En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

ça vient d'être publié
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 1 heure 10 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 2 heures 14 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 2 heures 32 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 2 heures 51 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 3 heures 17 min
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 4 heures 13 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 5 heures 14 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 5 heures 52 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 22 heures 11 min
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 1 heure 42 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 2 heures 20 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 2 heures 49 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 3 heures 12 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 3 heures 56 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 4 heures 25 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 4 heures 59 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 5 heures 25 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 6 heures 22 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 22 heures 38 min
© DOMINIQUE FAGET / AFP
© DOMINIQUE FAGET / AFP
Grand oral

Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites

Publié le 10 décembre 2019
Le Premier ministre Edouard Philippe va présenter le projet du gouvernement sur la réforme des retraites ce mercredi 11 décembre. Le contenu du discours et les contours de la réforme qui seront enfin dévoilés pourraient faire basculer les syndicats et le mouvement social.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre Edouard Philippe va présenter le projet du gouvernement sur la réforme des retraites ce mercredi 11 décembre. Le contenu du discours et les contours de la réforme qui seront enfin dévoilés pourraient faire basculer les syndicats et le mouvement social.

Edouard Philippe va s'exprimer ce mercredi 11 décembre sur la réforme des retraites. Il présentera officiellement le projet du gouvernement. 

Selon la rédaction du Parisien, le Premier ministre s'est entretenu lors d'une réunion à huis clos avec les députés de La République en marche ce mardi. Les propos du Premier ministre émanent d'une source parlementaire qui s'est confiée à l'AFP et à Franceinfo. 

Edouard Philippe aurait eu les mots suivants au sujet de son intervention prévue pour mercredi : 

"Il n'y a pas d'annonces magiques" qui puissent faire "cesser les manifestations" et "les questions" des Français sur la réforme des retraites. 

Le Premier ministre a essayé d'être lucide sur l'impact de sa prise de parole : 

"Ce n'est pas parce que je fais un discours mercredi midi que les manifestations vont cesser. Ce discours va même susciter de nouvelles questions. Et c'est normal. Il y aura des questions et il y aura des débats dans l'Hémicycle sur des sujets légitimes. Les gens ne nous croient pas avant de voir l'effet de ce que nous faisons. Ils ne nous croient pas non plus quand on leur dit ce qu'il se passera si nous ne changeons pas de régime. Nous aurons un travail d'explication très fort à mener".

Le Premier ministre aurait évoqué la question des régimes spéicaux lors de cette réunion : 

"Défendre ses intérêts, ce n'est pas un gros mot dans la démocratie. Le régime spécial n'est pas illégal, ni immoral. Nos prédécesseurs ont considéré que c'était le bon régime. On ne va pas remettre en cause ceux qui en bénéficient. (...) Le seul intérêt de notre vocation, c'est de vivre des moments comme ça. Nous avons là la possibilité d'améliorer un des éléments essentiels du pacte social. C'est assez extraordinaire". 

Edouard Philippe aurait également précisé qu'il ne fallait pas opposer la réforme systémique (la réforme de la retraite par points) et la réforme paramétrique (avec la mesures d'âge, la durée de cotisation). Selon le Premier ministre, il "faut prendre en compte la nécessité absolue - absolue ! - de mettre en place des transitions acceptables".

Edouard Philippe s'apprête donc à dévoiler le contenu de la réforme ce mercredi. Cette prise de parole risque d'avoir un impact sur la suite du mouvement social et sur la mobilisation des syndicats dans les jours et les semaines à venir. Les organisations syndicales exigeaient le retrait du projet de réforme des retraites du gouvernement.  

Le Premier ministre Edouard Philippe sera également l'invité exceptionnel du JT de 20H de TF1 ce mercredi 11 décembre. Edouard Philippe répondra aux questions de Gilles Bouleau.

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 11/12/2019 - 01:45
Diète pendant la vie active et saignée pour la retraite!(suite )
Quand les actes non dénués d'arrière pensée contredisent les propos mielleux on voit bien la réalité de leurs véritables intentions qui est de mettre en oeuvre les mesures que leur commandent l'oligarchie nationale et européenne comme on l'a fait pour le peuple grec et de mettre sournoisement à l'eau et au pain sec tous ces salariés,artisans ,commerçants ,ouvriers,petits patrons entrepreneurs fonctionnaires,retraités...jugés encore trop nantis à leurs yeux.Après la diète obligatoire tout au long d'une vie de dur labeur "agrémentée" par le chômage,ce sera donc la saignée en récompense au moment de la retraite.Telle est la promesse de ce nouveau monde,de cette république exemplaire vantée et voulue par ce monarque président,un paradis pour les français.
spiritucorsu
- 11/12/2019 - 01:23
Diète pendant la vie active et saignée pour la retraite!
La question se pose effectivement de la confiance et de la crédibilité à accorder à ce président,à ce premier ministre,à ce gouvernement et à cette majorité pléthoriques de godillots qui sont aux affaires (et qui font des affaires.) et qui sans résultat probant par rapport aux nombreux problèmes qui préoccupent nos concitoyens(chômage de masse persistant,déferlante migratoire,terrorisme endémique,aggravation de la pauvreté...),nous abreuvent au quotidien de leur morgue ,de leur mépris et de leur condescendance avec un ton d'une telle arrogance qu'il ferait sortir de ses gond même le plus placide.Alors en effet après cette avalanche de contre performances en tous genres,d'affaires scabreuses,doublée d'une main mise sur la justice et la police instrumentées pour annihiler toute opposition,comment croire un seul instant que comme ils le professent leur seul idéal est le bien public et l'amélioration du sort de leurs concitoyens.
Bérurier74
- 10/12/2019 - 23:47
Noon!
Ca, ça me la coupe!