En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

07.

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 9 heures 55 min
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 10 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 11 heures 19 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 13 heures 29 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 14 heures 14 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 15 heures 43 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 16 heures 15 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 17 heures 22 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 17 heures 46 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 18 heures 15 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 10 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 11 heures 5 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 12 heures 1 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 14 heures 2 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 15 heures 32 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 15 heures 45 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 17 heures 18 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 17 heures 33 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 17 heures 53 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 18 heures 20 min
Crises

Le remède qui tue le malade

Publié le 26 février 2011
Athènes et Dublin affrontent deux crises distinctes dont les réponses semblent inadéquates.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Athènes et Dublin affrontent deux crises distinctes dont les réponses semblent inadéquates.

Dans un climat de fort mécontentement social après l'acceptation du plan de sauvetage par son gouvernement, le Premier ministre irlandais Brian Cowen a annoncé ce lundi soir des élections anticipées dès le début de l'année 2011, soit juste après l'adoption du budget de crise et des mesures de rigueur.

L'aide de l'UE et du FMI sont venus répondre aux risques de contagion si redoutés dans la zone Euro (notamment au Portugal ou à l'Espagne), mais cette solution n'est peut-être pas la plus adéquate.

François Leclerc remarque tout d'abord qu'il est troublant de constater qu'un traitement similaire ait été administré à deux malades (l'Irlande et la Grèce) qui présentent des pathologies bien différentes.
Athènes, par exemple, a subi une crise des finances publiques alors que Dublin a d'abord été confronté à une défaillance de la finance privée. Autre différence: la Grèce a sollicité l'aide internationale pour pouvoir payer ses fonctionnaires quand l'Irlande a été forcée d'accepter un plan de sauvetage alors que ses banques pouvaient continuer à se refinancer auprès de la BCE. L'Irlande présente cependant une crise plus importante, comme en témoigne le montant de l'aide qui lui est accordée - sensiblement la même que celle apportée à la Grèce mais le pays est trois fois moins peuplé.

Ceci étant dit, ces plans de sauvetage s'apparentent à des remèdes qui vont "tuer le malade". C'est en tout cas l'avis de François Leclerc qui, sur le blog de Paul Jorion, estime que le "mécanisme de crise" devrait être permanent et devrait prévoir "la participation des créanciers à son financement".
Devant l'impossibilité d'une telle construction à court terme, trois options se présentent: la mutualisation de la crise européenne au niveau international via le FMI, l'engagement de la BCE dans un programme volontaire d'achat de dette publique et la restructuration de cette dette publique pour pouvoir s'attaquer ensuite à la dette des banques.

Cette troisième alternative, privilégiée par François Leclerc, obtient également l'aval de Nouriel Roubini, l'un des économistes qui avait prévu la crise des subprimes. Selon lui, on ne s'attaque pas à la racine du problème - l'excès d'endettement du secteur privé. Nouriel Roubini estime par ailleurs que la situation de la France prend le chemin grec. Paris n'a, selon lui, entrepris aucune réforme structurelle qui puisse atténuer les effets d'un déficit budgétaire élevé. Pire, la France est politiquement limitée dans sa capacité de changement: "Qu'est-ce que ça va donner quand on verra des réformes radicales ? C'est une question qui reste posée dans le cas de la France".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après