En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Benjamin CREMEL / AFP
Chronique d'une chute annoncée
Florian Philippot annonce qu’il quitte le Front national
Publié le 21 septembre 2017
"Je n'ai pas le goût du ridicule et je n'ai jamais eu le goût de ne rien faire. Donc, bien sûr je quitte le FN" a-t-il expliqué sur France 2.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Je n'ai pas le goût du ridicule et je n'ai jamais eu le goût de ne rien faire. Donc, bien sûr je quitte le FN" a-t-il expliqué sur France 2.

Philippot et le FN, c’est désormais de l’histoire ancienne. Devenu vice-président sans attributions pour avoir refusé de quitter la présidence de son association "Les Patriotes", celui qui était numéro 2 du parti frontiste a annoncé sa démission ce jeudi matin sur France 2. "On m'a annoncé que je suis vice-président de rien" a-t-il indiqué. "Ecoutez, je n'ai pas le goût du ridicule et je n'ai jamais eu le goût de ne rien faire. Donc, bien sûr je quitte le Front national."

L’ex-numéro 2 a affirmé en tous cas ne pas en vouloir à Marine Le Pen. "Je pense que la décision de me nommer vice-président de rien a fait beaucoup de mal aux militants. Mais je ne blâme pas Marine." Il a estimé cependant que "le Front national est rattrapé par certains vieux démons. On voit des expressions inquiétantes ressurgir sur la dédiabolisation."

Mercredi, Marine Le Pen lui a retiré ses responsabilités exécutives. "Florian Philippot, sollicité par mes soins, n'a pas répondu à la demande de mettre un terme au conflit d'intérêts résultant de sa double responsabilité de vice-président du Front National chargé de la stratégie et de la communication et de président de l'association les Patriotes", avait-elle expliqué dans ce communiqué. En conséquence, "j'ai pris la décision de lui retirer sa délégation à la stratégie et à la communication. Sa vice-présidence sera, à compter de ce jour, sans délégation".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Grand débat : ce vent de bêtise qui siffle sur nos têtes
02.
Prime exceptionnelle de fin d’année : comment Emmanuel à Macron a (nettement) privilégié son électorat sans le vouloir
03.
La France, cette île perdue au milieu des océans ? Tout ce que révèle (aussi) ce dont Emmanuel Macron n’a PAS parlé
04.
Nous avons déjà obtenu de bons résultats : le vrai/ faux des déclarations d’Emmanuel Macron sur sa politique économique
05.
Cash investigation : poursuivi par Elise Lucet, un patron s'enfuit en courant
06.
Emmanuel Macron : la conférence de presse dont on se souviendra parce qu’il... n’y avait rien de particulier à en retenir
07.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
01.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
02.
Manon Aubry découvrira-t-elle que la FI est une secte stalinienne avant ou après les élections ?
03.
La Belle au bois dormant est un "conte sexiste" : supprimé dans certaines écoles!
04.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
De #GaspardGlanz au passé de Nathalie Loiseau, ces clashs qui soulignent la mentalité de guerre civile qui gagne les esprits français
01.
Le coupable dans l’incendie de Notre-Dame : le progressisme
02.
Pourquoi les 50 morts musulmans de Christchurch pèsent-ils tellement plus lourd que les 200 morts chrétiens du Sri Lanka ?
03.
Pourquoi les erreurs européennes dans le traitement de la crise financière de 2008 sont les racines de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et l’UE
04.
Névroses nationales : et la France de demain, vous la voulez à l’identique ou conscientisée ?
05.
Et rien ne se passa comme prévu (par les progressistes)... : 2019 ou l’effondrement des promesses du monde de 1968
06.
Etudiante, Nathalie Loiseau s'est présentée sur une liste d'extrême droite
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 21/09/2017 - 14:56
@ gerint
MMLP parle même de changer de nom. Si elle revient en politique, ce sera pour créer son parti, car elle voudra pas ramasser des lambeaux pour essayer de rafistoler ce que sa tante aura détruit, car ses ennemis (on ne peut même pas dire adversaires) diront que rien n'a changé. Peut-être trouvera-t-elle des alliés.
gerint
- 21/09/2017 - 13:36
MLP n’a pas du tout la carrure
Pour elle c’est fini. Et il n’edt Pas sûr que Marion se jette à l’eau
assougoudrel
- 21/09/2017 - 11:12
Je ne suis pas fan de Phillippot,
mais ce n'est pas lui que j'ai vu face à macron lors du débat. Pour moi, ce n'est pas parce qu'il s'est retiré que beaucoup de déçus de ce spectacle lamentable vont revenir et MLP ne sera jamais Présidente de la République. Beaucoup du FN attendent MMLP qui est d'une autre pointure et qui ne met pas de "l'eau dans la bouche" pour ne pas parler crûment et dire comme Trump: "les français d'abord et les clandestins n'ont aucun droit et doivent être virés du territoire national".