En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© FRED TANNEAU / AFP
Sécurité
Greenpeace : des drones ont déclenché des fumigènes sur le site nucléaire de la Hague
Publié le 25 janvier 2019
Greenpeace a revendiqué cette intrusion sur le site nucléaire de la Hague. Le débat sur la sécurité des sites sensibles va être une nouvelle fois relancé.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Greenpeace a revendiqué cette intrusion sur le site nucléaire de la Hague. Le débat sur la sécurité des sites sensibles va être une nouvelle fois relancé.

L'ONG Greenpeace s'est félicitée, ce vendredi sur Twitter, d'une opération menée par ses militants sur le site nucléaire Orano, anciennement Areva, de la Hague. Une fumée orange était visible sur le toit du bâtiment sensible de la Hague. 

Le porte-parole du groupe Orano a confirmé cette intrusion mais a tenu à préciser qu'il n'y a "pas eu d'impact sur la sûreté des installations".

Orano a "prévenu les autorités" et a indiqué qu'une plainte pour intrusion allait être déposée. 

Greenpeace a révélé avoir déclenché des fumigènes de détresse sur le toit de la piscine d'entreposage des combustibles irradiés de l'usine Orano de la Hague. Cette opération spectaculaire a été menée afin de "dénoncer le risque de saturation et sa vulnérabilité" comme le précise le communiqué : 

"Greenpeace a démontré, une fois de plus, que les installations nucléaires françaises ne sont pas suffisamment protégées contre les risques d’agression externe. Mais ce qui est particulièrement choquant, c’est que ce drone ait pu allumer des fumigènes de détresse sur le toit de la piscine, c’est-à-dire le point faible d’un bâtiment contenant la plus grande quantité de matières radioactives dans le monde". 

L'usine de la Hague est le leader mondial dans le domaine du recyclage des combustibles usés provenant des réacteurs nucléaires du monde entier.   

Vu sur : Le Parisien
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
02.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
03.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
04.
Vol MH370 : "le pilote s'est s'envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
05.
Laura Smet a épousé Raphaël Lancrey-Javal au Cap Ferret
06.
Derrière la réforme de l’assurance chômage, une révolution dont le gouvernement ne veut pas assumer le nom ?
07.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
01.
La marque France : une foule d'atouts (2/2)
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
06.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Beredan
- 25/01/2019 - 18:28
Irresponsable , voire criminel !
Quelles poursuites engagées ?
moneo
- 25/01/2019 - 16:59
Greepeace
ils savent très bien qu'ils ne risquent rien.Si on les mettait en prison des la première mauvais plaisanterie ç a s'arrêterait de suite
La
France paie son laxisme
Anouman
- 25/01/2019 - 16:19
Greenpeace
Si on les mettait au trou un bon moment après chacune de leurs actions ridicules ils finiraient par se calmer. La loi doit le permettre. Le survol d'une centrale à moins de 1000m est punissable de 2 ans de prison et 45000 euros d'amende. Une intrusion est autrement plus grave et j'imagine que le législateur ne l'a pas oublié. Pourquoi protège-t-on ces nuisibles?