En direct
Best of
Best of du 6 au 12 avril 2019
En direct
© Reuters / Gonzalo Fuentes
Coup de gueule
Viry-Châtillon : 500 policiers manifestent pendant la nuit sur les Champs-Elysées
Publié le 18 octobre 2016
Ils répondaient à un appel lancé sur les réseaux sociaux alors qu'un de leur collègue est toujours hospitalisé après avoir reçu un cocktail Molotov.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ils répondaient à un appel lancé sur les réseaux sociaux alors qu'un de leur collègue est toujours hospitalisé après avoir reçu un cocktail Molotov.

C'est suffisamment rare pour être souligné : près de 500 policiers ont perturbé la circulation pendant plusieurs heures, la nuit dernière, sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris. Ils répondaient ainsi, malgré la menace de sanctions, à un appel lancé sur les réseaux sociaux, un peu plus d'une semaine après la violente attaque subie par une voiture de la police à Viry-Châtillon. Un adjoint à la sécurité est toujours hospitalisé à l’hôpital Saint-Louis, dans le 10ème arrondissement parisien après avoir reçu un cocktail Molotov.

A LIRE AUSSI - Braquages, agressions, vols et autres méfaits… Comment les chiffres officiels masquent les réalités criminelles

"Manque de moyen et manque de soutien reviennent dans la bouche des manifestants. "Vous avez entendu réagir les syndicats quand [le ministre de l’intérieur Bernard] Cazeneuve a parlé de sauvageons ? Des gens qui lancent un cocktail Molotov sur les policiers pour les tuer, ce ne sont pas des sauvageons, ce sont des criminels" explique l'un d'eux au Parisien. "Nos collègues n’ont pas tiré quand ils ont été attaqués et le ministre de l’intérieur les a félicités pour leur sang froid… En fait, pour notre administration, mieux vaut un policier mort qu’un délinquant blessé."

Avant de se diriger vers les Champs-Elysées, les policiers s'étaient réunis devant l'hôpital Saint-Louis où ils ont notamment entonné l'hymne national.

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
02.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Reconstruction de Notre Dame : Emmanuel Macron prend-il le risque du « too much » ?
05.
Le blues des gendarmes de Matignon ne faiblit pas
06.
Notre Dame brûla et obligea la France à se souvenir qu'elle fut catholique…
07.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
fanfoué
- 18/10/2016 - 20:10
Qui va protéger la population
Au delà du drame humain de cette attaque et de l'escalade de la violence "anti-flics" se pose une autre question, celle de la protection des citoyens. Si la police n'arrive plus à assurer sa propre sécurité, comment peut-elle assurer celle de la population ?
langue de pivert
- 18/10/2016 - 16:26
Solidarité avec les forces de l'ordre !
Entièrement d'accord avec ces policiers ! Nous sommes des millions derrière eux ! Ça commence déjà les attaques de l'exécutif contre eux pour "manquement au devoir de réserve". Quand des juges "manquent à leur devoir de réserve" et trahissent leur serment (fait lors de leur prises de fonctions par tous les magistrats) personne ne les emmerde
. Ces juges trahissent le peuple au nom duquel ils doivent rendre la justice ! Les policiers trahissent-ils le peuple ? Non ils le protègent au risque d'y laisser leur peau ! Ne vous laissez pas faire ! Et contre la racaille qui menace vos vies tirez dans le tas ! L'exécutif et la chaine de commandement ont envoyé NOTRE police dans un traquenard ! Si ils se "dégagent" la justice va les traquer pendant des années, si ils ne se "dégagent" pas ils crament ! Et il faudrait qu'ils soient calmes ? Des chèvres à un piquet pour redorer le blason socialiste ? Pour protéger une caméra ? Le P.S. il commence à les aimer les caméras ! C'est nouveau ça ! Le P.S. n'aime toujours pas les flics...et ça c'est pas nouveau !
yaka
- 18/10/2016 - 14:42
Les cerveaux de nos gouvernants
sont déconnectés de nos réalités!!! il va falloir arrêter de réfléchir en permanence à ce qui est bien ou mal dans ce pays... quand la sécurité des gens est menacée, y compris celle des forces de l'ordre, il faut punir le ou les agresseurs... j'attends avec impatience de voir le résultat en ce qui concerne Viry-Châtillon et bien d'autres affaires... pour le moment c'est le vide...
Je pense, et c'est nouveau, que la Gauche Française est une nuisance... économique on le savait... sociétale c'est plus récent...
... mais quand j'écris cela je ne fais pas l'éloge de la Droite qui me fait l'effet de Barbouzes d'un autre âge...