En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
En colère
Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan critique "les idiots utiles du système"
Publié le 03 mai 2017
Dans une interview au Parisien, l'allié de Marine Le Pen ne mâche pas ses mots contre ceux qui critiquent son rapprochement avec le FN.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans une interview au Parisien, l'allié de Marine Le Pen ne mâche pas ses mots contre ceux qui critiquent son rapprochement avec le FN.

Depuis son ralliement à Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan doit faire face à un tourbillon de critiques, y compris devant sa mairie de Yerres où les manifestants se sont réunis ce mardi. "En démocratie, chacun a le droit de dire ce qu'il pense mais aussi d'appeler à voter pour qui il veut. Les Français ont un choix crucial entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Moi, à la différence de la classe politique lâche et peureuse, j'ai pris ma responsabilité et je l'assume complètement", explique Nicolas Dupont-Aignan.

Et de tancer "tous ces gauchistes qui viennent en bus protester devant ma mairie feraient mieux de protester contre M. Macron, qui va leur faire une loi Travail bis. Ce sont les idiots utiles du système."

"Ayant été réélu à Yerres (commune de 29.000 habitants) avec 80% des voix à trois reprises, il y a forcément des mécontents quant à mon choix du second tour" poursuit le député-maire. "L'avenir de la France, et pas mon avenir politique, est en jeu. Ce n'est pas un ralliement, c'est un accord de gouvernement sérieux et équilibré." Malgré la demande de plusieurs élus, il ne démissionnera pas de la présidence de l'agglomération de communes où il vit. "Eux, ils ont appelé à voter Macron après l'avoir combattu. Je n'ai pas de leçons à recevoir de gens qui ont trompé leurs électeurs"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
05.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
07.
Forte hausse des cleantechs. Bulle financière ou investissement d’or et déjà productif ?
01.
Quelles compensations pour les passagers ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 05/05/2017 - 02:01
Le plan de sortie de l'Euro est renforcé par Dupont-Aignan!
En proposant une transition douce, avec cohabitation (les Français adorent ça!) des monnaies nationales et d'un Euro devenu monnaie d'échange, avec des taux de change entre ces derniers fixés politiquement (les technocrates Bruxellois vont enfin pouvoir bosser sur du concret...), et évitant ainsi la spéculation, Dupont-Aignan a apporté une pierre fondamentale au processus de sortie raisonnée de l'Euro de MLP. Ce nouveau-Franc bénéficiera de la "prime de compétitivité" apportée grâce à la reconquête de sa compétitivité par la France, et aux relocalisations d'industrie qui font partie du programme de Marine Le Pen. Les deux programmes de Marine Le Pen et Dupont Aignan sont ainsi parfaitement complémentaires, pour assurer aux Nations européennes une sortie du bourbier de l'Euro et une transition douce et raisonnée vers l'Europe de la coopération des Nations libres et adultes, succèdent à l'UE de la guerre économique des régions européennes...bébé Macron qui vient de naître, et ne connaît même pas Hollande, couché! Tut-tut!
lafronde
- 04/05/2017 - 15:51
NDA a été courageux. Je le soutiens.
Ce débat Marine Le Pen-Macron fut un formidable révélateur d'imposture. Si Macron a pulvérisé le plan de sortie de l'euro de MLP, il a dédouané l'euro de sa responsabilité sur le chômage, en l'imputant aux gouvernements successifs qui "depuis vingt ans" n'ont pas fit les réformes nécessaires. Macron a aussi blâmùé la situation actuelle de l'Ecole, de l'Emploi " je n'étais pas d'accord, je suis parti du gouverment" de la Sûreté - construction de prison.Macron s'est fait le procureur du quinquennat où il a été Ministre de l'Economie ! Macron dénonce l'actrion de tous les gouvernements depuis vingt ans. Or depuis trente ans tous ont été institués par des majorités issues du cartel électoral "front républicain". Autrement dit Macron déplore le bilan gouvernemental d'un choix politique - l'ostracisation politique du FN, qu'il revendique encore ! Si d'aucuns disent que Macron a remporté ce débat, c'est une victoire à la Pyrrhus, tant il a du reconnaître la faillite des gouvernements successifs. Il a à son tour donné raison à la critique du LR-PS (après l'UMPS). Tous ces aveux changent la donne pour les Législatives. Rien n'est joué ! Résistons avec Marine Le Pen !
essentimo
- 04/05/2017 - 08:10
Après la prestation
de son idole hier soir, qui est le plus idiot de la semaine ? Je vous laisse deviner !