En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© ALAIN JOCARD / AFP
Nouveau scandale
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
Publié le 20 février 2019
Selon Valeurs actuelles, l'ancien adjoint au chef de cabinet de l'Élysée aurait été approché par un grand groupe chinois.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Valeurs actuelles, l'ancien adjoint au chef de cabinet de l'Élysée aurait été approché par un grand groupe chinois.

Ce mercredi 20 février, Valeurs actuelles affirme qu'Alexandre Benalla aurait signé un contrat de sécurité de deux ans d'un montant de 7,2 millions d'euros avec un important groupe chinois, "cotée à la Bourse de Hong Kong". Cette société "- réputé proche de l'appareil d'État - propose des solutions de services de sécurité, de logistique et d'assurance pour des clients en zones frontalières. Il recourait jusque-là principalement à de la main-d'œuvre américaine, française et russe pour assurer la sécurité de ses infrastructures et de ses effectifs en Afrique", indique l'hebdomadaire sur son site. Désirant former leurs propres ressources, les cadres dirigeants de cette entreprise se seraient tournés vers Alexandre Benalla.

Selon Valeurs actuelles, l'ancien adjoint au chef de cabinet de l'Élysée se serait engagé à réaliser des missions "d'accompagnement, de formation et de sécurisation". "Il sera, dans le cadre de ce contrat, en lien avec des anciens de Blackwater, qui fut la plus grande société de sécurité privée au monde en comptant pas moins de 22 000 hommes en 2017, dont les missions ont longtemps consisté à agir pour la CIA, notamment en Afghanistan et en Irak", précise le média, ajoutant que le groupe chinois souhaiterait créer un grand centre de formation dans la région de Guangzhou, dans le sud de la Chine.

Cette révélation intervient après celle de Médiapart qui assurait que ce proche d'Emmanuel Macron a décroché des contrats russe et ouzbek pour 2,2 millions d'euros.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
03.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
06.
Entrée en service des bus électriques chinois : ce (contre)choc pétrolier que personne ne voyait venir
07.
A l’insu de son plein gré : le « nouveau monde » finira-t-il par faire basculer la France dans une nouvelle culture démocratique « grâce » à ses vieux travers ?
01.
Borloo quitte l'UMP
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Caustik317
- 07/03/2019 - 17:50
Le mercenaire d'opérette,
se fera contrer par de vrais officiers. Il a beaucoup de bagou comme son ami. Cela ne suffit pas, en règle, à faire un parcours pro. Les chinois sont des gens sérieux. Il serait surprenant qu'ils embauchent un amateur à la langue bien pendue. Ses approximations contradictoires, devant la Commission du Sénat risquent également d'avoir un effet à moyen et long terme.
edac44
- 23/02/2019 - 09:06
Alexandre Benalla, un commercial exceptionnel !...
Mais qu'est-ce qu'on attend pour nommer Benalla au commerce extérieur ???
Le poste étant aujourd'hui partagé entre le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et, à la suite du combat autrefois mené par Laurent Fabius contre Bercy, le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, (notre meilleur vendeur d'armes que la France ait connu),
on économiserait ainsi un poste de ministre (soit plusieurs millions d'euros annuels), car n'en doutons pas,
la vente d'armes le Ben y doit connaitre aussi !...
Bref, "the right man at the right place" , enfin !...
REAGAN
- 21/02/2019 - 11:24
BENALAH
comme disait une chroniqueuse il y a quelques dizaines d années sur RTL
attendons nous a apprendre des choses
alors je pense que le Canard et Mediapart se prépare a sortir quelques petites bombes
ce Monsieur a à mon avis quelques biscuits dans sa besace