En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Reuters
Dissident

Législatives : Jean-Pierre Lecoq, maire Les Républicains (LR) du VIe arrondissement de Paris, se présente face à NKM

Publié le 16 mai 2017
"A l’allure où va la campagne des législatives, qui s’annonce aussi folle que celle de la Présidentielle, rien ne dit que je ne vais pas, au final, finir par récupérer l’étiquette LR", ironise le maire du VIe arrondissement de Paris.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"A l’allure où va la campagne des législatives, qui s’annonce aussi folle que celle de la Présidentielle, rien ne dit que je ne vais pas, au final, finir par récupérer l’étiquette LR", ironise le maire du VIe arrondissement de Paris.

Après le parachutage de Nathalie Kosciusko-Morizet dans la 2e circonscription de la capitale (Ve, VIe, VIIe arrondissements), Jean-Pierre Lecoq, le maire (LR) du VIe arrondissement, avait été investi dans la 11e circonscription (une partie du VIe et une partie du XIVe) par les Républicains. Il se présentera finalement en dissident face à la présidente du groupe Les Républicains (LR) au Conseil de Paris.

"J’ai décidé de déposer ma candidature en tant que candidat divers droite sur la 2e circonscription", a-t-il déclaré. 

>>>> À lire aussi : Législatives : pour Rachida Dati, NKM est une "enfant gâtée" qui n’a "jamais bossé de sa vie"

Selon Le Parisien, l’appel de NKM à saisir la main tendue d’Emmanuel Macron après la nomination d’Edouard Philippe à Matignon a fini de convaincre Jean-Pierre Lecoq de briguer la succession de François Fillon sur cette circonscription. 

"A l’allure où va la campagne des législatives (des 11 et 18 juin), qui s’annonce aussi folle que celle de la Présidentielle rien ne dit que je ne vais pas, au final finir par récupérer l’étiquette LR", a même ironisé Jean-Pierre Lecoq. 

D'après les indiscrétions du quotidien, ce dernier a été "vivement encouragé par plusieurs élus parisiens (ex-soutiens de Nicolas Sarkozy) pour affronter NKM".

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

Le Titanic est-il en train de disparaître définitivement ?

04.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

05.

Quand Isabelle (Saporta) trompe Yannick (Jadot) avec Gaspard (Gantzer) et que le vrai cocu s'appelle David (Belliard)

06.

La fin des Bisounours : les experts en marketing découvrent que plus d’un Français sur deux avoue une attirance pour « les méchants »

07.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

03.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

04.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

02.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

03.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

04.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

05.

Un été tranquille ? Pourquoi Emmanuel Macron ne devrait pas se fier à ce (relatif) calme apparent

06.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 17/05/2017 - 11:46
enfin une bonne nouvelle
si ça permet de se débarrasser de NKM enfin...
Ex abrupto
- 17/05/2017 - 10:48
Je me demande...
...ce que sont devenues les collectes d'info des marcheurs...J'ai plu que le sentiment que le macron il avait déjà son programme en tête et qu'il n'en a rendu compte qu'à condition que ça aille dans la direction qu'il avait prédéterminée!
Vincennes
- 17/05/2017 - 00:57
NKM DIGNE de rejoindre les crabes "en marche" de travers
Je plains tous les jeunes "marcheurs" qui se sont fait avoir et dont s'est servi microbe pour faire le job et encaisser les "adhésions" et qui vont être jetés comme des kleenex, après usage!!!! Que les "LR" qui veulent rejoindre MACRON le fasse et BON VENT......... bon débarras.......ras le bol de toutes ces taupes, nous n'en avons pas l'utilité aux Républicains......qu'ils DEGAGENT.