En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© Reuters
Atlantico.fr Terrorisme arme police
Graves conséquences
Viry-Châtillon : les deux policiers sont "sains et saufs" mais garderont "des séquelles importantes"
Publié le 24 octobre 2016
Le Figaro a interrogé le professeur Maurice Mimoun, chef du service chirurgie plastique, esthétique et traitement des brûlés de l'Hôpital Saint-Louis de Paris.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Figaro a interrogé le professeur Maurice Mimoun, chef du service chirurgie plastique, esthétique et traitement des brûlés de l'Hôpital Saint-Louis de Paris.

Deux semaines après leur terrible agression, les deux policiers touchés par les cocktails Molotv sont "sains et saufs" a affirmé, auprès du Figaro, le professeur Maurice Mimoun, chef du service chirurgie plastique, esthétique et traitement des brûlés de l'Hôpital Saint-Louis de Paris. "Ils souffraient de brûlures au visage et aux mains. La jeune femme a reçu des soins spécialisés et est maintenant traitée en soins externes" souligne le médecin. "Dès son arrivée, le jeune adjoint de sécurité, brûlé au 3e degré profondément au visage et aux mains, a bénéficié des soins de réanimation réalisés par l'équipe du professeur Alexandre Mebazaa et des soins chirurgicaux prodigués par mon équipe. L'intervention chirurgicale a consisté à l'excision de toute la brûlure et à son remplacement par une greffe prise sur son cuir chevelu. Ses mains ont été traitées puis immobilisées par des fixateurs externes permettant ainsi de les maintenir dans la meilleure position pour qu'elles récupèrent au mieux leur mobilité."

"La vie sauvée ne veut pas dire que leur parcours médical est terminé" précise le professeur Mimoun. "Le visage et les mains sont les deux zones du corps les plus visibles. C'est pourquoi, il est important de préciser que le pronostic fonctionnel, social et esthétique des deux patients est quant à lui engagé. Ils garderont des séquelles importantes que nous nous efforcerons de limiter."

Vu sur : Lu sur le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
02.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
03.
Montée du Brexit Party dans les sondages : Le Royaume-Uni en voie de s'enfoncer dans l'une des plus graves crises politique de son histoire
04.
La taxe carbone va prendre l’avion, très bonne idée, sauf que ceux qui vont payer ne sont pas ceux que l’on croit
05.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
06.
La Chine est désormais le premier partenaire commercial de l’Allemagne et voilà ce que ça change pour l’Europe
07.
Dear Melania : pourquoi les médias se trompent (aussi) sur la First Lady
01.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
02.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
05.
Le Monde a découvert une nouvelle et grave pathologie : la droitisation des ados !
06.
Ce que les experts de l’OMS recommandent pour réduire les risques de démence sénile
01.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
02.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
03.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
04.
Emmanuel Macron, l’Europe, le RN et les Gilets jaunes : un cocktail détonnant de vérités et d’erreurs intellectuelles ou politiques majeures
05.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
06.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 24/10/2016 - 17:59
VOTER SOCIALISTE NUIT GRAVEMENT A LA SECURITE !
En photo le karcher qui nettoie et qui empêche les mises à feux homicides ! 4 demi-chargeurs (rempli à bloque ça fatigue le ressort et on risque enrayement :-) dans le tas de racailles et chacun serait à sa place : les policiers à leur poste ou avec leur famille, les racailles à la morgue ! La vie de ces braves gens va être compliquée, la racaille court encore et rit !
Nap4
- 24/10/2016 - 15:10
Séquelles à vie...
Face à des séquelles à vie, je m'interroge sur ce que serait la peine que prononceraient les juges, si on attrape ces bandits. Selon les canons du droits français, la peine doit être proportionnée. Proportionnée... à vie ? Pas sûr que les cols d'hermine le voient comme cela. Ce après quoi ils s'étonneront quand, on les les traite de faux jetons (dixit F. Hollande)
assougoudrel
- 24/10/2016 - 14:16
En attendant, leur "chef"
efféminé et toute la bande de moins que rien qui sont en place, ne craignent rien, car ils sont à l'abri des gouttes d'eau (porteur de parapluie, larbins en redingote pour ouvrir leur bagnoles de fonction) et leur garde du corps ont le droit de faire feu. Ils ne valent pas mieux que leur protégés minables, lâches et voyous et se permettent même d'habiter dans des palais nationaux. Pauvre de nous. J'aurais moins honte si je me chiais dessus en société.