© JACQUES DEMARTHON / AFP
Israël

Des députés veulent pénaliser l'antisionisme

Publié le 18 février 2019
Un groupe de travail d'une trentaine de députés veut que l'antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l'antisémitisme.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un groupe de travail d'une trentaine de députés veut que l'antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l'antisémitisme.

Mardi 19 février, plusieurs députés, issus de différents groupes politiques, présenteront une résolution ou une proposition de loi pour que l'antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l’antisémitisme, affirme ce lundi 18 février franceinfo.

"La haine d’Israël est une nouvelle façon de haïr les juifs", explique à franceinfo Sylvain Maillard, député LREM de Paris et président de ce "groupe d'études". "On peut critiquer le gouvernement d'Israël, mais pas remettre en cause l'existence même de cet Etat. Personne ne remet en question l'existence de l'Etat français ou de l'Etat Allemand", ajoute-t-il. Les députés de son groupe d'études songeraient à deux options : une résolution votée par l'Assemblée nationale pour marquer une prise de position ou une proposition de loi. Cette dernière formule serait en revanche plus longue à mettre en œuvre que la première. Sylvain Maillard a fait part de cette initiative sur Twitter samedi 16 février, après que le philosophe Alain Finkielkraut a été violemment pris à partie par des gilets jaunes à Paris. Un des manifestants lui avant notamment lancé : "Sale sioniste de merde".

 
Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Si vous pensiez que la dette américaine détenue par la Chine met Washington à la merci de Pékin, ce graphique pourrait vous surprendre

02.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

03.

Un Rugy de perdu, 10 populistes de retrouvés ? Quand les opérations mains propres ne produisent pas la vertu escomptée

04.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

07.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zen-gzr-28
- 19/02/2019 - 20:53
l'exemple vient d'en haut
le gouvernement au service des citoyens, proche de leurs préoccupations, en principe ,aurait pris des mesures depuis longtemps contre les associations anti-racistes orientée dans un sens unique, néfastes, qui s'enrichissent à coup de procès. Nos gouvernements successifs ferment leurs yeux, leurs oreilles et leur bouche envers l'islamisme qui tisse sa toile sans être inquiétée. Nous subissons le déni et le laxisme des élites et pourquoi ? Il est impensable qu'il s'agisse de desseins électoralistes !!! Le discours de chef de l'Etat manque de clarté plus souvent qu'à son tour ! Péché d'adulte immature ? Les députés veulent encore une loi ?Réponse réactionnelle à une situation qui perdure pourtant et ça changera quoi !
On peut aussi se poser la question quant au manque d'indignation des élites, des dignitaires et prêtreset citoyens catholiques face
aux nombreuses profanations. Notre culture judéo-chrétienne et mise à mal également. A quand un rassemblement analogue à celui de ce jour !
Caustik317
- 19/02/2019 - 01:32
Ces utopistes stupides,
pensent qu'on peut moduler l'opinion publique avec des décrets et des contraventions ! Pourquoi pas une loi sur les saisons et les phases de la lune ?
Marie-E
- 18/02/2019 - 21:24
Fin
Mais ils ont préféré attaquer pour se partager le territoire nouvellement mis en valeur par les pionniers sionistes (ce n'était pas du tout pour les Palestiniens) et ils ont perdu comme en 67 et en 73.
Le Traité de San Remo faisait référence à la Palestine mandataire : si on regarde aujourd'hui les territoires correspondant, on voit que les 3/4 sont occupés par un état arabe (royaume de Jordanie créé en 1946 après l'émirat de Transjordanie donné en 1921 par les Anglais aux Hachemites sans accord international) pays où 70% de la population sont Palestiniens. A l'est du Jourdain on voit le quart restant de la Palestine mandataire qui est représenté par Israël 22000 Km2 don't la population comprend 20% de non juifs (musulmans et chrétiens) et à qui on demande encore de céder une partie des territoires reconquis à Abbas qui a déclaré que le futur état hypothétique palestinien serait judenrein.... Quand on voit déjà le départ des Chrétiens de Bethlehem, on comprend vite. Voilà J'accuse je pense que vous ne me répondrez pas car il vous sera difficile de démonter mes affirmations basées sur l'histoire réelle et non pas reecrite du Proche Orient.