En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 heure 47 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 2 heures 29 min
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 2 heures 42 min
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 14 heures 16 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 16 heures 42 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 20 heures 37 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 22 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 22 heures 6 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 22 heures 7 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 22 heures 9 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 2 heures 37 min
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 2 heures 59 min
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 15 heures 47 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 19 heures 11 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 21 heures 20 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 22 heures 5 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 22 heures 7 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 22 heures 8 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 22 heures 10 min
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Savoir-faire français

Maintien de l'ordre et "gilets jaunes" : la France n'en fait qu'à sa tête

Publié le 31 janvier 2019
La France ne semble pas vouloir s'inscrire dans le processus de "désescalade" prôné par ses voisins européens pour apaiser les relations entre manifestants et forces de l'ordre. Le Conseil de l'Europe se dit "gravement préoccupé".
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France ne semble pas vouloir s'inscrire dans le processus de "désescalade" prôné par ses voisins européens pour apaiser les relations entre manifestants et forces de l'ordre. Le Conseil de l'Europe se dit "gravement préoccupé".

Chaque samedi de mobilisation des "gilets jaunes" amène avec lui son lot de blessés : manifestants, policiers, journalistes, passants… Si les "casseurs" ne sont clairement pas exempts de reproches, certains y allant pour causer de graves blessures aux forces de l'ordre, ces dernières ne sont pour autant pas mieux loties. En attestent les centaines de vidéos partagées sur le compte Twitter de l'écrivain David Dufresne, par exemple, dans lesquelles on peut voir des "gilets jaunes" éborgnés, mutilés par les fameuses armes "non-létales" des autorités, les LBD (lanceurs de balle de défense) et les grenades de désencerclement, qui ont arraché la main de plusieurs manifestants ayant tenté de les ramasser. Comme le rapporte Le Monde ce jeudi 31 janvier, la police et la gendarmerie française n'ont, à l'inverse de plusieurs pays européens, pas mené de réforme afin de faire diminuer le nombre de violences lors des manifestations. Le Conseil de l'Europe se dit "gravement préoccupé" par la situation.

Les autorités françaises n'aiment pas "recevoir des leçons des autres sur leurs stratégies"

Ainsi, entre 2010 et 2013, neuf pays européens participaient au programme de recherches Godiac (Good practice for dialogue and communication as strategic principles for policing political manifestations in Europe), soutenu par l'Union européenne, pour tendre vers un apaisement des relations entre citoyens et forces de l'ordre. La France, qui revendique une longue tradition du maintien de l'ordre public, n'en faisait pas partie. "En France, les forces de l’ordre disent avoir inventé le maintien de l’ordre et montrent une belle résistance à coopérer et à recevoir des leçons des autres sur leurs stratégies", explique au Monde Olivier Fillieule, chercheur en sciences politiques à l'université de Lausanne (Suisse) et au CNRS.

Or, la mobilisation des "gilets jaunes" confronte la police et le gendarmerie à une contestation polymorphe, sans réel leader ni mot d'ordre, où se mêlent manifestants pacifistes et individus violents. "La technicité des forces mobiles françaises, reconnue, n’est pas remise en cause. Mais la réflexion est en cours sur la pédagogie pendant les manifestations, et il faut aller dans cette direction", précise au quotidien Grégory Joron, délégué national des officiers des CRS au syndicat Unité SGP Police Force ouvrière. L'enjeu de communication avec la foule est primordial pour éviter d'envenimer des situations qui pourraient éventuellement ne pas dégénérer. "Beaucoup de personnes ne comprennent pas pourquoi elles sont dans un nuage de gaz lacrymogène alors qu’elles sont à 100 mètres des premiers rangs", ajoute le syndicaliste. "Elles ne peuvent pas comprendre ce que signifient les avertissements des forces de l’ordre : le tir d’une fusée rouge, le fonctionnement des sommations ou les appels aux haut-parleurs".

"Unités de paix", panneaux informatifs, policiers psychologues…

Les unités antiémeutes françaises sont plus lourdement armées que dans de nombreux pays européens. Les changements tactiques contraints par les différentes formes de protestation des "gilets jaunes", alliés à un manque de formation chez certaines unités déployées en renfort, auraient participé à l'augmentation totale du nombre de blessés. "Loin d’apaiser les tensions et de garantir la protection de l’ordre public et des libertés fondamentales, [le modèle du maintien de l’ordre] se révèle être contre-productif sur les court, moyen et long termes", prévenait en 2017 l'association ACAT dans un avis remis au Défenseur des droits et dans lequel elle invitait les autorités françaises à "s’engager urgemment dans la voie empruntée par leurs homologues européennes".

Tandis qu'aux Pays-Bas, des "unités de paix" font le lien entre policiers antiémeutes et manifestants, sur le modèle des "officiers médiateur" suédois, que de grands écrans lumineux préviennent, en Allemagne, des opérations menées actuellement par la police (charge, sommation, demande d'évacuation), et que la création en Espagne d'un département de médiation, composé de policiers formés en psychologie, présente des résultats encourageants (-70% d'incidents en manifestation en trois ans), la France revendique une indépendance d'abord symbolique, mais également économique. Pour cause, cette "exception française" semble séduire sur le marché de l'armement et de la formation de polices étrangères, friandes de venir découvrir le "savoir-faire" français dispensé par la direction de la coopération international (DCI), qui forme les jeunes gendarmes et policiers. Ironie du sort, selon Le Monde : une expérimentation devait avoir lieu lors d'une manifestation fin 2018 pour tester la communication des policiers, mais le mouvement des "gilets jaunes" a remis cela à plus tard.

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

03.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

04.

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

05.

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

06.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

07.

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

04.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gré
- 01/02/2019 - 21:25
Tiens, voilà l'UE qui se
Tiens, voilà l'UE qui se réveille ! Faut-il que la situation devienne grave ...