 : Sud Radio a mis en ligne, dans la nuit, un canular où Nadine Morano se fait piéger par Gérald Dahan. Se faisant passer pour le n°2 du Front national, Louis Aliot, l'humoriste y recueille des propos sympathiques de l'ancienne ministre envers la présidente du FN : "Je trouve que Marine Le Pen a beaucoup de talent".

 

 

 



Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

02.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

03.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

04.

Comment St Gobain est devenu le Google français de la transition énergétique

05.

Greta Thunberg : un voyage à New-York en bateau... mais six vols en avion pour l'organiser

06.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

07.

Les relations entre frères et soeurs : un lien primordial

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

06.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

Commentaires (46)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Paul Tikitak
- 16/06/2012 - 19:21
On dirait que monsieur Fillon prend son pied...
Oui, visiblement, monsieur Fillon prend son propre pied pour un stand de tir. Et ce n'est pas avec un pied mutilé qu'il pourra courir après les électeurs naturels de l'UMP qui commencent à trouver qu'il ne pourra plus prétendre très longtemps les représenter s'il passe son temps à contredire - et avec une sorte de rage assez déplacée - ce qu'ils pensent (ou ce que pense une très large majorité d'entre eux). Le pays est gravement menacé, et monsieur Fillon fait le joli coeur auprès des bobos ? Il lui manque peut-être cette forme de réalisme dont les Français commencent à se lasser qu'il soit officiellement évacué du débat. Les appareils politiques, c'est très bien. Le souci du bien commun, c'est beaucoup mieux.
evy
- 16/06/2012 - 08:17
fillon
Fillon n'est pas un homme de parole. Il a souvent planté le couteau dans le dos de Nicolas Sarkozy par de petites paroles perfides et des pseudo-doutes. La gauche quant à elle pense qu'elle peut s'allier avec des communistes et des extrémistes de gauche et nommer ce petit monde des "socialistes". Hollande s'attaque à l'Allemagne, 74% des journalistes sont de gauche. L'avenir de la France est bien compromis.
DEL
- 16/06/2012 - 02:48
Comme toujours...
Quand on est nul, et elle l'est, on a besoin d'expédients pour garder sa place au chaud, payé par le contribuable français...