En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© YOAN VALAT / POOL / AFP
Effets du Grand débat national ?
Nouvelle hausse de la cote de popularité d’Emmanuel Macron, d’Edouard Philippe et du gouvernement
Publié le 13 février 2019
Selon un nouveau sondage Ifop – Fiducial pour Paris Match et Sud Radio dévoilé mardi, Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont gagné six points chacun en l’espace d’un mois. Le président de la République et le Premier ministre multiplient les déplacements à la rencontre des Français et des élus dans le cadre du Grand débat national ces dernières semaines.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon un nouveau sondage Ifop – Fiducial pour Paris Match et Sud Radio dévoilé mardi, Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont gagné six points chacun en l’espace d’un mois. Le président de la République et le Premier ministre multiplient les déplacements à la rencontre des Français et des élus dans le cadre du Grand débat national ces dernières semaines.

L’implication du président de la République et du Premier ministre dans le cadre du Grand débat national afin de tenter de résoudre la crise des Gilets jaunes porterait-elle ses fruits ? La cote de popularité d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe vient de connaître une nouvelle hausse. 

Selon un sondage Ifop – Fiducial sur le classement des personnalités pour Paris Match et Sud Radio, Emmanuel Macron récolte 36% de "bonnes opinions" et se retrouve donc à la 18e position de ce classement. 64% des Français ont une "mauvaise opinion de lui". 

Edouard Philippe récolte 47% d’opinions positives. Le Premier ministre parvient, avec ce score, à atteindre la 4e place du classement. 

Le Premier ministre Edouard Philippe est devancé par l’ancien ministre de la Transition écollogique Nicoals Hulot (73%, -2), Alain Juppé (56%, +4) et Jean-Yves Le Drian (49%). Le président du Sénat, Gérard Larcher, gagne 5 points (37%). Laurent Wauquiez, avec 34% et une hausse de 3 points, est un peu moins bien classé que le président de la République (36%). Selon cette étude, Marine Le Pen recule de 3 points avec 30% d’opinions favorables. 

La popularité des membres du gouvernement est également en hausse : Bruno Le Maire (42%, +4), Jean-Michel Blanquer (32%, +2), Christophe Castaner (31%, +2), Gérald Darmanin (30%, +2), Marlène Sschiappa (30%, +2) ou bien encore Agnès Buzyn (29%, +3). 

Cette enquête a été réalisée par téléphone du 8 au 9 février auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est de 1,4 à 3,1 points.

Ce classement intervient après la publication de deux sondages sur la hausse de la cote de popularité du président de la République Emmanuel Macron en janvier et en février.  

Vu sur : Paris Match
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
zador
- 15/02/2019 - 08:56
Après une telle capture d'espace de temps
sur les chaînes d'information en continu, qu'une embellie sondagière augmente...normal ! Attendons les conclusions du "grand débat". Ce dernier lasse les Français, si l'on en croit les sondages.
cloette
- 13/02/2019 - 13:59
ras le bol
de la Com en lieu et place de gouvernement .
assougoudrel
- 13/02/2019 - 12:10
Si c'était vrai, on ne
verrait pas la clique si en colère, agressive et haineuse envers les français (le peuple qui demande de vivre décemment) lors des nombreux débats stériles sur les plateaux de télévision. Hier soir, sur LCI, il n'y avait qu'un représentant RN face à des gens qui avaient la bave aux lèvres. Je crois qu'ils flairent une chute mortelle du "premier de cordée", les entraînant tous dans l’abîme.