En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
Les réactions de la matinée

Bruno Le Maire critique la volonté des Républicains d'exclure des membres du gouvernement

Publié le 06 octobre 2017
De son côté, François Baroin fustige la tendance d'Emmanuel Macron à "recentraliser."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
De son côté, François Baroin fustige la tendance d'Emmanuel Macron à "recentraliser."

Bruno Le Maire (Public Sénat) : "Les Républicains feraient une erreur s'ils excluaient Gérald Darmanin et Edouard Philippe. On peut combattre sur le terrain politique en contestant telle décision mais je ne crois pas que les exclusions soient des réponses modernes et compréhensibles pour les Français."

François Baroin (RTL) : "Il y a une réalité structurelle où (Emmanuel Macron) a sûrement une vision centralisatrice (…) Il a certainement beaucoup d'ambition pour le pays, et il a raison, et je ne doute pas de sa vision réformatrice qui est louable. Ce que je pense en revanche, c’est que sa construction personnelle, l’organisation du pouvoir actuel, est très centralisatrice (...) L'État ne peut plus tout. Il faut faire confiance, il faut décentraliser. Nous sommes dans une période où l'on recentralise beaucoup trop."

Jean-Marie Le Guen (Sud radio) : "Il y a une faiblesse, un opportunisme, notamment de la France Insoumise, qui se laisse aspirer, par souci électoral, peut-être par complaisance idéologique, vers des thèses communautaristes et qui vont même au-delà. Je pense que Jean-Luc Mélenchon, qui n'est pas du tout sur cette tradition, par faiblesse, est entouré de gens qui sont sur cette position et son mouvement est aspiré par ce type de positions, ce qui rajoute à la gravité et à l'extrémisme de la position mélenchonienne."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
CasCochyme
- 06/10/2017 - 17:52
gaspillage
Ce personnage avait fait imprimer pour les primaires un pensum de 1000 pages (!) dont l'essentiel a dû rester dans les cartons. Les Verts étant bien mal en point, je leur suggérerais pour se rendre utiles de demander à Torquemada Hulot de diligenter une enquête sur le gâchis écologique correspondant à une telle impression. Enfin ce monsieur n'a peut-être pas encore tout révélé de ses plans sinueux. Il disait que sa trop grande intelligence pouvait être un handicap. Qu'il reste donc auprès des fulgurants génies Ferrand Collomb Attali O'Petit Schiappa Parly et autres incontournables vedettes. On n'a vraiment plus besoin de lui.
abracadarixelle
- 06/10/2017 - 17:43
N'est pas Machiavel qui veut....
et B. le Maire n'est qu'un petit traître de comédie.
Sur le fond, quoiqu' en pensent les intéressés , on ne peut avoir un pied dans chaque camp sous réserve de grand écart et là, gare aux claquages !
Salgado
- 06/10/2017 - 15:01
L'idiot du village.
Ses copains disaient:"le rigolo c'est Bruno " Maintenant c'est :" le traitre c'est Lemaire."