En direct
Best of
Best of du 16 au 23 mars 2019
En direct
© Reuters
Les réactions de la matinée
Laurent Wauquiez : "on troque Marianne contre l'islam politique"
Publié le 12 octobre 2016
Le président des Républicains est revenu sur la phrase de François Hollande : "La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain."
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président des Républicains est revenu sur la phrase de François Hollande : "La femme voilée d'aujourd'hui sera la Marianne de demain."

Philippe de Villiers : "L'islam est incompatible avec la République, incompatible avec la civilisation française" affirme l'ancien candidat à la présidentielle, sur RTL, évoquant "une France où les Français se sentent parfois étrangers chez eux." Et d'accuser directement le président de la République. "François Hollande fait partie de cette génération politique qui a accepté la colonisation (…) "es attentats sont bien dus à quelque chose : on a laissé entrer chez nous des terroristes qui sont entrés avec les réfugiés."

Laurent Wauquiez : "On ne demande même plus à ceux qui viennent dans notre pays de s'adapter à la République" a critiqué, sur Radio Classique, le président des Républicains. "On a auto-intégré qu'on allait brader les symboles les plus forts de la République, c'est-à-dire cette femme (Marianne), incarnation de la liberté, adoptée au lendemain de la Révolution française, qui s'est installée petit à petit notamment avec Lamartine à partir de 1848 (...) comme l'incarnation aussi de la liberté de la femme dans la République. Et bien ce symbole-là on est prêt à le troquer contre l'islam politique."

Jean-Marc Ayrault : "Nous demandons aux Russes d'arrêter de soutenir le régime de Bachar Al-Assad et de bombarder ensemble la population civile d'Alep" a déclaré le ministre des Affaires Étrangères sur Europe 1. Selon lui, "Vladimir Poutine a renforcé ses bombardements" et ce serait la raison pour laquelle il a préféré reporter son séjour en France. "J'imagine que cela aurait été embarrassant pour lui. Nous étions favorables à discuter avec Vladimir Poutine de la situation en Syrie. Il a refusé de venir, c'est ça qu'il faut retenir. Et ça, je le regrette."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Castaner : l'inconnue n'en était pas une (et peut-être pas la seule); Foresti rit au soleil, Laeticia Hallyday & Paris Jackson dépriment à L.A; Meghan engage un coach "gestion de bébé"; Public voit un enfant pour Jenifer et une joueuse du PSG pour MBappé
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
05.
Mont Everest : la fonte des glaces fait apparaître de nombreux corps d'alpinistes
06.
“La révolte du public” : interview exclusive avec Martin Gurri, l'analyste de la CIA qui annonçait la crise des Gilets jaunes dès 2014
07.
Fumer du cannabis à forte concentration de THC augmenterait les risques de développer une grave maladie mentale
01.
Un doigt d’honneur à l’exemplarité ?
01.
Dégoût, colère, envie de révolution… : l’étude exclusive qui révèle la très sombre humeur des Français relativement aux autres Européens
02.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Révolution silencieuse ? Un groupe de physiciens armés d’ordinateurs quantiques a réussi (en quelque sorte) à remonter dans le temps
05.
Grand débat en péril ? Les trois erreurs politiques que semble s'apprêter à commettre Emmanuel Macron
06.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
03.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
04.
Recours à l’armée face aux Gilets jaunes : la dangereuse fuite en avant du gouvernement
05.
Violence inexcusable MAIS aspiration à la justice sociale : la double nature de la contestation des Gilets jaunes dont aucun parti ne parvient à tirer une synthèse convaincante
06.
Profondément convaincus ou en réaction épidermique à Emmanuel Macron ? L’enquête exclusive qui révèle que les Français se disent nettement plus nationalistes et favorables au protectionnisme que les autres Européens ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 18:02
Labeliser les politiciens?
Pour éviter, comme cela se présente aux U.S., de focaliser les débats sur des postures, des attitudes ou des comportements au détriment des vraie questions de fond, il faudrait une sorte de "sur-parti" qui garantit le contrôle de la qualité psychiatrique des candidats comme le ferait un label. 
Ce "label" garantirait au citoyen qu’un candidat -quelle que soit sa couleur politique- validé par ce label serait psychologiquement sain. 
Le premier critère serait l'aptitude à l'empathie. 
Un politicien sans empathie n'est intéressé que par lui-même et le pouvoir au prix de n'importe quelle manipulation. 
Les «sans empathie» sont souvent des propagateurs de haine. 
Ils sont aussi souvent attirés par la complosphère. 
Si l’on pouvait éviter ce genre de personne toxique en politique…
moneo
- 12/10/2016 - 17:26
qu'"est ce qui est important?
l''auteur ou le contenu du commentaire ..Marianne voilée vous préférez ?ça ne sera plus Marianne la Zoubida
langue de pivert
- 12/10/2016 - 17:11
??? Veautez Veaukiez ! Vous serez pas déçu ! ☺
Waukiez ? celui qui confie la gestion de la bio-diversité aux associations de chasseurs dans "sa" région ? Demain l'école primaire aux associations pédophiles ? La France au muzz ?