En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Bruno Le Maire portrait Les Républicains Atlantico.fr
Sémantique
Bruno Le Maire : "Je n'appelle pas ça des sauvageons mais des barbares"
Publié le 11 octobre 2016
Sur RTL, le candidat à la primaire est revenu sur le drame qui s'est déroulé à Viry-Châtillon.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur RTL, le candidat à la primaire est revenu sur le drame qui s'est déroulé à Viry-Châtillon.

Ce mardi matin, l'attaque subie par les policiers à Viry-Châtillon est dans toutes les têtes. Bernard Cazeneuve évoquait, la veille, la traque de ces "sauvageons" responsables de l'attaque. "Je n'appelle pas ça des sauvageons mais des barbares" a souligné Bruno Le Maire, sur RTL. "Oui, il y a des zones de non-droit en France, il y a un déni de réalité" de la part du gouvernement. Selon lui, "il faut revenir aux effectifs de 2007 en matière de police et gendarmerie pour assurer la protection de la population." Une critique à peine voilée contre Nicolas Sarkozy, responsable de coupes dans les effectifs.

Le député est aussi revenu sur la petite passe d'armes entre candidats à la primaire de la droite. Estimant qu'un candidat à la présidentielle devait avoir un casier judiciaire vierge, il avait reçu une réponse d'Alain Juppé… adressée à Nicolas Sarkozy. "En matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu'un avenir" expliquait le maire de Bordeaux. "Je pense que c'est encore mieux de n'avoir ni passé ni avenir judiciaire" a renchérit Bruno Le Maire. "Si vous êtes candidat à une élection, vous faites la transparence sur votre casier judiciaire."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
03.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Tensions américano-allemandes : pourquoi la vision géopolitique de l’Europe exprimée par Angela Merkel n’est plus à jour
06.
Agression d’Alain Finkielkraut : dans la convergence des “rouges-bruns” au sein des Gilets jaunes, le rouge tend à dominer le brun
07.
Si vous pensiez connaitre la liste des principales puissances économiques mondiales, les incertitudes statistiques sur les PIB pourraient bien pous étonner
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 02/11/2016 - 18:35
Labelliser les politiciens selon leur aptitude comportementale?
Pour éviter, comme cela se présente aux U.S., de focaliser les débats sur des postures, des attitudes ou des comportements au détriment des vraie questions de fond, il faudrait une sorte de "sur-parti" qui garantit le contrôle de la qualité psychiatrique des candidats comme le ferait un label. 
Ce "label" garantirait au citoyen qu’un candidat -quelle que soit sa couleur politique- validé par ce label serait psychologiquement sain. 
Le premier critère serait l'aptitude à l'empathie. 
Un politicien sans empathie n'est intéressé que par lui-même et le pouvoir au prix de n'importe quelle manipulation. 
Les «sans empathie» sont souvent des propagateurs de haine. 
Ils sont aussi souvent attirés par la complosphère. 
Si l’on pouvait éviter ce genre de personne toxique en politique…
Anguerrand
- 12/10/2016 - 07:40
En accord avec les 3 interventions ci dessus
Je regrette que Juppé soutenu par la gauche soit si haut dans les sondages. Il aura entre 72 et 77 ans durant son mandat. Et gouvernera avec le PS et le centre, les immigrés . JE préférerait et de loin LE Maire QUI a un programme bien construit mais les medias l'ignore. Ce sont les medias qui font l'opinion ou le défont. Et puis un peu de jeunesse est necessaire à la France. Malheureusement je crains que Juppé soit élu le copain du roi feneant Chirac.
Jean-Benoist
- 11/10/2016 - 13:32
Si Sarkozy est empêché
Je vote Le maire qui fut ministre de l'agriculture, qui veut défendre nos policiers, notre culture, civilisation et interdire le cannabis, danger pour les neurones..
Voter ali Juppé cest cautionner l'islamisation de notre pays et linaction dun vieillard qui manque de dynamisme, autorité et détermination