En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

04.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 9 heures 11 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 11 heures 3 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 14 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 20 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 14 heures 47 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 16 heures 11 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 17 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 17 heures 48 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 18 heures 23 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 10 heures 16 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 11 heures 34 min
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 13 heures 36 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 14 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 14 heures 29 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 15 heures 7 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 17 heures 23 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 18 heures 18 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 18 heures 53 min
© Capture d'écran Dailymotion / AFP
© Capture d'écran Dailymotion / AFP
#MeToo

Les conseillères de l’Elysée avaient alerté et dénoncé des comportements misogynes au plus haut sommet de l’Etat en 2018

Publié le 06 août 2020
Selon des informations du Monde, des femmes au cœur du cabinet présidentiel ont dénoncé des remarques sexistes ou des "blagues salaces" dans une note. L’ancien secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, aurait été visé par ces accusations.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations du Monde, des femmes au cœur du cabinet présidentiel ont dénoncé des remarques sexistes ou des "blagues salaces" dans une note. L’ancien secrétaire général du gouvernement, Marc Guillaume, aurait été visé par ces accusations.

La rédaction du Monde a dévoilé le contenu d’une note de deux pages et demie, datée du 8 mars 2018. Ce document a été signé par l’ensemble des conseillères de l’Elysée et a sans doute contribué au récent départ de Marc Guillaume au poste de secrétaire général du gouvernement.

Cette note a été transmise àAnne de Bayser, la secrétaire générale adjointe de la présidence de la République. 

La rédaction du Monde a dévoilé le contenu de cette note des femmes travaillant au coeur du cabinet présidentiel : 

"Si nous n’avons pas à souffrir directement de comportements sexistes au sein de votre cabinet, nous sommes régulièrement confrontées nous-mêmes ou témoins de telles pratiques au plus haut sommet de l’Etat".

Une liste de réflexions sexistes entendues dans les réunions interministérielles et jusque dans la cour de l’Elysée figure dans cette note. Aucun nom n'est cité officiellement dans le cadre de cette dénonciation. 

Les signataires auraient néanmoins expliqué oralement à Anne de Bayser que, parmi les députés et les fonctionnaires cités, Marc Guillaume, le secrétaire général du gouvernement, depuis nommé préfet de la région Ile-de-France, était notamment ciblé, selon des informations du Monde.

Une jeune énarque a été visée par le commentaire suivant : "Vous, vous allez faire carrière grâce à votre décolleté !". 

Lors d’une réunion interministérielle après l’intervention d’une collaboratrice, le "haut fonctionnaire" concerné aurait prononcé les mots suivants d’après Le Monde : "c’est rare une femme qui pense… et c’est beau aussi, surtout quand ça porte une jupe".

Alors que le président de la République a fait de l’égalité entre les hommes et les femmes une grande cause du quinquennat, il serait souhaitable, selon les signataires de cette note, que ceux qui travaillent "au plus haut niveau de l’Etat" aient "une responsabilité encore plus forte que tout un chacun : la responsabilité de l’exemplarité".

La rédaction du Monde a précisé qu’Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Elysée, et Anne de Bayser ont fait état de cette note des "conseillères" à Matignon. Face au danger, le directeur de cabinet d’Edouard Philippe, Benoît Ribadeau-Dumas, a prévenu Marc Guillaume. Les remarques déplacées ont alors peu à peu cessé. 

Sollicité par Le Monde, Marc Guillaume tient aujourd’hui "catégoriquement" à dire : "La misogynie m’est, dans ma vie comme dans mes responsabilités, totalement étrangère. J’ai, dans mes fonctions au SGG, engagé de nombreuses actions pour lutter contre la misogynie et en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes". 

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
evgueniesokolof
- 07/08/2020 - 15:29
C'est vraiment Badinguet
https://francais.rt.com/international/77596-petition-reclamant-placer-liban-sous-mandat-recueille-signatures
Napoléon III avait monté une opération foireuse au Mexique avant de se prendre une pâtée à Sedan
Que va faire Macroléon avant que son étincelante action ne soit anéantie par les "Sans Dents".... Beyrouth ça rime avec déroute, avec.....biroute aussi mais les généraux Grivois et Darmalin ont la chaude pisse!
evgueniesokolof
- 07/08/2020 - 15:22
Que c'est mignon
Comme si les dames en question étaient totalement innocentes
A tout les coups ça marche: on grimpe grace à son talent, on ne grimpe pas à cause du sexisme.......
C'est un peu dégueulassse car, si cela avait été comme ça aux temps de Pompidou, Marie France Garaud était bonne pour devenir secrétaire de mairie à Cajarc !
spiritucorsu
- 07/08/2020 - 14:10
Ce n'est pas encore gagné!
Bonjour gerint ,une lueur d'espoir pour 2022,où le roitelet risque d'avoir des surprises notamment de la part de ceux qui faute de mieux ont voté pour lui au second tour de la présidentielle de 2017 et qui vont se réfugier soit dans l'abstention,soit totalement contre(tout sauf le roitelet),ne lui reste que les voix des islamistes des tenants du communautarisme sectaire ,les bobos allant du côté des khmers verts qui si il s'allient avec la gauche caviar et l'extrême gauche pro-islam et immigrationiste pourrait bien lui passer devant au 1er tour,on aurait alors au second tour un duel entre la chef de file du RN avec en en face un conglomérat hétéroclite islamo-bobo,gauchistes,khmers verts à la sauce caviar.A moins que d'ici là,les Français excédés n'aient décidé de renverser la table,une grande partie de notre destin va se jouer à la rentrée avec la montée en puissance du chômage de masse dues aux faillites généralisées des entreprises qui vont s'accélérées et leur corollaire la misère social qui s'ensuivra sans parler des islamistes en embuscade.Cdt.