En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Israël
Des députés veulent pénaliser l'antisionisme
Publié le 18 février 2019
Un groupe de travail d'une trentaine de députés veut que l'antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l'antisémitisme.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un groupe de travail d'une trentaine de députés veut que l'antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l'antisémitisme.

Mardi 19 février, plusieurs députés, issus de différents groupes politiques, présenteront une résolution ou une proposition de loi pour que l'antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l’antisémitisme, affirme ce lundi 18 février franceinfo.

"La haine d’Israël est une nouvelle façon de haïr les juifs", explique à franceinfo Sylvain Maillard, député LREM de Paris et président de ce "groupe d'études". "On peut critiquer le gouvernement d'Israël, mais pas remettre en cause l'existence même de cet Etat. Personne ne remet en question l'existence de l'Etat français ou de l'Etat Allemand", ajoute-t-il. Les députés de son groupe d'études songeraient à deux options : une résolution votée par l'Assemblée nationale pour marquer une prise de position ou une proposition de loi. Cette dernière formule serait en revanche plus longue à mettre en œuvre que la première. Sylvain Maillard a fait part de cette initiative sur Twitter samedi 16 février, après que le philosophe Alain Finkielkraut a été violemment pris à partie par des gilets jaunes à Paris. Un des manifestants lui avant notamment lancé : "Sale sioniste de merde".

 
Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Vladimir Poutine est censé quitter le pouvoir en 2024. Certains au Kremlin envisageraient un autre scénario
03.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
04.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
05.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
06.
De crypto-macroniste à Paris à orbaniste à Budapest, où va le Nicolas Sarkozy d’aujourd’hui ?
07.
Ce gouffre spectaculaire qui sépare le vocabulaire de la France du front anti-Macron de celle qui le soutient
01.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
02.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
03.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
04.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
05.
Henri Guaino : « L’Union Européenne attise désormais les violences et les pulsions mauvaises qu’elle prétendait guérir à jamais »
06.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
01.
Souhait de “sagesse” pour la septuagénaire blessée à Nice : ces dangers que le monopole de la raison que s’arroge Emmanuel Macron fait courir à la stabilité de la démocratie française (même lorsqu’il a effectivement raison...)
02.
Irascible, exténué et persuadé d’être le meilleur en tout : ce que la personnalité du président coûte à son quinquennat et à la France
03.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
04.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
05.
Rokhaya Diallo va (peut-être) nous quitter pour les Etats-Unis
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen-gzr-28
- 19/02/2019 - 20:53
l'exemple vient d'en haut
le gouvernement au service des citoyens, proche de leurs préoccupations, en principe ,aurait pris des mesures depuis longtemps contre les associations anti-racistes orientée dans un sens unique, néfastes, qui s'enrichissent à coup de procès. Nos gouvernements successifs ferment leurs yeux, leurs oreilles et leur bouche envers l'islamisme qui tisse sa toile sans être inquiétée. Nous subissons le déni et le laxisme des élites et pourquoi ? Il est impensable qu'il s'agisse de desseins électoralistes !!! Le discours de chef de l'Etat manque de clarté plus souvent qu'à son tour ! Péché d'adulte immature ? Les députés veulent encore une loi ?Réponse réactionnelle à une situation qui perdure pourtant et ça changera quoi !
On peut aussi se poser la question quant au manque d'indignation des élites, des dignitaires et prêtreset citoyens catholiques face
aux nombreuses profanations. Notre culture judéo-chrétienne et mise à mal également. A quand un rassemblement analogue à celui de ce jour !
Caustik317
- 19/02/2019 - 01:32
Ces utopistes stupides,
pensent qu'on peut moduler l'opinion publique avec des décrets et des contraventions ! Pourquoi pas une loi sur les saisons et les phases de la lune ?
Marie-E
- 18/02/2019 - 21:24
Fin
Mais ils ont préféré attaquer pour se partager le territoire nouvellement mis en valeur par les pionniers sionistes (ce n'était pas du tout pour les Palestiniens) et ils ont perdu comme en 67 et en 73.
Le Traité de San Remo faisait référence à la Palestine mandataire : si on regarde aujourd'hui les territoires correspondant, on voit que les 3/4 sont occupés par un état arabe (royaume de Jordanie créé en 1946 après l'émirat de Transjordanie donné en 1921 par les Anglais aux Hachemites sans accord international) pays où 70% de la population sont Palestiniens. A l'est du Jourdain on voit le quart restant de la Palestine mandataire qui est représenté par Israël 22000 Km2 don't la population comprend 20% de non juifs (musulmans et chrétiens) et à qui on demande encore de céder une partie des territoires reconquis à Abbas qui a déclaré que le futur état hypothétique palestinien serait judenrein.... Quand on voit déjà le départ des Chrétiens de Bethlehem, on comprend vite. Voilà J'accuse je pense que vous ne me répondrez pas car il vous sera difficile de démonter mes affirmations basées sur l'histoire réelle et non pas reecrite du Proche Orient.