En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© BFM Business
Keep cool an stay FO
"Tu fais de la politique ou tu fais du syndicalisme ?" : Jean-Claude Mailly répond sèchement à Jean-Luc Mélenchon
Publié le 18 octobre 2017
"On n’a pas de leçons à recevoir de lui ou d’autres" a lancé le secrétaire général de Force ouvrière au micro de France 2.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"On n’a pas de leçons à recevoir de lui ou d’autres" a lancé le secrétaire général de Force ouvrière au micro de France 2.

Lundi soir sur TF1, Jean-Luc Mélenchon avait fait part de sa déception quant à la manière dont les syndicats conduisent le mouvement social contre la réforme du code du Travail, disant craint une "victoire de Macron par KO". "Le mouvement syndical est très divisé"avait-il estimé. "Si ça continue comme ça, en dépit des efforts de certains syndicats qui ont tout porté sur leur dos, nous pourrions aboutir à la plus grosse défaite du mouvement ouvrier qu'on a jamais vue depuis les trente dernières années".

Invité des Quatre vérités sur France 2 ce mercredi, Jean-Claude Mailly a demandé au leader des Insoumis de garder son calme…d’une manière plutôt surprenante. "J'ai envie de dire keep cool, mec ! Tu fais de la politique ou tu fais du syndicalisme ? T’es adhérent quelque part ?" a lancé le secrétaire général de Force ouvrière. Avant de poursuivre : "On n’a pas de leçons à recevoir de lui ou d’autres. Il est dans un rôle politique, nous on fait du syndicalisme. Je ne comprends pas ce genre d’interventions, on ne sait plus où il se situe. On a l’impression que c’est le grand organisateur des manifestations..."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Attention danger politique pour Emmanuel Macron : voilà pourquoi l’électorat en marche est à manier avec grande précaution
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
06.
Un bilan dont il “n’y a pas à rougir” : radioscopie des performances économiques de la France depuis l’élection d’Emmanuel Macron
07.
Cancer : Non, on ne peut pas affamer les cellules malades, mais il est possible d’optimiser son alimentation
01.
Palmarès équilibré aux César
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
03.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
04.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 18/10/2017 - 16:56
Bravo
c'est vrai que le melanchon a passé la ligne jaune. Megalo le mec, il s'y croit;.
allez, à la retraite, dégagez, lui et ses sbires
vangog
- 18/10/2017 - 14:18
Beaucoup de porosité entre extrême-gauche et syndicalisme...
en effet! Mélenchouille, qui a l'ambition et talents de tribun d'un petit Hitler, confond les 2 rôles depuis longtemps...
J'accuse
- 18/10/2017 - 11:28
Parce que Mailly ne fait pas de politique, lui ?
L'activité (l’activisme, plutôt) des centrales syndicales en France est essentiellement politique, avec les procédés de l'anarcho-syndicalisme, sans rapport avec la défense des salariés, tout en rapport avec une conception marxiste-léniniste des politiques économiques et du sociales. Que le communiste Mélenchon se mêle de syndicalisme est entièrement dans cette logique. N'oublions pas non plus que FO est issu de la CGT, longtemps aux ordres du PCF, lui-même aux ordres du PCUS.