En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Christope Petit Tesson / POOL / AFP
En coulisses
Interrogé sur son "très mauvais" échange avec Trump, Macron évoque des saucisses de Bismarck
Publié le 06 juin 2018
Selon CNN, les deux hommes ont eu un "très mauvais" échange téléphonique jeudi dernier…
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon CNN, les deux hommes ont eu un "très mauvais" échange téléphonique jeudi dernier…

Selon CNN, Donald Trump et Emmanuel Macron ont eu un "très mauvais" échange téléphonique jeudi dernier après l'annonce américaine de relever les droits de douane sur les importations d'acier et d'aluminium. Interrogé à ce sujet lors de la conférence de presse donnée mardi 5 juin à Paris avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, Emmanuel Macron a déclaré : "Je n'ai jamais raconté les coulisses". Et d'ajouter : "Parce que comme l'a dit Bismarck, si on expliquait aux gens la recette des saucisses, il n'est pas sûr qu'ils continueraient à en manger!"

Le dialogue avait été "franc"

"Je suis attaché à ce que les gens voient le plat servi mais je ne suis pas persuadé que le commentaire de la cuisine aide au bon service du plat ou à sa bonne consommation. Des gens parlaient du coup de fil, ils ne viennent pas de chez moi!", a-t-il précisé.

"Nous à Paris, on n'a pas l'habitude de faire du commentaire de comment ça s'est passé, si c'est chaud, si c'est froid, si c'est chaleureux, si c'est terrible... On fait et on avance". Toutefois, il a reconnu que le dialogue avait été "franc". "J'aurai à nouveau lors du G7 une discussion utile et franche avec le président Trump, comme j'en ai depuis le premier jour", a-t-il ajouté.

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
L'ancien garde du corps de Lady Di s'inquiète pour la sécurité de Meghan Markle
05.
Grand Débat à Souillac : le Président qui mouillait sa chemise (jusqu’à risquer de la perdre ?)
06.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
07.
10% des oeuvres d'art de l'Etat portées disparues
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
04.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
05.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
06.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 06/06/2018 - 16:51
On fait et on avance"
Ah Macroleon!!! : Si tu avances quand il recule comment veux tu donc qu'il t'........
assougoudrel
- 06/06/2018 - 15:51
Humiliation
Celui qui a humilié le pays est Macron quand, en Algérie, il a parlé de "crime contre l'humanité" concernant la colonisation. Il nous humilie par son incompétence, en nous traitant de "rien" et en nous méprisant. Cet individu, imbu de sa personne, reçoit notre mépris en retour. Quand à Trump et Poutine, ainsi que Merkel, ils travaillent pour leur pays, contrairement à ce charlot qui est devenu président par défaut. Et "merde" pour celui qui n'est pas content.
aristide41
- 06/06/2018 - 14:59
Une belle brochette
de patriotes. Reste juste à choisir celui qui nous fera subir les derniers outrages.Trump ou Poutine? Lequel des deux vous fait le plus rêver? Vous semblez en mourir d'envie. En tout cas, vous semblez adorer que le premier troufion venu humilie notre pays. Vous voulez qu'on vous menotte en plus, façon 50 nuances de Grey? Une bonne fessée, c'est tellement bon!