En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Osé
Devant Angela Merkel, Emmanuel Macron critique le "fétichisme" allemand pour les excédents budgétaires
Publié le 10 mai 2018
Une déclaration qui est intervenue alors que le chef de l'Etat a reçu ce jeudi le prix Charlemagne, qui distingue ceux qui s'engagent pour la construction européenne.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une déclaration qui est intervenue alors que le chef de l'Etat a reçu ce jeudi le prix Charlemagne, qui distingue ceux qui s'engagent pour la construction européenne.

Un discours qui a dû faire grincer quelques dents. Ce jeudi, Emmanuel Macron a reçu le prix Charlemagne (décerné tous les ans depuis 1950 à des personnalités qui se sont engagées pour la construction européenne) à Aix-la-Chapelle. Dans son discours, le chef de l'Etat a notamment appelé à "faire de l'Europe une puissance géopolitique, commerciale, climatique, économique, alimentaire, diplomatique propre" et à se battre "pour reforger" l'Europe.

Mais il s'est aussi permis une critique au pays hôte, qui dû surprendre nombres d'invités. "En Allemagne, il ne peut y avoir un fétichisme perpétuel pour les excédents budgétaires et commerciaux, car ils sont faits aux dépens des autres" a ainsi lancé le président français.

Rattrapé par l'actualité des derniers jours, le locataire de l'Elysée a évoqué le brûlant dossier iranien.  "Nous avons fait le choix de construire la paix et la stabilité au Proche et Moyen-Orient. Nous l’avons souverainement assumé, nous l’avons collectivement porté. Sans citer Donald Trump, il a ajouté : "D'autres puissances, tout aussi souveraines que nous, ont choisi de renoncer à leur propre parole. Devons nous renoncer pour autant à nos propres choix, devons nous céder à la politique du pire ?"

Vu sur : Lu sur Europe 1
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
04.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
05.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
06.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
07.
De Benalla à Loiseau en passant par Castaner : ces déceptions personnelles d'Emmanuel Macron qui montrent son incapacité à bien s'entourer
01.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
02.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Déjà 10 ans de croissance record aux Etats-Unis : voilà les erreurs françaises et européennes qui nous en ont privé
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
05.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
l'enclume
- 11/05/2018 - 09:57
Tout est vanité rien que vanité
walchp - 10/05/2018 - 18:01 - Seriez vous un supporter zéééélé, un macronnard républicain en marche à pas cadencé ????
Pharamond
- 11/05/2018 - 08:30
Curieux
Beaucoup de tam-tam sur le retrait de cinq euros/mois d'APL pour les étudiants ,soit soixante euros/an,et "en même temps",on fait silence sur le gain par les mêmes de 217 Euros/an du fait du transfert de la sécurité sociale étudiants vers le régime général.Curieux!
Ganesha
- 11/05/2018 - 08:15
Test de dépistage
Ce sujet pourrait constituer un test de dépistage précoce, à la fois simple et efficace, pour la maladie d'Alzheimer. On vous pose la question : ''Pensez-vous que la solution des problèmes économiques actuels, serait que tous les pays européens soient, en même temps et en permanence, en excédent commercial les uns vis à vis des autres ?''. Si vous répondez oui, il est grand temps de prendre un rendez-vous avec un neurologue et de vous trouver une place dans un EHPAD !